statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2021

Constat

smh.jpg

Samuel P. Huntington

Qui sommes-nous ? : identité nationale et choc des cultures (2004)

 

Commentaires

Pas pu vérifier faute d'avoir le bouquin, et l'affaire ne m'intéresse que médiocrement, mais cette citation *serait* forgée, si l'on en croit cet article au ton *légèrement* malveillant :
https://actualitte.com/article/102483/edition/l-introuvable-citation-qu-eric-zemmour-prete-a-huntington-dans-son-livre
L'avenir du Français, c'est l'alien, passager clandestin ayant pris le contrôle du navire avec l'aide des officiers.
Ted K. was right, damn right.

Écrit par : Blumroch | 21/09/2021

P.S. : Je viens de consulter l'index de *Who Are We ?* : Braudel n'y figure pas -- mais le travail peut avoir été mal fait, s'agissant d'une publication moderne en plus d'être américaine. ;-) La source pourrait aussi être inexacte.

Écrit par : Blumroch | 21/09/2021

P.P.S. : Amusant. Une recherche alimentée par quelques mots anglais de la citation donne cette page :
https://new.in-24.com/entertainment/books/126700.html
qui ressemble *beaucoup* à la page française donnée *supra*.
Bah, quel que soit l'auteur du paragraphe, l'effondrement ne concerne pas que la France, et c'est quand même ce qui importe. L'avenir est à l'universelle extinction des lumières de l'esprit, peut-être même aussi, mais plus tard, pour la Chine et la Russie (yapadrésonzutalor). Est-ce une si grande perte, face à la beauté écologique des horizons vastes et vierges du nouvel âge de Néandertal que ne troublera aucune pensée intelligente ? "Morons are people too".
Image désopilante, à la Kubrik, que celle de symboles du dolleuro et de fausses éoliennes géants fabriqués avec des déchets par d'autres pour implorer le retour de la déesse Commission de Bruxelles dispensatrice de l'argent magique et vert pris aux méchants blancs hélas disparus. Le culte du cargo en version mise à jour, c'est pour bientôt.

Écrit par : Blumroch | 22/09/2021

Culte du cargo, avec pour sauveur, le n'haigre tout puissant venu rédimer notre sang appauvri
Un gentil voisin, néanmoins progressiste, m'a désigné un sien kouzin, bateleur à la ramasse et pourtant pourvu d'une particule par ces mots "une fin de race"
Ce qui atteste que la race a une existence, même chez les progressistes

Écrit par : Kobus van Cleef | 22/09/2021

"Le culte du cargo en version mise à jour, c'est pour bientôt."

Pour la chanson et la ballade dans le Paris d' avant ...

https://www.youtube.com/watch?v=4130jlQZRbc

Écrit par : EQUALIZER | 22/09/2021

Déprimante, la vidéo proposée par le Kamerad EQUALIZER -- et j'avais pourtant pris la précaution de couper le son.
En voici une autre :
https://www.youtube.com/watch?v=A4qLgbUCRPQ
qui démontre, elle, que le monolithe de Kubrick était un eurodistributeur d'eurobiens gratuits pour les [autocensuré], un pourvoyeur de tribut aux tribus.

Écrit par : Blumroch | 22/09/2021

Tant qu'on y est... l'homme est-il bon?
https://www.youtube.com/watch?v=ylobDRlJjh0

Écrit par : realist | 22/09/2021

parodie 2001 Odyssée de l' espace ... le singe descend-il de l' homme ?

super BD Moebius ! :-D

J' ai aussi gardé l' album "Délirius" de Ph. Druillet ...

Écrit par : EQUALIZER | 22/09/2021

Blumroch > Zemmour ce serait-il fait berner en recopiant une citation Babelio plutôt qu'en lisant le livre comme je l'ai été en faisant un billet avec cet extrait trouvé sur le net ?
Bien vu ce culte du cargo post effondrement. Quelqu'un y a-t-il déjà songé ?

Kobus van Cleef > Céline avait dit que l'Homme blanc était mort à Stalingrad, c'est radical mais sans doute juste. L'agonie n'aura était qu'un peu plus longue que prévu ; quelques décennies.

Écrit par : Pharamond | 22/09/2021

@Pharamond : Un ami mal intentionné lui aura soufflé le texte forgé, qu'il n'aura pas vérifié, tout content d'y lire la confirmation de ses propos avec un nom supposé auguste.
Dans le même esprit, c'est ainsi que dans "son" *Histoire du temps*, attali avait recopié -- en oubliant les guillemets, sans doute rebutté par l'ampleur de la tâche -- un Jünger que lui avait recommandé Jean-Edern Hallier, lequel n'avait ensuite eu aucun mal à retrouver les plagiats faits par le méprisable polygraphe.

L'image m'est venue comme ça, mais j'ai probablement des précurseurs inconnus, comme ce mot pour qualifier les méchants qui osent faire des différences : discriminel. ;-)

Écrit par : Blumroch | 22/09/2021

edit/fix : "rebuté". La minuscule à "attali", c'est délibéré.

Écrit par : Blumroch | 22/09/2021

Ah, zut. Si j'en crois Gougueule, je ne suis pas le premier à avoir forgé "discriminel". Il n'y a de nouveau que ce qui était inconnu.

Écrit par : Blumroch | 23/09/2021

Blumroch > Cela m'arrive très souvent, je crois avoir trouvé un bon mot et après vérification parce qu'on ne sait jamais je découvre que ce n'est pas une trouvaille.

Écrit par : Pharamond | 23/09/2021

Double HS en forme de dédicace au Kamerad Blumroch

La Boétie et la Servitude volontaire évoqués par Adrien Abauzit au milieu de mille bondieuseries:
https://www.youtube.com/watch?v=XbKxq2R5IMM
Bien que La Boétie fut considéré comme un stage stoïcien par Montaigne, il n'est pas voué aux gémonies par le fraîchement converti qui reprend même le terme de femelin, malheureusement tombé en désuétude, dont La Boétie se sert pour désigner les tyrans.

Emission consacrée à Tolkien sur RMZ:
https://radiomz.org/emission-n430-connaissez-vous-jrr-tolkien/

Écrit par : Sven | 26/09/2021

Sven > Je ne crois pas que nous nous complaisons dans la servitude, le Système a en effet donné certains droits (mariages pour tous, santé pour tous...) abondamment éclairés par les médias pour mettre dans l'ombre les libertés que l'on nous retire en les justifiant. Plus qu'une complaisance c'est plutôt un déni de servitude que nous vivons.

Écrit par : Pharamond | 27/09/2021

J'avoue n'avoir pas eu la patience d'aller au-delà des 40 premières minutes de l'émission de RMZ signalée par le Kamerad Sven. Même en vitesse 1,33x, la prétention de faire découvrir Tolkien comme s'il était connu des seuls *happy few* est ridicule. Célébrer une nouvelle traduction où les Hobbits n'emploient plus l'imparfait du subjonctif (on entend presque le soupir de soulagement), c'est une attitude qu'on attendrait plutôt de crétins gauchistes. Le numéro sur le caractère archaïsant de l'anglais de Tolkien, avec une comparaison bouffonne avec le français -- clair et classique -- de La Bruyère, est malheureux : le spécialiste autoproclamé n'a manifestement jamais tenté de lire *The Worm Ouroboros* d'Eddison, autre *inkling*, qui est *considérablement* plus difficile et qui exige un recours fréquent à un dictionnaire (mots et formes du XVIIe) -- c'est d'ailleurs une terrible leçon d'humilité quand on lit à livre ouvert depuis une éternité (je comprends que des ricains le lisent chapitre par chapitre, à raison d'un par jour). Et encore des spécialistes autoproclamés qui n'ont pas de prédécesseurs, ou à peine. Bergier a donc écrit *Admirations* pour rien, qui a pourtant fait découvrir Tolkien dans notre pays[1].
Bref :
-- Que lire sur Tolkien ?
-- Tolkien.
La bio de Carpenter est décente -- un peu terne, aussi.
Un sondage de deux minutes ne m'a pas convaincu d'écouter cet Abauzit qui n'a très probablement rien à m'apprendre sur un auteur qui m'accompagne depuis l'enfance. J'ai cru reconnaître le studio de Lesquen.
Le Kamerad Sven me pardonnera si j'ai la fatuité de penser n'appartenir pas au public visé par ces deux émissions. ;-)

[1] https://www.tolkiendil.com/tolkien/portraits/historique

Écrit par : Blumroch | 27/09/2021

Blumroch > Je n'ai pas écouté. Comme je l'ai déjà dis quelque part Je n'ai jamais été attiré par l'univers de Tolkien et je te fais confiance pour la critique de l'émission.

Écrit par : Pharamond | 27/09/2021

@Pharamond : Critique des seules 40 premières minutes. ;-) Avant d'effacer le fichier, je lui ai donné une dernière chance, et je suis tombé sur l'inévitable passage dénigrant de manière imbécile les professeurs de la Sorbonne, confirmant la mauvaise impression que j'avais eue dès la présentation.

Dans la *fantasy*, y'a d'autres textes parfois moins importants mais plus rigolos : ainsi de la saga consacrée par Leiber à Fafhrd et au Souricier Gris, *Le concours du Millénaire* de Sheckley et Zelazny, *La nef d'Ishtar* et *Les habitants du mirage* de Merritt, ou encore *Un visage pour l'éternité* (très grand roman de C. S. Lewis).

Écrit par : Blumroch | 27/09/2021

Blumroch > Je te crois sur parole, mais j'ai passé ma période "fantastique" pendant laquelle je lisais beaucoup de SF et de fantasy. Je n'ai malheureusement pas lu les classiques que tu mentionnes ; un jour peut-être...

Écrit par : Pharamond | 27/09/2021

@Pharamond : "Tant de livres (même en écartant les 90% sans intérêt aucun). Si peu de temps." :-(

Écrit par : Blumroch | 28/09/2021

@ Blumroch

Tu sais bien que les liens que je suggère ne sont pas toujours à prendre au premier degré. La dédicace était sur ces thèmes que tu affectionnes et non sur le contenu des émissions.
Chez Abauzit, cinq minutes d'écoutable au milieu des bondieuseries. Oui, c'est bien chez Lesquen.
Tu as manqué le meilleur passage de l'émission consacrée à Tolkien. Le pédant, participe présent très commun, a déclamé un poème dans une langue elfique. Le facétieux Jean-Louis Roumégace, après les compliments d'usage sur l'érudition de l'invité, lui demande la signification du si mélodieux texte que l'on venait d'entendre. Réponse du pédant: "Je ne sais pas, je n'ai pas mes notes. Mais cela fait toujours son effet en soirée". Il m'en faut peu pour rire.
Je pense qu'il s'agit des "happy few" cultivés de la mouvance. Ceux qui ont Evola, Spengler, ... dans leur bibliothèque sans les avoir lus.
Le passage sur les universitaires m'a bien fait rire. En France, il n'y a pas de chaires de quoi que ce soit, hormis de très rares chaires dites d'excellence, mais des cours donnés par un enseignant chercheur spécialisé dans un domaine. Ces professeurs de la Sorbonne doivent être d'obscurs maîtres de conférences ayant publié une étude sur le caractère gender fluid des elfes ou sur la symbolique de l'oeil de Sauron et de la fraternité de l'anneau: pansexualisme et pratiques transgressives, la face cachée du catholique Tolkien.
L'important est de lire La Boétie et Tolkien, entre autres.

Écrit par : Sven | 28/09/2021

@ Pharamond

Je ne suis pas d'accord. Une grande majorité est heureuse de porter ses chaînes, et, pire encore, veut que les autres les portent par soucis d'égalité. Il suffit de compter le nombre des imbéciles heureux de l'application de vigipirate alors que la solution au terrorisme est simple et la même que celle pour le trou de la sécu, l'insécurité "bénigne", le trafic de drogue, ... et encore plus heureux de l'imposition du passe. Combien de fois a-t'-on entendu, "je n'ai rien à cacher" pour vigipirate et maintenant, "avec le passe, on revit comme avant". La violence verbale de certains injectés envers ceux qui ne sont pas des moutons est incroyable. Tous nos anti-discriminations sont favorables aux mesures les plus discriminatoires.

Écrit par : Sven | 28/09/2021

@Sven : Je m'en doutais, mais j'ai quand même eu peur. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/09/2021

Blumroch > Et je suis un lecteur lent, l'âge, le boulot, les capacités intellectuelles...

Sven > Justement, tous ces crétins ne savent pas qu'ils ne sont pas libres, ils prennent leurs chaînes pour des ailes. Partout on continue à célébrer la liberté et jamais la servitude, c'est le grand tour de passe-passe du système.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2021

@ Blumroch

Le comparer à un tigre m'a toujours semblé humiliant pour l'animal. Bernanos avait raison de le surnommer le petit avoué au coeur de cuir.
J'ai lu le pas désagréable Suicide français sans rien y apprendre, hormis que Zemmour (ou son porte-plume - je pense à la survie du blog de Pharamond) et moi avions un point commun: apprécier les Stones :-)

@ Pharamond

Je partage, en partie, l'opinion de Blumroch. Ce n'est pas un idéaliste mais une crapule, enlogée de père en fils, utilisée pour détourner la légitime colère du peuple des vrais responsables et diviser les oppositions au système. Encore à l'heure actuelle lors des manifs contre le passe.

Écrit par : Sven | 28/09/2021

Écrire un commentaire