statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2020

Histoire... (166)

Un extrait d'un discours de 1931 en français de Benito Mussolini sur la paix dans le Monde :

Commentaires

Les images du Duce brûlant symboliquement la dette me semblerait plus d'actualité

Écrit par : Il Popolo d'Italia | 06/08/2020

C'est ce qu'écrira Céline plus tard:
Les États fascistes ne veulent pas de la guerre. Ils n’ont rien à gagner dans une guerre. Tout à perdre. Si la paix pouvait encore durer trois ou quatre ans, tous les états d’Europe tourneraient fascistes, tout simplement, spontanément.

Écrit par : Sven | 07/08/2020

Il Popolo d'Italia > Oui, mais j'ai choisi cette vidéo aussi parce que Mussolini parle en français, ce qui est assez rare.

Sven > Je suis moi aussi persuadé que les états fascistes ne voulaient pas la guerre. Hitler comme Mussolini avaient connu l’horreur de combats de la Grande guerre et comptaient faire profiter leur population de leurs réalisations. Certains lobbies et les va-t-en-guerre chez les Britanniques en ont décidé autrement.

Écrit par : Pharamond | 07/08/2020

@ Pharamond

Les élites beefs ont joué, une fois de plus, contre l'intérêt du continent: en empêchant la république de déclarer la guerre à l'Allemagne lors des premières violations du Diktat par Hitler pour éviter que la France ne soit la première puissance continentale, en nous poussant à la guerre lorsque l'Allemagne a eu la prééminence. Malheureusement, ils s'en sortent à chaque fois avec peu de dommages.

Écrit par : Sven | 07/08/2020

Sven > La Deuxième guerre leur a fait perdre leur empire colonial et leur rang de super puissance, ce n'est pas rien.

Écrit par : Pharamond | 07/08/2020

La super puissance s' est déplacée aux USA dès 1918 mais la "City" est toujours là et l' infâme monarchie rosbif avec .. de François 1er à Bonaparte la France a joué l' islam contre la chrétienté .. que dire de ce benêt de Napoléon III embarqué en Crimée au cul de l' Angleterre ? contrer le Tsar dans la reprise de Constantinople et la maîtrise des détroits ? la politique française à la remorque des anglais ... brillante stratégie ! résultat : massacre des arméniens , des grecs pontiques .. l' empire turc sera affaibli quand l' Angleterre y trouvera intérêt . Quid de notre "indépendance nationale" dans tout ça ?

Écrit par : EQUALIZER | 08/08/2020

EQUALIZER > Oui, mais en 39 l'Empire britannique était encore flamboyant.
Coincé entre l'Océan aux mains des Anglais et la puissance germanique sur le continent la France a tenté l'aventure en Méditerranée.

Écrit par : Pharamond | 08/08/2020

Pas cher payé pour l'ensemble de leur oeuvre.

Écrit par : Sven | 09/08/2020

Sven > Et encore les élites n'en ont pas spécialement souffert...

Écrit par : Pharamond | 10/08/2020

Écrire un commentaire