statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2021

Lectures (9)

Ma lecture du moment :

stuka1.jpg

Et vous que lisez-vous ?

Commentaires

Eh bien, ça faisait longtemps... En vrac, relectures de ces dernières semaines, toutes garanties sans le moindre caractère intellectuel :
-- *La mythologie racontée à Juliette*, de Jean Duché ;
-- *Grammaire du français classique et moderne*, de R. L. Wagner et J. Pinchon (on favorisera les anciennes éditions, à couverture orange, tant la mise en page des récentes est hideuse, avec notamment cet imbécile rappel à chaque page : "la photocopie non autorisée est un délit" !) ;
-- *Les dictateurs*, de Bainville (j'avais oublié que Rebatet avait révélé que Bainville avait eu recours à plusieurs nègres dont Brasillach et Rebatet lui-même) ;
-- *Wasp* et *Plus X*, d'Eric Frank Russell ;
-- *Imperium*, d'Ulick Varange a.k.a. F. P. Yockey ;
-- *Des dieux, des tombeaux, des savants*, de C. W. Ceram ;
-- *La composition d'histoire*, de Pierre Daninos ;
-- *Les décombres*, de Rebatet ;
-- *Introduction à l'étude de la stratégie littéraire*, de Fernand Divoire ;
-- *Le procès de la démocratie*, de Jean Haupt ;
-- *La grande aventure de la criminologie*, de Jürgen Thorwald ;
-- *Psychologie du socialisme*, de Gustave Le Bon ;
-- *La nef d'Ishtar*, d'Abraham Merritt.
-- *The Power of Stupidity*, de Giancarlo Livraghi ;
-- *Nous autres*, de Zamiatine.
Depuis la déprimante mort de mon P4, pas réinstallé le moindre jeu, certain d'avoir avec WinXP et une machine "moderne" des soucis que je n'avais pas avec Win98SE. Revu *The Prisoner* et *Leverage*.

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Blumroch > Tu les lis en même temps ? ;-)

J'ai une machine moderne et je n'ai pas eu d'ennui avec depuis son achat il y a six ans...

Écrit par : Pharamond | 13/01/2021

@Pharamond : L'un après l'autre ! "relectures de ces dernières semaines".
Mon P4/Win98SE était de 2005, et la bécane qui me reste est un P7/WinXP de 2008 : les soucis sont liés aux différences de système d'exploitation, de bibliothèques logicielles, et même de matériel (carte vidéo, surtout). A l'*expérience* sur des *centaines* de jeux, y'en a un sur cinq pour ne pas tourner correctement sur la bécane la plus récente, et c'est presque toujours insoluble. C'est pour ça que j'aurais pu imiter Diderot pour écrire des *Regrets sur mon bon vieux P4*. ;-)

https://fr.m.wikisource.org/wiki/Regrets_sur_ma_vieille_robe_de_chambre

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Gloups, c'est vrai que tu as mis "lecture du moment" et non "dernières lectures". Dans ce cas, c'est *Le supplice des week-ends*, de Benchley, que je m'apprête à relire. C'est moins sinistre que *Nous autres*, qui commence à faire documentaire.

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Eh bien je n'ai pas lu Pilote de Stukas, mais ce titre m'a fait relire le chapitre que Liddell Hart consacre à la bataille d'Angleterre, et une Histoire de la guerre aérienne, pour y retrouver la confirmation que le Ju87 n'avait pas que des qualités, un peu comme, si j'ai bien compris, tous ces avions d'assaut de la première génération (Me110, Fairey Battlle etc), trop lents face à des chasseurs purs, et pas assez armés ni protégés comme le seront leurs successeurs apparus durant le conflit.
Quant au sieur Rudel, s'il entra jamais dans ma mémoire, il en était ressorti. Ç'aurait bien été un "as", mais plutôt en flambant des chars, voire "un cuirassé" (?), ce qui n'est certes pas rien. Néanmoins, si je ne me trompe, les "victoires" homologuées de ces palmarès ne comptent que les duels aériens, entre pilotes.

Écrit par : Nathanël | 13/01/2021

Blumroch > Je comprends mieux pour le PC. N'étant pas "gamer" je n'ai pas ce genre de problème.

Je plaisantais, il est toujours intéressant de consulter la liste de lecture des gens... intéressants, on y fait des découvertes utiles.

Je n'arrive plus à lire de la science-fiction alors que j'en étais très friand dans ma jeunesse. Je ne saurais dire pourquoi, l'impression que ce genre a tout dit de ce qu'il avait à dire, peut-être.

Pas lu "Le supplice des week-ends".

Nathanël > Le Ju87 était un bon appareil, mais inadapté pour les missions confiées pendant la Bataille d'Angleterre. Jusqu'à la fin de la guerre il a été efficace s'il était bien employé ; modifié pour être un tueur de char il a été redoutable. Le BF110, lui, a été reconverti avec succès en chasseur de nuit alors qu'il était un médiocre chasseur de jour ; le concept de chasseur lourd étant une erreur dès sa conception.
Rudel est le militaire allemand le plus décoré de la Seconde guerre, son palmarès est incroyable, et bien que n'étant pas un pilote de chasse il a abattu pas moins de 51 appareils russes avec son Ju87 ou un FW190 qu'il pilotait parfois, ce modèle ayant essayé de remplacer le JU87 en avion d'assaut.
Son récit, simple carnet de guerre, est brut ; il combat pour son pays sans état d'âme, avec abnégation. En nos temps frileux, c'est un livre à lire...

Écrit par : Pharamond | 13/01/2021

@Pharamond : La bonne S.F. d'avant se relit ; celle d'après, mauvaise, ne se lisait même pas.

On voit l'orientation idéologique des rédacteurs de la fiche de police consacrée à ce Rudel, qui était manifestement un personnage :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hans-Ulrich_Rudel
Je note qu'il était apparemment un ami de Clostermann :
http://www.ww2incolor.com/britain/Digitalizar0001.html
Jusqu'à la fiche du Ju 87 qui y va de sa petite perfidie contre le pilote :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Junkers_Ju_87

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Blumroch > Clostermann a fait la préface du livre.

Écrit par : Pharamond | 13/01/2021

@Pharamond : Clostermann ne pourrait plus écrire certains des livres où il célébrait l'héroïsme de ses anciens ennemis. "Honneur au courage malheureux" n'est plus à l'ordre du jour.

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Blumroch > D'ailleurs Skorzeny ou Rudel ne sont trouvables qu'en occasion, les temps ont changés.

Écrit par : Pharamond | 13/01/2021

@Pharamond : Plus pour longtemps. La Grande Remise à Zéro exige aussi l'épuration des bibliothèques. C'est d'ailleurs une idée qui semble tenter ce qui tient lieu de ministre de la justice en Ecosse (les héritiers de William Wallace ont bien changé), sous prétexte de lutter contre la haineuuuu.
A considérer la coopération des populations avec leurs bourreaux, cette idée, autrefois farcesque, serait appliquée dans la joie et la bonne humeur. J'imagine les bûchers. "Illettré" deviendrait enfin un compliment aussi recherché que "macroniste". "Save a mind, burn a book".

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Blumroch > Heureux de n'avoir laissé aucune progéniture dans ce monde de sinistres cinglés.

Joli slogan digne de "1984".

Écrit par : Pharamond | 13/01/2021

J' aurais bien relu "Le Communisme de Marché : De l'utopie marxiste à l'utopie mondialiste" de Flora Montcorbier si j' avais pu mettre la main dessus dans mon capharnaüm de livres ...

Écrit par : EQUALIZER | 13/01/2021

EQUALIZER > Je n'ai pas lu, pouvez-vous nous en dire deux mots ?

Écrit par : Pharamond | 13/01/2021

OUi , je vous renvoie à cette page assez explicite , le livre est touffu et m' avait passionné (il y a 20 ans ! déjà en 2000 !) car aujourd' hui il se réalise ! ce à quoi me renvoie l' impression que j' en ai gardée .

https://images.epagine.fr/462/9782825113462_4_75.jpg

Écrit par : EQUALIZER | 13/01/2021

@Pharamond : Et après *Le supplice des week-ends*, ce sera *La pensée aveugle -- Quand les intellectuels ont des visions*, de Garnier et Janover. Les auteurs étaient dans le camp ennemi, mais ils avaient un cerveau et le sens de la formule pour exposer avec une froide ironie les trahisons des faux intellectuels passés des trois C (critiquer, contester, combattre) aux trois A (accepter, approuver, applaudir).
L'ouvrage, que je retrouve par hasard, n'aurait pas été indigne des Editions de l'Enclyclopédie des Nuisances.
*La deuxième droite*, des mêmes, ne mérite pas la relecture, et ne méritait pas la lecture. Seuls les médiocres sont toujours au meilleur de leur forme.

Écrit par : Blumroch | 13/01/2021

Neige de printemps de Mishima, premier tome de sa tétralogie la Mer de la fertilité.

@ Pharamond

Tu exagères:
https://www.mollat.com/recherche?requete=skorzeny
La librairie bien pensante proche de chez moi avait mis bien en évidence la ré-édition de Mes missions secrètes. Je l'avais lu la dernière fois que je me suis forcé à prendre l'avion pour le boulot (1 voyage pour le boulot en 9 ans). Mon voisin américain a eu un mouvement de recul en voyant la couverture :-) Ce qui m'a permis d'avoir un plus de place car s'il n'était pas à devoir occuper deux sièges, il s'en approchait.
Rudel, c'est plus cher.
Il n'y a plus de collections comme troupes de choc dont je dévorais les ouvrages dans ma jeunesse.

@ Blumroch

Plus besoin de censure avec l'illetrisme.
Plutôt que burn a book qui rejette du CO2, contrairement aux transports maritime et aérien, don't print a book, save a tree. Soit dit en passant, j'appliquerai volontiers ce principe à la publicité qui emplit nos boîtes aux lettres et aux affichages qui enlaidissent notre environnement.

Écrit par : Sven | 14/01/2021

@Sven : Y'a plus nuisible encore : les écolos.
Le slogan était un clin d'oeil à "The Library", l'un des chapitres du FPS *Postal 2* : on y voit les gauchistes manifester contre les livres avec des slogans tels que "Save a tree, burn a book", "Ignorance is Bliss", "End Litterasy" (sic), "Knowledge is for Commies", "Think Before You Read" et surtout, mon favori, "Achtung ! Dolfie Wrote A Book !" ;-)

Écrit par : Blumroch | 14/01/2021

Pharamond > Blumroch > merci pour ces informations complémentaires .
La notice anglo-saxonne du Wiki donne à son tour des précisions amusantes, notamment sur le "Public scandal" que fut la présence, pourtant dépourvue de toute "nazi propaganda", de notre héros à une réunion d'anciens combattants sur une base aérienne de RFA, dans les années soixante-dix.
Le plus drôle est la réplique d'un général qui, mis en cause dans ce shocking event, crut pouvoir en défense comparer "an honorable man", soldat sans reproche n'ayant pillé aucune maison (on voit ici la mémoire de l'invasion de 45), à tel hiérarque du SPD (alors au pouvoir), ancien membre du KPD réfugié à Moscou pendant la guerre, où il aurait eu la faiblesse passagère de servir d'informateur au NKVD.
Comparaison n'est pas raison ! L'imprudent, tout "commanding general of NATO'Allied Tactical Air Force" qu'il fût, fut démis.

Écrit par : Nathanël | 14/01/2021

La consultation de la fiche de police en angliche est presque toujours plus instructive que celle du sommier français. Faut en déduire que les anonymes kikipédiens locaux, s'ils savent copier et démarquer, ne savent pas l'anglais, ou mal. Démonstration :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Sprey
https://en.wikipedia.org/wiki/Pierre_Sprey
D'amusante manière, la fiche de ce Pierre Sprey ne mentionne pas un détail amusant qu'on trouve dans celle du Tank Killer :
https://en.wikipedia.org/wiki/Fairchild_Republic_A-10_Thunderbolt_II
On peut y lire : "Sprey required that the biography of World War II Luftwaffe attack pilot Hans-Ulrich Rudel be read by people on the A-X program."
Kikipedia, c'est vraiment du bricolage d'amateurs moyennement doués.

Écrit par : Blumroch | 14/01/2021

EQUALIZER > Merci, je ne connaissais pas ce livre ni son auteur. La présentation est alléchante.

Sven > je n'ai jamais été attiré par Mishima en tant que romancier, mais on m'a fait cadeau de "Le soleil et l'acier" que je lirai.

Oui, j'ai un peu exagéré, mais "La guerre inconnue" n'est plus rééditée.

Nathanël > Le communisme c'est mal, mais le nazisme c'est le Mal et ça fait toute la différence dans ces cas.

Blumroch > Ce sont des individus de notre époque qui écrivent sur Wikipédia, avec tout ce que cela comporte.

Écrit par : Pharamond | 14/01/2021

Je l'ai lu quand j'étais adolescent avec le livre de Clostermann dont le titre était, si mon souvenir est exact "Le grand cirque". Excellente lecture ;o)

Écrit par : téléphobe | 15/01/2021

téléphobe > J'avais lu "Le grand cirque" de la même collection il y bien longtemps, mais je n'avais jamais pris la peine de me procurer le livre de Rudel ; j'avais tort .

Écrit par : Pharamond | 15/01/2021

Je préfère le romancier et le novelliste à l'essayiste. Je n'ai jamais lu son théâtre pas plus que ses romans traitant d'homosexualité.
J'ai relu, avec plaisir, Neige de printemps, histoire d'amour tourmentée et contrariée se passant, à la fin de l'ère Meiji, peu après la victoire de 1905 sur les Russes. Passionnant à plus d'un titre, avec cette aristocratie japonaise tiraillée entre Occident et tradition, un rejeton fin de race que rien n'intéresse, qui souffre et fait souffrir et perd celle qu'il aime. Sa grand-mère:
"Faire un enfant à la fiancée d'un prince impérial! Voilà ce que j'appelle un exploit! ... Il n'y a pas de doute, KJiyoaki est bien le petit fils de mon mari". Pas pour dire que le mari était un coureur mais pour mettre sur le même plan l'exploit de son petit-fils et le courage de son grand-père officier japonais tué au front par les Russes.
Ce type de réflexion, comme l'histoire sordide d'une jeune veuve devenant la maîtresse de son beau-père après la mort de son mari me rappellent les Diaboliques de Barbey d'Aurevilly.

Écrit par : Sven | 16/01/2021

Sven > Merci pour cette présentation.

Écrit par : Pharamond | 16/01/2021

Écrire un commentaire