statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2021

Carte blanche (30)

Laissée à Kobus van Cleef

 

Que l'auteur veuille bien me pardonner les rares coupures (digressions, apartés, private jokes...) que je me suis permis d'effectuer dans le seul but de rendre l'histoire plus compréhensible.

Pour suivre au mieux les péripéties de ce récit il est vivement conseillé de lire les précédents épisodes : 1234, 5 ,6 et 7.

Signé van Cleefax

Épilogue

Le loup fenhir, comme les autres membres du panthéon, a disparu dans le big crunch

Poil roussi,crocs émoussés

Pour la soirée wok tajine à l'Elysée, ça y ressemble quand même

Le sibérien, aveuglé par sa montée hormonale, ne se contrôle plus

Il bascule Loki à plat ventre en dépit de ses protestations

Pas trop énergiques, les protestations

Lui écarte les globes divins de ses mains robustes

Va pour pointer son Priape vers l'endroit le plus sensible

Comme ça, sans préparation aucune, sans oindre l'ensemble d'huile de pignons de cèdre de Sibérie ( ne me demandez pas d'où je tiens tant de détails, ce serait gênant et pour vous et pour moi, disons seulement que j'ai de-tres- mauvaises lectures), il a trop pris la confiance pour se comporter ainsi
Et là, drame !

On entend un couinement retentissant, un craquement sinistre, un beuglement primitif

Rupture des corps caverneux du sibérien, hématome du scrotum ( ça rime !) flacidite du membre et, en même temps ( vous voyez bien que la soirée machin était bien localisée) fissure du canal anal de Loki,plaie muqueuse et sphinctérienne

Lorsqu'on parlait de soirée à l'Elysée, hein, on n'était pas loin du compte

Mais c'est pas tout

Les deux protagonistes se désunissent

L'un d'un côté l'autre de l'autre

Et sur un fragment de croûte terrestre de 600 m de long, quasi un confetti dans l'espace, c'est comme s'ils étaient encore accouplés

Et ils gémissent tour à tour

Aïe aïe aïe, mon zizi

Aïe aïe aïe mon kuku

À tour de rôle, voyez

Puis à l'unisson

Concert de damnés dans la géhenne

Putain,l'enfer, c'est vraiment les autres

On a eu raison de tous y passer lors de la bataille finale

Commentaires

En écrivant à la diable ma variation moyennement drôle (sauf pour moi, en guise de "private joke") d'une facétie classique, je n'imaginais pas que Kobus van Cleef irait la prolonger avec un récit apocalyptique et désopilant qui nous aura tous, je pense, divertis.
Merci, Kamerad !

Écrit par : Blumroch | 03/08/2021

Blumroch > C'était l'étincelle, quand on en fait jaillir une on ne sait jamais si elle ne durera qu'une fraction de seconde ou si elle provoquera autre chose...

Écrit par : Pharamond | 03/08/2021

Merci d'avoir mis les raccourcis numérotés ! je garde le lien !

Écrit par : EQUALIZER | 03/08/2021

EQUALIZER > Il n'y ne reste plus qu'à savourer cette histoire qui ne ressemble à aucune autre.

Écrit par : Pharamond | 03/08/2021

@Pharamond : Les liens vers les épisodes 4, 5 et 6 tombent dans les commentaires et non au début de la page concernée.

Écrit par : Blumroch | 03/08/2021

Blumroch > Merci, c'est corrigé.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2021

J'avais bien aimé ( tchebitchev) le délire ludique sur le nouvel équipement des troupes vronzaises qui auraient pu envahir démocratiquement la Pologne, Pologne rétive aux injonctions européennes à la tolérance envers la propagande gaypiere professée par notre sinistre des relations européennes
Vous vous souvenez, au tout début de l'été, on allait refaire le coup de gleiwitz et de Dantzig comme en 39 lorsque les Hallemands ont déferlé sur les polaques
Mais comme on combattait des zomofobs, on allait se costumer en nomofiles
Et s'armer en conséquence

Écrit par : Kobus van Cleef | 11/08/2021

C'est le genre de développement que je peut soutenir à ma belle fille ( militaire) , ça la fait rire aux éclats, alors que ma fille ( civile) n'apprécie que très modérément
Ceci dit, je me laisse aller à un doux rêve, 14 juillet 2022, peu importe le/la président.e au pouvoir, défilé sur les chanzés, toutes les familles du mariage qui tousse agglutinées devant le poste de télé ( l'épidémie sera, pour des raisons évidentes, repartie de plus belle) en hurlant "c'est papa, il est là,papa,papa !"
Et on verra de fiers gaillards, doc Martin bien cirées sur chaussettes tennis blanches, string en cuir rentrant dans la fente inter fessière, jambes musclées, nues et épilées, casquettes cuir noir, baudrier du même métal sur torses glabres et musculeux, marchant au pas, le gode de cérémonie se balançant à la ceinture au rythme de la techno ( oui, la fanfare aura aussi changé mais après Magic systèm et Daft punk, il faut se renouveler un peu) saluant la tribune présidentielle pendant que le spiquaire de la radio télévision énoncera "oui, voici les zomm' du bataillon antifachysse de choc, constitué entièrement de militaires ayant fait leur comming out, ils ont obtenu la reddition de la Pologne en moins de 48 heures, à l'automne 2021, on se souvient des images de leur combat"

Écrit par : Kobus van Cleef | 11/08/2021

Kobus van Cleef > Appuyés par les chars de la Gay pride ?

Écrit par : Pharamond | 12/08/2021

Exactement !
On imagine bien l'instrument de destruction anale monté sur la tourelle du char
Et tout ça défilant sur les chanzés, ça me semble un minimum
N'avons nous pas légalisé en premier et de façon ostentatoire le mariage de nos frères paydays ?

Écrit par : Kobus van Cleef | 13/08/2021

Eh eh, matière à nouveau feuilleton dont le titre est tout trouvé, en hommage à Tod Browning -- l'original et la traduction conviennent.

Écrit par : Blumroch | 14/08/2021

Écrire un commentaire