statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2021

Musique (571)

Tersky Cossack Choir

Oysya, you oysya

Guzowianki

Smagły

Żywiołak

Studzianki

 

Commentaires

[Musicalmar]
C'est inutile, parce que la partie est déjà jouée et perdue depuis bien longtemps -- au profit de l'oligarchie des krons et kriminels ainsi que de l'épouvantable nombre des parasites --, mais Gave a compris, comme en témoigne la conclusion de son dernier billet[1] :
//
Nos états sont tombés sous la coupe de forces délétères qui ne veulent en aucun cas le bien commun mais la seule préservation de leur pouvoir. Or la seule façon de virer cette classe parasitaire, c’est par le vote et donc la meilleure solution est pour les technocrates et ploutocrates de faire monter le plus possible le vote de nouveaux «dépendants» tels les nouveaux immigrés. Car le problème devient insurmontable si les chefs (la classe 1) et leurs clients (la classe 2) constituent ensemble plus de 50 % de ceux qui votent. C’est ce qui existe en Argentine ou au Venezuela depuis longtemps et qui rend un changement par le vote illusoire.

Et la longue agonie de la Nation peut alors commencer…

Il me semble qu’en ce qui concerne notre pays, qu’après 2022, tout retour démocratique au profit de la majorité historique deviendra…difficile, mais je suis peut-être trop pessimiste.
//
[1] https://institutdeslibertes.org/reflexions-sur-un-perpetuel-coup-detat/

Écrit par : Blumroch | 08/02/2021

Blumroch > Gave est bien aimable de se réveiller, mais ce n'est pas encore ça ; en bon démocrate il se trompe de combat. En effet, le vote n'est pas un problème pour le Système dans un pays comme la France pour trois principales raisons :
- Les médias et les instituent de sondages sont contrôlés et indiquent clairement pour qui il faut voter.
- Le verrou de la Shoah ne permettra pas jamais à un candidat national de passer.
- Au pire on truquera les élections.
L'immigration-invasion est simplement une manière de se garder de perdre le pouvoir par l'autre moyen justement : la rue. Une nation à la population homogène peut se soulever non un état morcelé en ethnies aux intérêts antagonistes. Bien sûr une majorité d'assistés victimisés permettra d'avoir des élections toujours dans le même sens, mais c'est très secondaire.

Écrit par : Pharamond | 08/02/2021

@Pharamond : Faut quand même pas lui en demander trop. C'est déjà beau qu'il retrouve, peut-être sans la connaître, l'observation formulée par Shaw dans *Everybody's Political What's What ?* (XXX, "State Corruption") : "A government which robs Peter to pay Paul can always depend on the support of Paul."
C'est d'ailleurs ce que fait ce régime qui a fait de la spoliation son principe afin d'entretenir tous les parasites qui, avec les krons, lui permettent de régner. Gave, tout légaliste qu'il est, ouvre la porte à une autre solution -- à la birmane ou autre.

Parlant de Shaw, le bouquin comporte un chapitre rigolo sur les médecins : "The physicians and surgeons badger him [the statesman] for compulsory powers to inoculate, to drug, and to vivisect, threatening him that if these powers are withheld the human race will be exterminated by microbes and appendicitis."
Certaines choses ne changent pas ; Knock est éternel.

Écrit par : Blumroch | 08/02/2021

Blumroch > Sauf un soulèvement de la population qui ne peut plus avoir lieu ce ne sont pas les généraux plus préoccupé de fraternité que de sauvegarde de leurs compatriotes qui vont tenter quoi que ce soit.
Le seul changement sera l'après-effondrement du Système et il sera plein d'inconnus, mais là encore le métissage de la population ne permettra pas une reconstruction dans notre sens. La messe est dite et le prêtre est déjà dans la sacristie et ne reviendra pas.

Écrit par : Pharamond | 08/02/2021

@Pharamond : Dreambreaker ! ;-)
Ah, s'agit pas de colonels façon [censuré] ou [censuré] ? ;-)
J'ai beau le savoir, et depuis fort longtemps, je ne m'y fais pas. :-(

Écrit par : Blumroch | 08/02/2021

Blumroch > Sorry ;-)

Je ne cherche pas à être sinistre pour prendre la pause, mais parce qu'ayant tourné et retourné la question dans tous les sens je ne vois pas de solutions et que les maigres théories issues de la réacosphère irréalistes ou plus souvent simplement incantatoires ne m'ont pas du tout convaincu ni même laissé espérer.

Écrit par : Pharamond | 08/02/2021

[Musicalmar]
L'anecdote est rapportée par Benda dans sa *Trahison des clercs* :
//
Tolstoï conte qu’étant officier et voyant, lors d’une marche, un de ses collègues frapper un homme qui s’écartait du rang, il lui dit : «N’êtes-vous pas honteux de traiter ainsi un de vos semblables ? Vous n’avez donc pas lu l’Evangile ?» A quoi l’autre répondit : «Vous n’avez donc pas lu les règlements militaires ?»
//
César : 1 ; Dieu : 0 -- en tout cas dans ce contexte. ;-)

Écrit par : Blumroch | 08/02/2021

Blumroch > Malgré ses défauts l'armée de l'époque essayait-elle au moins de défendre le pays. Aujourd'hui on vous matraque pour les banques.
Mammon : 1 - Dieu : 0

Écrit par : Pharamond | 09/02/2021

@Pharamond : Au moins, *avant*, on était matraqué au nom du pouvoir, non du dollar... même si différence entre ces deux fictions était symbolique.
"On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels. Ces maîtres de l’heure posséd[ai]ent les trois choses nécessaires aux grandes entreprises modernes : des usines, des banques, des journaux."[1]

[1] http://kiosquenet.free.fr/TEXTES/Anatole_France_On_croit_mourir_pour_la_patrie.html

Écrit par : Blumroch | 09/02/2021

P.S. : La fin de la lettre *supra*, que je condamne, devrait plaire au Kamerad Sven. ;-) J'aurions été mieux inspiré de ne pas donner la sacro-sainte *source*.

Écrit par : Blumroch | 09/02/2021

Blumroch > Certes, les grandes boucheries de jadis avaient de quoi faire rêver d'un monde ou du moins d'une Europe unie. Mais ces vœux naïfs ne donnaient pas les détails de mise en œuvre et l'essaie grandeur nature que nous vivons nous permet de juger de l'(in)humanité du projet.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2021

@Pharamond : Ce bel optimisme, de la part d'un sceptique souriant, m'étonne toujours.
Suffit pourtant de garder à l'esprit ce principe simple : "Si c'est bon pour eux, ce n'est pas bon pour nous". On évite ainsi les déceptions et les illusions.

Écrit par : Blumroch | 09/02/2021

Retour au Village avec cette chanson qui serait un hommage à *The Prisoner* :
https://www.youtube.com/watch?v=AKKFOlsemwk
Y'a pire que cette Jenn Vinx... mais on trouve *toujours* pire, dans tous les domaines. ;-)

Écrit par : Blumroch | 09/02/2021

[Musicalmar]
Je tiens *The Prisoner* pour un chef-d'oeuvre. Si je ne suis pas fanatique au point d'aller en troupeau célébrer l'individualisme à Portmeirion, j'ai lu de nombreux livres et articles consacrés à ce feuilleton génial -- et j'ai même eu le T-shirt pour le prouver, avec le célèbre "I will not make any deals with you. I've resigned. I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered ! My life is my own."
L'analyse que voici, qui n'emporte pas ma totale adhésion, n'est pas la pire, hébergée par un site que je croyais disparu depuis longtemps :
https://nationalvanguard.org/2016/05/patrick-mcgoohans-the-prisoner/

Écrit par : Blumroch | 09/02/2021

Blumroch > Le clip fait vraiment "fait maison", mais le morceau s'écoute.

Je crois que comme pour toute œuvre regardée au microscope on finit par trouver des éléments auxquelles l'auteur n'avait pas pensés. J'aime bien cette série plus fine que la loufoquerie de la forme laisserait supposer, mais je crois qu'il reste surtout un divertissement que sa fantaisie a empêcher de vieillir.
En cas de révolte le grand-bi serait un bon signe de ralliement ; on peut toujours rêver, mais j'entend déjà le rodeur approcher.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2021

[Musicalmar platonicien]
Si Anastavia Ioutubex connaissait son boulot, cette vidéo ne resterait pas longtemps en ligne, qui témoigne d'une adhésion limitée au {p|b}ro{j|ch}et de Foutriquet 2.0 :
https://www.youtube.com/watch?v=1la8NmIS3ew

Écrit par : Blumroch | 10/02/2021

Blumroch > La Mite se lasse malgré un coup de gueule de temps à autre. Même si c'est toujours un plaisir de l'écouter je comprends qu'il s'essouffle à prêcher dans le désert ou presque.

Écrit par : Pharamond | 10/02/2021

@Pharamond : Je ne sache pas beaucoup de situations pires que celle-ci : haranguer une foule indifférente et hoplophobe, qui ne mérite pas qu'on se batte pour elle, ni avec les mots ni avec les armes (surtout quand on en est dépourvu).
Quant au repli sur la très courte sagesse du "il faut cultiver notre jardin", c'est candide et inefficace, en plus de ne contrarier en rien le Moloch qui se rit d'entendre "C'est la luuuutteuuuu locale".
La Mite doit se sentir bien seul, à n'être pas entouré de Hobbits héroïques.

Écrit par : Blumroch | 10/02/2021

[Musicalmar]
Même en connaissant assez bien l'oeuvre de Lovecraft, on peut encore avoir des surprises. Ainsi de ce *Chant de guerre des "va-t-en pas en guerre"* qui ne concerne pas que l'année 1917 :
https://en.wikisource.org/wiki/Pacifist_War_Song_-_1917
et de ce résumé de l'*Odyssée* pour les ceusses qui croiraient pouvoir se dispenser de lire l'original :
https://en.wikisource.org/wiki/The_Poem_of_Ulysses,_or_The_Odyssey

Écrit par : Blumroch | 11/02/2021

Blumroch > Les héros sont des inconscients ou des individus transcendés par un idéal. Je ne suis pas parmi les premiers et je ne vois plus rien de grand qui serait susceptible de m'emporter dans son sillage ; je ne serais jamais un héros ;-)

Je ne connaissais pas ce chant qui montre une autre facette du talent de HP Lovecraft.

Écrit par : Pharamond | 11/02/2021

@Pharamond : #NeitherWillI, alas. :-(
N'empêche : que l'épopée et toutes les vertus associées ne se manifestent plus[1] dans le réel, c'est bien fâcheux. On aura beau dire : littérature, cinéma et jeux vidéo ne sont pas *The Real Thing*.

Si Bergier tenait Lovecraft pour un génie, c'est qu'existaient de bonnes raisons. ;-) La dernière strophe disait déjà le caractère féminin et matriarcal de la décadence, que croient avoir découvert des Muray et autres Soral, oubliant que nous avons tous nos précurseurs plus ou moins oubliés.

Our fathers were both rude and bold,
And would not live like brothers;
But we are of a finer mould -
We’re much more like our mothers!

[1] Ou presque plus : on ne saurait écarter l'hypothèse d'un improbable acte héroïque inconnu, de très loin en très loin, dans la réalité. (Précaution oratoire à la Zemmour qui, depuis ses procès et depuis qu'il parle sous la surveillance de l'ignoble Kelly[1a], n'ose plus avancer une seule idée générale sans la nuancer d'office -- ce qu'on faisait, avant, sans avoir besoin de préciser aussi lourdement.)
[1a] Faut croire que la soupe et la gamelle sont bonnes, pour accepter d'être contrôlé par une ancienne chroniqueuse d'Hanouna et ancienne (?) kapo de la bienpensance au c.s.a.

Écrit par : Blumroch | 11/02/2021

Blumroch > La féminisation du monde il fallait pourtant la distinguer à l'époque...

Zemmour fait partie de la marge acceptée et acceptable, soit un pas en avant un pas en arrière histoire de rester sur la ligne à ne pas franchir. Il a du talent, un certain courage, mais il ne pose pas certaines questions.

Écrit par : Pharamond | 11/02/2021

Faute d'épique dans la vie, un peu d'épique venu du cinéma via *Centurion* avec la glaçante Olga Kurylenko :
https://www.youtube.com/watch?v=QdxQH_z3akM
https://www.youtube.com/watch?v=ypxdG17Fld4

[Musicalmar]
Je ne sais rien de l'épisode, qui semble moins épique relaté par kikipédia, mais j'aime bien l'idée de 9 tenant tête à 3000 :
https://www.youtube.com/watch?v=WiiRKayYSfs
https://fr.wikipedia.org/wiki/Avant-poste_de_Pont-Saint-Louis

Toutes les illusions forgées dans l'acier d'Highlander s'évanouissent :
https://www.youtube.com/watch?v=ALvXrsP61aI

Écrit par : Blumroch | 13/02/2021

[Musicalmar]
Un commentaire chez hashtable m'a fait découvrir cette pépite à la fin prévisible mais au déroulement terriblement vraisemblable :
https://www.youtube.com/watch?v=Zh3Yz3PiXZw

Écrit par : Blumroch | 13/02/2021

Pas certain d'aimer le genre musical vaguement rap, pas certain d'aimer la mélodie plutôt sinistre[1], pas certain de l'efficacité de la chose, mais l'inspiration sympathique est à saluer, d'autant que La Boétie est mentionné dans une énumération qui serait à revoir pour quelques noms :
https://www.youtube.com/watch?v=pfMWuflqKR0
[1] Le nom du chanteur en devient descriptif pour célébrer la France morte, à condition de choisir l'acception.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cairn
*Des lions menés par des ânes* est le titre d'un livre de Charles Gave ; hélas !, "Hic sunt leones", sur les cartes de la nouvelle France, restera réservé aux territoires inexplorés, et ne redeviendra plus descriptif. *Des moutons menés par des ânes*.

Écrit par : Blumroch | 14/02/2021

Des moutons guidés par des ânes, ça résume parfaitement l'état du pays

Écrit par : Kobus van Cleef | 14/02/2021

Tout à fait HS
Dans l'édition lektronik du monde un articulet
Manger devant son ordi redevient légal
Et les réactions des lecteurs ( enfin,lire le monde, c'est au dessus de mes forces et c'est un fils de gauchiste qui vous le dit)....
Aucun cependant ne s'étonne du fait que chier devant son ordi est toujours prohibé
Et que ça peut concerner un bon nombre d'entre nous,les facteurs concourant à la dyschesie étant nombreux depuis la sédentarité jusqu'à l'alimentation moudern

Écrit par : Kobus van Cleef | 14/02/2021

Blumroch > J'aime bien Olga Kurylenko ;-)
Je suis allergique au présentateur de Nota Bene, mais je connaissais l'anecdote. Les Français se sont bien battus en 40 sur le terrain, beaucoup moins dans les QG.

Difficile de comparer les armes qui n'ont pas le même usage comme il est dit dans la vidéo. Il n'y a pas d'arme ultime, mais le katana était une bonne arme pour ce à quoi elle était destinée.

Excellent petit film que l'on imagine pas réalisé en France.

Le genre musical est du slam, je crois, encore plus douloureux pour les oreilles que le rap, même si, ici, l'intension est à saluer comme tu le dis.

Kobus van Cleef > Encore une "liberté" de plus afin de nous enchainer à nos poste de travail. le chef d'entreprise dans "Les temps modernes" ne pensait pas autrement.
https://www.youtube.com/watch?v=n_1apYo6-Ow

Écrit par : Pharamond | 14/02/2021

@Pharamond : #MeToo. ;-) Elle était bien aussi dans *The Expatriate*.

Découverte de hasard. #MeToo, allergique au présentateur.

J'avais pensé à un chèque de 20002000 dollars -- certains commentateurs aussi.

Slam, rap : même combat. Ce n'est même pas efficace pour oublier les acouphènes.

Écrit par : Blumroch | 14/02/2021

Blumroch > Pas vu "The Expatriate".

Plus modeste j'ai simplement pensé comme l'héroïne.

Jamais de répit avec ces acouphènes ?

Écrit par : Pharamond | 14/02/2021

@Pharamond : Honnête thriller d'espionnage. Fin morale.

La dame n'aura pas voulu paraître trop cupide devant les caméras. Piégée, elle aurait été mieux inspirée de profiter de la situation. ;-)

Nope. :-(

Écrit par : Blumroch | 14/02/2021

Écrire un commentaire