statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2020

Fâchés

La chanteuse et peut-être sociologue Camélia Jordana a commis quelques erreurs dans sa dénonciation argumentée et nuancée des forces de l'ordre lors de l'émission "On n'est pas couché" du samedi 23 mai.

"[...] En fait, il y a des hommes et des femmes qui se font massacrer quotidiennement en France, tous les jours, pour nulle autre raison que leur couleur de peau. Donc en fait, c’est l’une des raisons pour lesquelles les gens sont fâchés après la police."

Je me permets par conséquent d'apporter quelques rectifications mineures à son analyse. En fait il ne s'agit pas de "massacrer", mais d’arrêter arbitrairement, de frapper inconsidérément et parfois de mutiler impunément. Ce n'est "quotidiennement, tous les jours", mais plutôt le premier jour du week-end. Enfin, le problème n'est pas une question de "couleur de peau", mais de couleur de gilet. J'ajouterai qu'il est un peu maladroit de sa part de rappeler des faits somme toute anecdotiques et qui appartiennent maintenant au passé.

Commentaires

"En fait, il y a des hommes et des femmes qui se font massacrer quotidiennement en France, tous les jours, pour nulle autre raison que leur couleur de peau."
Et elle a entièrement raison
Sauf que ces gens sont des blancs qui se font massacrer par les racailles allogènes, uniquement parce que ce sont des faces de craie ou des babtous

Écrit par : Philippe Dubois | 01/06/2020

Philippe Dubois > Oui, c'est le cas et les gens ne sont même pas "fâchés" contre les responsables.

Écrit par : Pharamond | 01/06/2020

Hi hi hi hi hi !!!
Encore une révisionniste !

Écrit par : Fredi M. | 01/06/2020

@ Philippe Dubois

Sur le fds de la grande époque, celle de fortune, j'avais comptabilisé entre trois et cinq meurtres par jour sur les nôtres, soit l'équivalent de deux ou trois bataclans par an. Un des contributeurs ou un des commentateurs produisait des cartes mensuelles des agressions racistes que notre peuple subit.

Écrit par : Sven | 01/06/2020

et ce ton d'étudiante en première année de socio....
donc en fait....
et voilà....
putain,mais personne ne s'est donné la peine de leur apprendre à parler....
on occultera avec pudeur que l'institution chargée d'éduquer d'élever vers les lumières de l'esprit de la révolution (laquelle? celle du globe autour du soleil? celle de la précéssion du proton hydrogène dans le champ magnétique?) consomme la part du lion du budget du pays et ne produit que des futurs chômistes
mais des chômistes diplômés, et ça, môssieur, ça fait toute la différence!
osez dire le contraire!
je me garderai bien d'être si discourtois, voyez vous, d'autant qu'en nos temps d'infâmie, un procès est si vite arrivé
cependant....

Écrit par : kobus van cleef | 01/06/2020

Fredi M.> Que fait la police ?

kobus van cleef > Sur la fiche wikipedia de la dame (on ne dit plus demoiselle) on a droit à cette bio express avant les détails de son oeuvre :
"Camélia Jordana Aliouane naît dans une famille bourgeoise le 15 septembre 1992 à Toulon. Petite-fille d’immigrés algériens, elle est la fille d'un chef d'entreprise de transport de béton et d'une coach en développement personnel. Sa grand-mère, aînée d'une fratrie pauvre de neuf enfants, vient vivre en France avec son mari, travaillant ensemble pour cultiver des pêches dans le Var dans les années 1950. En Algérie, son grand-père était un référent local du Front de libération nationale (FLN), parti politique indépendantiste.

Camélia Jordana grandit à La Londe-les-Maures. Elle suit ses études au lycée Jean-Aicard de Hyères jusqu'en 1re Littéraire. Elle tient son goût pour le chant de sa mère, chanteuse lyrique amatrice. Elle l'inscrit à des cours de piano, qu'elle suit pendant sept ans, et de théâtre.

Elle vit en Belgique à partir de 2014, puis à Paris. Elle est agnostique."

Je dis ça comme ça...

Écrit par : Pharamond | 01/06/2020

Nouvel exemple de l'impossible réconciliation.
Idem aux US:
https://www.dailymail.co.uk/news/article-8374815/Two-Brooklyn-lawyers-charged-throwing-Molotov-cocktail-NYPD-cruiser.html
https://nypost.com/2020/05/31/mayor-de-blasios-daughter-chiara-arrested-at-manhattan-protest/

@ Pharamond
Tant que tu ne dis pas de la belle plante :-)

Écrit par : Sven | 02/06/2020

Sven > Les crétins laïcards et les droitards soi-disant de notre bord vont encore dire "les gauchistes emploient des méthodes fascistes".

"Tant que tu ne dis pas de la belle plante :-)" je n'ai pas compris :-(

Écrit par : Pharamond | 02/06/2020

@ Pharamond

Ils pourraient même parler de nouvel ordre noir pour se renouveler. Heil Nike air vu les cibles de ses nouvelles nuits de cristal :-)

Belle plante ne conviendrait pas à cette dame (aux) Camélia.

Écrit par : Sven | 02/06/2020

Sven > Tu leur prêtes trop d'inventivité ;-)

D'accord, moi je ne faisais qu'un rapprochement avec les camélidés.

Écrit par : Pharamond | 02/06/2020

@ Sven
"...Sur le fds de la grande époque, celle de fortune, j'avais comptabilisé entre trois et cinq meurtres par jour sur les nôtres, soit l'équivalent de deux ou trois bataclans par an ..."
ce n'est pas plutôt par semaine?
Il y a autour de 900 homicides par an, et si on place l'unité de létalité "Bataclan" à 120 morts, 2 ou 3 bataclans ça fait 240 à 360 morts (ce qui pour le coup est dans l'ordre de grandeur de 3 à 5 meurtres par semaines = 156 ou 251 morts)

C'est juste pour éviter qu'un SJW égaré en ces lieux ne vous traite de "fake-newser complotiste"!

Écrit par : Popeye | 03/06/2020

Écrire un commentaire