statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2020

Pépiements (8)

Le meurtre de Samuel Paty a jeté le trouble dans notre camp sommé de condamner cet acte barbare malgré quelques "oui, mais..." épars. Personnellement ce crime me laisse indifférent s'il est encore autorisé de l'être. Pourquoi m'en soucierai-je plus que du passant victime d'un coup de couteau pour un regard mal interprété et qui lui n'a droit qu'à un entrefilet dans le quotidien local ? Parce que ce professeur défendait des "valeurs" comme celle d'avoir le droit d'injurier son prochain de façon ordurière sous couvert de liberté d’expression ?

Commentaires

Par bonheur, Foutriquet 2.0 et ses complices (Castavia, Aviatex et Dukron-Maure-est-y) travaillent à museler la P.Q.R. et les blogs personnels. On ne saura bientôt plus rien, sauf peut-être par le téléphone a^H... gloups, j'ai failli taper un adjectif *risqué* (mais pas au sens ricain).

Écrit par : Blumroch | 21/11/2020

Blumroch > Quel le sens américain ?

Écrit par : Pharamond | 21/11/2020

@Pharamond : "osé[e]".

Écrit par : Blumroch | 21/11/2020

Blumroch > L' acceptions française et l'américaine étaient à propos.

Écrit par : Pharamond | 21/11/2020

@Pharamond : Nope. Chez les ricains, c'est pour qualifier l'audace de la tenue ou du comportement d'une dame. ;-)

Écrit par : Blumroch | 21/11/2020

Blumroch > D'accord, je me suis fourvoyé :-/

Écrit par : Pharamond | 21/11/2020

Un peu HS mais pas tant que ça , Asselineau est offensif en ce moment et tape bien ... (V=x1,25) MLP se fait moucher au passage (vaccination) . Elle a définitivement perdu tout crédit !
s' il lui en restait encore ...

https://www.youtube.com/watch?v=8d8IXNQw4Rg&feature=emb_rel_end

Écrit par : EQUALIZER | 21/11/2020

@ Pharamond

Iep, Kamerad, même réaction. Comme pour Charlie. St Paty avait suivi des cours à l'IMA pour aborder ce sujet sensible. C'était un élève modèle. L'état ne peut pas se permettre d'avoir une défection des profs, d'où l'ampleur de la propagande.
Mon empathie va aux victimes des "incivilités" comme les deux gamines assassinées dans la gare de Marseille, la jeune infirmière qui s'est faite écrasée alors qu'elle promenait son chien, le chauffeur de bus de Bayonne, les jeunes qui se font tuer en sortie de boîte, le courageux Marin, ...

Écrit par : Sven | 21/11/2020

ni charia ni charlie ni pati
ce slogan , bombé de mon écriture d'analphabète tout en bas de la grande débalade du kortier, m'a valu les regards en biais des voisins
merdalors, et pourquoi ça aurait été moi ?
en plus aucun moyen de faire des fautes en écrivant ces six mots

Écrit par : kobus van cleef | 21/11/2020

Le numéro de propagande qu'on nous a servi pour l'assassinat de ce valeureux serviteur de "Charlie" ne doit pas faire illusion. Que la victime soit un rien, un presque rien, un fonctionnaire, un journalope ou un même un élu, rien ne sera *fait*, malgré les *discours*, pour remédier réellement à la situation, voulue par les marionnettistes qui non seulement accélèrent la Grande Substitution mais encore encouragent l'installation du mahomét[an]isme en France.
Quant au numéro sur la liberté d'expression, il est grotesque et même obscène, dans un pays qui dispose des lois Pleven, Gayssot et autres.
Mais quelles belles occasions de faire passer à la chambre d'enregistrement toutes les lois liberticides...
Comment disait-on, déjà ? Ah oui, "agiter le peuple avant de s'en servir et de l'asservir".

Écrit par : Blumroch | 21/11/2020

plus d' un siècle et demi de lois liberticides ... depuis les attentats anarchistes avant hier , islamistes d' aujourd' hui , et terrorisme sanitaire d' Etat ... piqûre de rappel :

http://herodote.eklablog.com/lois-scelerates-a114006536

https://www.monde-diplomatique.fr/2020/01/KEMPF/61188

Écrit par : EQUALIZER | 21/11/2020

EQUALIZER > Oui, Asselineau est forme sur cette vidéo. Il est plus crédible MLP.

Merci pour ce rappel de l'amour de la république pour la corruption et la répression.

Sven > Quand nos maîtres exigent un hommage unanime et se remettent à parler de la nation ça sent le coup fourré.

kobus van cleef > ce n'est pourtant pas votre genre ;-)

Blumroch > Non, rien puisque la bonne marche du projet exige qu'il ne se passe rien de ce côté.
Asselineau a justement fait remarquer qu'au lieu d'une caricature de Mahomet c'est une de Macron à quatre pattes qui aurait pu être montrée à la classe en guise de démonstration de la liberté d'expression.

Écrit par : Pharamond | 22/11/2020

@Pharamond : Oui et non. Les plans de l'Ennemi s'accommodent très bien de la paix comme de la guerre, du calme comme de quelques escarmouches mentionnées seulement quand les méchants en parlent trop. Ordinairement, quand les merdias gardent le silence sur un événement (quelle qu'en soit l'importance), c'est comme si l'événement n'avait pas eu lieu ; quand ils veulent l'utiliser comme prétexte aux mesures voulues par leurs maîtres, ils en parlent un peu, et mal, et pas très longtemps. Les importés, en nombre ou non, peuvent voler, agresser, tuer qui ils veulent, y compris les créatures du régime (profs, journalopes, milichiens, petits élus...), puisque les moutons ont démontré que jamais ils ne bougeraient, pour ces motifs comme pour d'autres. L'ultime étape sera de museler cette petite contrariété qu'est Internet, et je doute fort que subsistent même des sites consacrés à l'histoire de Rome ou au maquettisme aérien.
Ne pas oublier que lorsque Zemmour triomphe à 500000 spectateurs, en face, ils en sont, sauf erreur de ma part, à 16 millions. La défaite de la rationalité est dans le rapport de ces deux nombres.

Impossible de caricaturer une caricature. Muray aujourd'hui garderait le silence : pour rendre le grotesque et l'horrible de l'époque, on ne peut plus exagérer et forcer le trait ; tout au plus peut-on en faire l'inventaire descriptif. Ce qui ne présente aucun intérêt.

Écrit par : Blumroch | 22/11/2020

Blumroch > Je disais "non, ils ne feront rien de concret contre le terrorisme islamiste".

Certes, mais j'en ai vu quelques-unes de très mauvais goûts dont on peut certes discuter la valeur humoristique, mais qui aurait pu très bien démontrer l'ouverture d'esprit des serviteurs de l'Etat et la tolérance de celui-ci.

Écrit par : Pharamond | 22/11/2020

@Pharamond : Une photo de Foutriquet 2.0 suffisait alors. Par exemple quand, déterminé à encercler la Russie, il serre ses petits poings ; ou quand, ichtyophile, il hurle sa passion à la face du monde ("Parce que c'est notre brochet !").
Blague à part, l'esprit, avant, c'était des mots, pas des petits miquets.
Lire en classe le Gripari du *Méchant Dieu* serait plus intelligent.

Écrit par : Blumroch | 22/11/2020

Blumroch > Macron est ridicule, mais la population habituée au grand-n'importe-quoi devenu la norme ne s'en rend pas vraiment compte.

Écrit par : Pharamond | 22/11/2020

Écrire un commentaire