statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2020

Le jeu des deux images (336)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Martin-Lothar.

336a.jpg

336b.jpg

Commentaires

Pour lancer le jeu:
Sarah Bernardt qui interpréta l'Aiglon et parce que Bernard de Clairvaux à séjourné à l'abbaye d'Affligem.

Écrit par : Sven | 30/11/2020

Léon de Bruxelles ?

Écrit par : Fredi M. | 30/11/2020

napoléon 2 (king of rome)et bière belge?
non je vois pas

Écrit par : kobus van cleef | 30/11/2020

Ne tenez pas compte de la marque de la bière.

Écrit par : Martin-Lothar | 30/11/2020

Sven & Kobus : c’est bien l’aiglon, mais ce n’est pas Sarah, ni Bernard.

Écrit par : Martin-Lothar | 30/11/2020

Fredi M :non, mais, pas loin. moi aussi je suis en manque de moules-frites et il y a un Léon à PONTOISE (malheureusement fermé en ce moment)

Écrit par : Martin-Lothar | 30/11/2020

Otto Abetz, qui aurait été à l'origine du retour des cendres de Napoléon II en France et donc du cercueil ajouté aux Invalides. Ou Dolfie, qui autorisa cette restitution.

Écrit par : Blumroch | 30/11/2020

Léon D. de Bouillon?

Écrit par : Sven | 30/11/2020

Autre hypothèse farce autorisée par Gougueule : un certain François Bayon, à l'origine d'une marque appelée L'Aiglon[1] (première image) créée en 1889 pour commercialiser une ceinture de maintien pour homme -- conséquence de la consommation excessive de bière (seconde image).

[1] https://trucsdemec.fr/tag/aiglon/

Écrit par : Blumroch | 30/11/2020

@ Blumroch : non, ce n’ est ni Otto, ni François.
@ Sven, vous n’êtes pas loin, mais ce n’est pas Léon D. Revenez un peu à Afflighem : comment s’appellent les moines autour d’un demi de bière ?

Écrit par : Martin-Lothar | 01/12/2020

Un certain général Leman, because une place portant son nom, à Liège, où existe une taverne appelée L'aigle d'or, apparemment spécialisée dans la bière -- y compris monastique, sans doute. Léon D. est peut-être passé par là.
Je sais, c'est affligeant. ;-)

Écrit par : Blumroch | 01/12/2020

Incapable de résoudre l'énigme, j'en viendrais presque à proposer la solution universelle, savoir la jeune personne au stylo Bic quand bien même elle appartient au Kamerad téléphobe.
Hypothèse acrobatique : un certain Ramond Reding, dessinateur de petits miquets sportifs. Il a bossé un temps pour un canard appelé *L'Aiglon* puis pour *Le journal de Tintin*. Tintin, ergo Hergé, ergo Léon D., ergo Belgique, ergo bière. Quant aux moines... y'a peut-être des demis dans les équipes de balle au pied ?

Écrit par : Blumroch | 01/12/2020

Blumroch : non. Oubliez la Belgique, revenez en France en passant éventuellement par PONTOISE pour vous rapprocher des Napoléon et des demi...

Écrit par : Martin-Lothar | 01/12/2020

@ Martin-Lothar

Jacques Benoist-Méchin qui aurait joué un rôle dans le retour de cendres de l'Aiglon?
e.g., ici:
https://www.persee.fr/doc/annor_0570-1600_1992_hos_24_1_4113
ou dans les Décombres.

et pour les Bénédictins d'Afflighem. A noter qu'il est possible de faire le tour des abbayes à bière des Flandres belges. Je dois le faire avec un ami belge et la famille lorsque l'assignation à résidence s'arrêtera.

Écrit par : Sven | 01/12/2020

Dernière tentative : Charles-Léon le fils naturel dont j'avais (comme tout le monde, j'imagine) oublié l'existence :
https://www.ville-pontoise.fr/histoire/fils-napoleon-enterre-a-pontoise
Si c'est la solution, bravo : l'énigme est alors l'équivalent des définitions les plus subtiles appréciées par les cruciverbistes. ;-)
Sinon... "ut desint vires" etc. etc.

Écrit par : Blumroch | 01/12/2020

Bravo Blumroch : il s'agissait en effet de Charle-Léon Dunuel, dit le Comte Léon, le fils naturel de Napoléon 1er et donc le demi-frère aîné (pas demi de bière !) de l'Aiglon et de Alexandre Walewski. Bien que non légitimé par son père, ce dernier le reconnu et le pensionna grassement, fortune qu'il dilapida vite et largement. Son cousin, Napoléon III, à qui il cassa longtemps les pieds, l'aida aussi un peu. Ce Comte Léon mourut dans la misère à Pontoise. Son dernier descendant (donc l'arrière petit-fils de Napoléon 1er) qui était éleveur de moutons à la Queue en Brie, est mort à en 1994 à Bry-sur-Marne.
Comme disait je ne sais plus qui : le Comte Léon (qui ressemblait physiquement à son père) avait tous les dons, sauf celui de s'en servir...
Vous pouvez lire sa biographie désolante sur Wiki (fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Léon)
N'empêche et je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours eu de la sympathie pour ce "Napoléon Zéro", un des plus grands Nuls de l'Histoire de France.
Bien à vous

Écrit par : Martin-Lothar | 01/12/2020

@Martin-Lothar : Sans Pontoise, sans Gougueule, je ne trouvais pas un nom que j'avais oublié. Le personnage n'étant, sauf erreur, pas mentionné dans le *Napoléon apocryphe : histoire de la monarchie universelle* de Louis Geoffroy, j'avais des excuses. ;-)
Seule l'ingéniosité de votre énigme mérite donc un bravo.

Écrit par : Blumroch | 01/12/2020

Et voilà ! on est occupé et les choses se passent sans vous ;-)
Plaisanterie à part, je n'aurais pas trouvé le demi Napoléon. Personnage qui à mon avis avait le même tempérament que papa canalisé à autre chose, certes moins immortel mais surtout beaucoup moins meurtrier.

En tout cas, bravo à Martin-Lothar et à Blumroch !

Écrit par : Pharamond | 01/12/2020

Bravo à tous les deux
Jamais je n'aurais cherché autant d'efferences
Ceci dit, le globe continue de tourner, les fourmis de rêver, les libellules de flatuler et les écolo de déconner
À Bordeaux, où le kamerad Pharamond tiens son état, le maire a donc liquidé le sapin de Noël
Et c'est dommage, il aurait pu en édifier un géant, gonflable,vert et à l'aspect équivoque, comme celui de Paris, que des activistes ont dégonflé, faisant dire au risible molleglande que le tartiste avait été"insulté ( ou injurié) dans son œuvre"
Bon
Si on insulte les tartistes, ça va vraiment plus
Non, à la place ils ont fait une petite animation vidéo, qui ne coûte rien
Le sapin géant, dédaigné par les bordelais, sera replanté dans sa commune d'origine,qui aura ainsi fait une fort bonne affaire

Écrit par : Kobus van Cleef | 01/12/2020

Adresse à Nathanaël, Coach Berny, Orion, Domino, Popeye et quelques autres (dont téléphobe et même PdL) : vous êtes des lâcheurs. ;-) Heureusement que Sven, Kobus van Cleef et Fredi M ont veillé à donner aux leurqueurs de quoi lire.

La suppression du sapin bordelais, c'est encore trop timide, c'est digne d'un petit (mal) élu local. Un Foutriquet 2.0 courageux pouvait, lui, supprimer Noël dès cette année, et pour toujours -- scénario pour un Film Français de Qualité qui n'aurait pas déparé ceux de cette page :
http://aumilieuduvillage.eklablog.com/cine-club-a204128636
"Pitch" pour un "remake" "redux" d'*Un jour sans fin* : Foutriquet 2.0 reporte chaque jour la date des élections au lendemain, sous prétexte d'atteindre l'éradication totale du méchant virus de Wuhan. Je parie que ça passerait comme jadis lettre à la poste.

Écrit par : Blumroch | 02/12/2020

Kobus van Cleef > L'époque exige que l'on respecte les irrespectueux.

Blumroch > Encore un peu de patience, on a déjà la Menorah érigée en publique et la crèche qui doit être sous le manteau.

Écrit par : Pharamond | 02/12/2020

@ Martin-Lothar et Blumroch

Chapeau bas pour cette énigme et sa résolution!

Écrit par : Sven | 02/12/2020

Écrire un commentaire