statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2020

Musique (540)

Skoll

Unità di attacco Shikishima

 

Unità di attacco Shikishima

 

Sto guardando rapito il mare dai cinque colori

La nostra formazione salì di migliaia di metri

Dal respiratore bianco fluì l'ossigeno che ci ristora

Perché sia il nostro ultimo cibo, domani non vedrò domani, domani!

 

Tu danzerai indossando il vestito più acceso!

Dormi e verrò a spiegarti la strada che ho preso!

E piangerai ora che il tuo volto è indifeso, ma danzerai per me!

 

Spingo i motori al massimo, è la velocità suprema

I bombardieri che sono nemici, sono in volo come sciame d'insetti,

Ma io ho soltanto un obbiettivo: il lift della portaerei

Ormai è chiaro che il coraggio altro non è che guardare, guardare!

 

Tu danzerai indossando il vestito più acceso!

Dormi e verrò a spiegarti la strada che ho preso!

E piangerai ora che il tuo volto è indifeso, ma danzerai per me!

 

Tu danzerai indossando il vestito più acceso!

Dormi e verrò a spiegarti la strada che ho preso!

E piangerai ora che il tuo volto è indifeso, ma danzerai per me!

 

Unité d'attaque Shikishima

 

Je regarde rapidement la mer des cinq couleurs

Notre formation a grimpé de milliers de mètres

Le respirateur blanc nous a nourri d’oxygène

Parce que c’est notre dernier repas, je ne verrai pas demain, demain !

 

Tu danseras dans la robe la plus vive !

Dors et je viendrai t’expliquer le chemin que j’ai pris !

Et tu pleureras maintenant que ton visage est vulnérable, mais tu danseras pour moi !

 

Je pousse les moteurs au maximum, c’est la vitesse suprême

Les bombardiers ennemis sont en vol comme un essaim d’insectes,

Mais je n’ai qu’un seul objectif : l’ascenseur du porte-avions

Il est clair maintenant que le courage n’est rien d’autre que regarder, regarder !

 

Tu danseras dans la robe la plus vive !

Dors et je viendrai t’expliquer le chemin que j’ai pris !

Et tu pleureras maintenant que ton visage est vulnérable, mais tu danseras pour moi !

 

Tu danseras dans la robe la plus vive !

Dors et je viendrai t’expliquer le chemin que j’ai pris !

Et tu pleureras maintenant que ton visage est vulnérable, mais tu danseras pour moi !

 

(Traduction : Reverso & Pharamond)

 

Commentaires

Si la dame évoquée dans cette chanson avait été une véritable femme de samouraï, elle aurait fait seppuku la veille du dernier vol afin de permettre à son mari d'aller l'esprit libre vers son destin.

Déjà les traditions se perdaient.

No kidding. Dans une version des 47 ronins (celle rapportée par Soulié de Morant dans *Le trésor des loyaux samouraïs*, dans mon souvenir), y'a une épouse qui accomplit ce geste héroïque. Autres gens, autre époque.

Écrit par : Blumroch | 28/05/2020

Blumroch > Elle a peut-être des enfants ou des vieux parents à nourrir. Nous en revenons à la notion de vie et d'honneur ; parfois il faut faire des choix et celui de la vie n'est pas forcément indigne.

Écrit par : Pharamond | 28/05/2020

@Pharamond : I was joking. En partie.
L'épouse qui fait le nécessaire pour que son mari aille pleinement concentré au combat, sans être troublé par la pensée de la personne chère que l'honneur lui commande d'abandonner afin d'exercer une juste et terrible vengeance, c'est beau. Inhumain, mais beau. C'est romain.
Comme le faisait observer avec raison Monteilhet, on ne trouve plus de courage que chez les femmes. Ainsi d'Arria, dont le mari, Caecina Paetus, a reçu l'ordre de l'empereur Claude l'ordre de se tuer. Le pleutre hésite, tergiverse. Son épouse lui arrache son poignard des mains, le plonge dans son sein[1], retire l'arme qu'elle tend à son mari en lui disant, peut-être avec un mépris tout récent, "Tu vois, c'est indolore, Paetus !" -- "Paete, non dolet."
C'est chez Pline le Jeune, ici :
http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/plinejeune/trois.htm
Inutile de rêver à une scène pareille chez nos contemporains. ;-)

[1] "La plus jolie courbe entre deux points." Je ne sais plus qui a énoncé cette belle définition, mais c'est l'occasion ou jamais de la placer. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/05/2020

[Musicalmar "en même temps" perplexe et perplexe]
Récemment, Cassen et AdB[1], deux grandes g^Hvoix de la Résistance, faisaient l'éloge de cet Onfray qui prétend s'opposer au régime avec une revue finement et fièrement intitulée "Front populaire" -- un choix trahissant des connaissances historiques de journalope, ce qui n'étonnera personne, ou plus exactement *presque* personne[2].
Seul Cassen avait l'habileté de rappeler quelques égarements gauchistes du faux philosophe et vrai graphomane[3] ; quant au compère, il faisait évidemment son habituel numéro, cher aux vrèfozintellectuels de la métapolitique surplombante, des voies transversales ignorant les vieux clivages épatatiépatata.
La présence, parmi les ralliés, des Chevènement et Villiers, présentés comme "souverainistes" -- ce qui ne veut d'ailleurs pas dire grand-chose -- ne semble étonner *personne*, alors que les deux individus ont été dénoncées, par *VA* et par quelques autres sources bien informées de la French MSM, comme des proches d'un Foutriquet 2.0 qui leur accorderait oreille, estime et amitié. Chevènement serait d'ailleurs à la manoeuvre pour faire rappeler ses amis Valls et Guedj au gouvernement du monde d'après, lequel ne saurait se passer des immenses compétences démontrées du monde d'avant et même du vieux monde.
Avoir dans son équipe deux canailles qui jouent *aussi* dans l'équipe présentée comme adverse, c'est quand même fort de café. Télégramme : UMPS PAS MORTE STOP TEXTE SUIT STOP
Tout à coup, je me souviens d'un bon mot et d'une bonne description : "Frente popular, frente crapular".

[1] Comme BHL, il a mieux qu'une oeuvre : il est un sigle.
[2] C'est le syndrome de la chauve-souris, qu'illustre aussi un Finkie : journaliste aux yeux des philosophes, philosophe aux yeux des journalistes.
[3] AbD pense avoir lu "cinq ou six mille pages" de l'individu. Soit il l'apprécie beaucoup, soit il est très lent à évaluer l'intérêt d'un penseur, soit il a bien du temps à perdre. Les trois hypothèses, qui ne prétendent pas "épuiser le champ du possible"[3a], peuvent se combiner.
[3a] Fine allusion culturelle. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/05/2020

Blumroch > Dire que les femmes sont plus courageuses que les hommes c'est du sexisme.

Onfray est utile dans ses critiques, par contre son projet fera un flop comme nombre de projets du genre. Que Cassen et de Benoist semblent se leurrer en dit long sur les grands esprits de "notre" camp.

Écrit par : Pharamond | 28/05/2020

@Pharamond : La vérité est femme. Chamfort était sexiste, lui aussi, qui rapportait ce constat : "Marivaux disait que le style a un sexe, et qu’on reconnaissait les femmes à une phrase."
Boswell rapporte un très joli mot *sexiste* de Samuel Johnson :
//
I told him I had been that morning at a meeting of the people called Quakers, where I had heard a woman preach.

*Johnson* : "Sir, a woman's preaching is like a dog's walking on his hind legs. It is not done well ; but you are surprised to find it done at all."
//
Quand Onfray a une formule ou un jugement raisonnables, c'est qu'il les a empruntés ou qu'ils ne sont pas, ou plus, si subversifs. Son nom ne risquant pas de figurer sur la liste des maudits, on peut encore le mentionner sans se faire immédiatement traiter de méchant. A une autre époque -- en prenant d'ailleurs plus de risques --, Coignard tenait ce rôle, qui permettait indirectement de faire comprendre aux moins crétins qu'ils pouvaient cesser de croire en l'UMPS.

La récente sortie d'Onfray contre *L'Immonde*, *L'Aberration* et le PC"F", n'est pas du vitriol, tout au plus du vinaigré éventé d'avoir été déjà exploité, et mieux, par beaucoup d'autres qui ont souvent payé, eux, le prix fort (ainsi de Legris, qui enfonçait pourtant des portes ouvertes pour qui savait lire).
J'ai bien aimé Cassen qui, ayant bien vu les limites gauchistes du personnage, l'en excuse avec cette excuse de tous les médiocres : "Il faut bien vivre"... et continuer à passer à la tivi pour vendre des livres aux pigeons et autres moutons.
Je sais qu'existeraient de rares exceptions dans notre camp, mais les vedettes ne sont pas bien brillantes chez nous non plus, et sont d'ailleurs inutiles : ceux d'en face ont démontré leur incompétence ; ceux de chez nous, leur impuissance.

Écrit par : Blumroch | 28/05/2020

Cassen, des nôtres, comme Onfray. Cassen a été membre du pc, de la lcr, de la cgt, ... Il a fondé une association qui s'appelle riposte laïque qui combat l'islam pas l'immigration.
Il faut comprendre que pour un gauchiste, Momo est bien lorsqu'il vend du shit, loue son corps pour pas cher (ça rappelle les vacances au Maghreb - un Tunisien avec qui j'étais en école d'ingé ne comprenait pas pourquoi il ne chopait pas en France alors qu'au bled, il se tapait plein de touristes ... de plus de 50 ans. Lui ne faisait que dans le vieilles alors que des potes à lui s'occupaient indifféremment des vieux et des vieilles. J'ai été pour le boulot, au Maroc, dans des coins touristiques. Idem, les gosses en plus. A gerber), bref apporte sa touche exotique et se complait dans la décadence. Mais s'il se réfère aux dieux de ses ancêtres, il devient aussi vilain qu'un catholique!
AdB c'est différent. Il a l'idée de finir de détruire le clivage droite-gauche et peut-être de piquer des voix à la grosse du RN pour qu'enfin nous en soyons enfin débarrassés.
Front populaire, il fallait oser. Ca devrait plaire aux électeurs du RN qui ont voté pendant 30 ans PS ou PC. A noter que l'hédoniste, nietzschéen de gauche, athée, enseignait dans un lycée technique catholique.

Écrit par : Sven | 28/05/2020

@Sven : Je connais le pedigree de Cassen. J'ai eu l'occasion d'écouter quelques-unes de ses vidéos *récentes* : il ne m'a pas vraiment semblé favorable à l'invasion, et il est bien hostile à la religion d'amour, de tolérance et de paix.
Quant à AdB, c'est encore Lesquen qui en parle le mieux. ;-) Je n'admets les compilateurs qu'informatiques.

Nos seules vraies vedettes ne sont plus en vie depuis longtemps, qui ont eu des parcours plus honorables que ceux de ce temps. Qui pour se lancer à la conquête de Fiume, aujourd'hui ? (by the way, merci d'avoir signalé l'émission de radio : je n'ai pas beaucoup appris, mais l'évidente sympathie des intervenants pour les méchants était plaisante).

On m'a rapporté que la formule "Frente popular, frente onfrar" se traduisait par "Front populaire, front pas frais". ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/05/2020

@Sven : P.S. : Nietzschéen. De gauche.
You made my day, Kamerad ! Je l'avais oubliée, celle-là.

Je tiens à te rassurer : je ne me range sous la bannière de personne parmi les vedettes de notre camp, que la définition du camp soit très stricte ou très laxiste. J'ai refusé mieux.
Faudrait au moins la résurrection de Bardèche ou celle de Varange pour envisager d'adhérer -- encore ne serait-ce pas inconditionnel. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/05/2020

[Musicalmar éberlué]
Se prendre pour Jupin quand on est une simple version 2.0 de Giscarat, c'est un effet d'optique, comme les logos recensés à cette page :
https://themedically.com/bad-logos/
On y découvrira le surprenant rapprochement du jazz et de la religion d'amour etc.
Attention : tout n'est pas SFW. Message au bedeau qui comprendra : moi, je préviens avant d'infliger une vision d'horreur. ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/05/2020

@ Blumroch

Je sais bien que ce n'est pas ton cas. Mon commentaire est destiné aux récents convertis dont les idoles sont Zemmour, Quarteron, Bassem Braïki, Messiah ... Nostalgie de leur époque BHL, Aounit, Harlem Désir. Et leur souverainisme laïcard dont les hérauts se sentent plus proche d'un Africain francophone que d'un Européen (MLP, Philippot, Chevènement, Asselineau, ...) allant si bien avec leur posture 3ème république.
J'écoutais distraitement de Brague/Corias et K sur ER.
Les premiers font un panégyrique de la Chine, de Brague allant même jusqu'à dire que relocaliser pour créer des emplois en France serait faire le jeu des US pour affaiblir la Chine (https://www.egaliteetreconciliation.fr/ONLI-Hebdo-36-Les-veritables-enjeux-de-l-affrontement-entre-la-Chine-et-les-Etats-Unis-59538.html)
Quant à K, il recevait deux agents iraniens et nous incitait à prendre fait et cause pour les Palos (https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pourquoi-tant-de-haine-24-La-journee-mondiale-d-Al-Qods-avec-Youssef-Hindi-et-Aissa-59535.html). Incidemment, j'ai appris que ce monsieur que je croyais Breton descend, pour partie, de chrétiens de Syrie. D'où son attachement aux Assad (famille de dictateurs alliés à l'URSS, bourreaux des chrétiens du Liban, de leur peuple en majorité sunnite, et assassins de soldats français) et, de ce fait, au chiisme et donc à l'Iran.

Frente onfrar. Tu es en grande forme, Kamerad!
Et le site des pires logos, ce n'est pas possible, certains ratés sont volontaires.

Écrit par : Sven | 29/05/2020

Sven & Blumroch > Merci pour toutes ces précisions, ne suivant l'actualité dissidente que de loin (non pas parce que je me sente supérieure mais simplement par lassitude) j'en ai appris de belle, bien que cela ne fasse que confirmer mon opinion sur les zigotos.

Blumroch > Sympa les logos, je n'en connaissais que quelques uns vus dans une autre complication moins fournie.

Le logo A-Style m'avait déjà fortement surpris il y a bien des années quand je l'avais découvert sur un casque de motard. Je suis persuadé que c'est voulu.

Écrit par : Pharamond | 29/05/2020

@Sven : Le rasoir de Hanlon, "Never attribute to malice that which is adequately explained by stupidity.", me semble pourtant la seule explication possible ici. On sous-estime l'importance de la sottise candide dans nombre de décisions, dans tous les domaines. Les exemples sont trop nombreux pour avoir tous été forgés.

[Musicalmar special "Millennials"]
Paraîtrait qu'on peut passer de cette saynète -- qui serait à peine une caricature, selon des copains ricains :
https://www.youtube.com/watch?v=Uo0KjdDJr1c
à cette diatribue -- qui serait authentique, à en croire les mêmes :
https://www.youtube.com/watch?v=_wLmtuhuyhA

[Musicalmar "Le choc des Titans"]
Paraît que Zemmour et Onfray vont débattre ce soir. "Duel au sommet" selon *VA*. Le sujet est d'importance cruciale pour l'avenir du pays. L'invasion ? L'instauration de la tyrannie technicienne ? La dhimmitude en marche ? Que nenni. "L'avenir de la gauche." Pas même une petite et pauvre habileté "science"-pipotarde genre "L'avenir des gauches". Pas même un amusant "L'avenir de l'UMPS".
Le journaliste politique contre le journaliste essayiste, sous la direction de l'ex et peut-être aussi future chroniqueuse d'Hanouna : à eux trois, le *trialogue* cher à Giscarat (si, si, il avait osé le mot, l'académicien allemand). Duel au sommet, en vérité. J'espère qu'on évoquera le retour des Valls, SégogolE, Méchancon, Nadejatte et autres Ruffi[a]n. Une citation -- probable -- de Tocqueville contre une -- presque certaine -- de Proudhon, ça promet d'être *culturel*, en plus.
En vérité je le prophétise : Onfray le subversif continuera *longtemps* à passer à la tivi.

Écrit par : Blumroch | 29/05/2020

Blumroch > Je n'ai un doute que pour le logo de A-Style comme je l'ai dit parce que je ne lui vois pas une autre lecture.

La génération Y va devenir schizophrène entre ce à quoi elle croit pouvoir prétendre et le marché du travail de plus en plus dur avec notamment des responsables devenus méfiants et paranos faces aux exigences possibles des salariés.

Zemmour VS Onfray sur l'avenir de la gauche... euh... sans moi.

Écrit par : Pharamond | 29/05/2020

@Pharamond : Le musicalmar était moins pour informer que pour ricaner.
#SansMoiToo.
Comme je le faisais observer le 30 mai 2018, c'est la seule traduction plus concise encore que le latin d'origine pour "Etiam si omnes, ego non."

Écrit par : Blumroch | 29/05/2020

Blumroch > Je l'avais bien compris ainsi, et ma précision était inutile ; pour commencer, je n'ai pas de télé ;-)

Écrit par : Pharamond | 29/05/2020

@Pharamond : On en connaît qui le prétendent et qui regardent les émissions sur ioutube la conscience tranquille ! ;-)
La tivi, c'est uniquement pour visionner des DVD. ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/05/2020

Blumroch > Ça doit exister, mais je n'ai pas cette perversion ;-)

Écrit par : Pharamond | 29/05/2020

[Musicalmar "Le retour du choc des Titans"]
Dissimulation ou changement de dernière minute, le thème ne serait apparemment plus "L'avenir de la gauche". On est bien informé chez *VA* qu'on savait déjà capable d'inventer (ou de reprendre) de fausses citations, et qui maintenant diffuse des fausses nouvelles pour un simple programme de tivi. ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/05/2020

@ Pharamond

Avec plaisir Kamerad. Il faut faire le tri dans les émissions d'ER et virer la propagande rouge et chiite. Garder à l'esprit que cette structure serait financée par l'Iran.D'où le deux poids, 2 mesures entre Palos et Ouïghours. Israël n'est pas mon problème, les sayans en Occident si, les mondialistes aussi.

@ Blumroch

Je suis d'accord. Dans le cas d'ER, voir mes commentaires supra.

Écrit par : Sven | 29/05/2020

Blumroch > Tout ça c'est pour que je regarde l'émission, mais je en céderai pas ;-)

Sven > De toute façon il faut toujours garder son esprit critique, d'où que puisse venir l'info.

Écrit par : Pharamond | 29/05/2020

[Musicalmar des temps modernes]
En hommage à *Brave New World*, Jean-Louis Curtis avait rassemblé dans *Un saint au néon*, publié en 1956, quelques récits exemplaires. Le ton était donné dès l'*Avertissement*, qui interdisait par avance toute interprétation malveillante de son propos :
"Toute ressemblance avec des personnalités ou des institutions contemporaines ne serait due qu'à une pure étourderie de la part de l'auteur, dont la révérence à l'égard des valeurs de son siècle ne saurait être mise en doute."
//
"Les honneurs et la publicité. C'est peut-être la version moderne de la persécution. Autrefois, on se débarrassait de certains hommes en les lapidant ou en les laissant mourir de faim dans une prison. Aujourd'hui, on a trouvé mieux pour se débarrasser d'eux : on les transforme en vedettes. C'est diabolique."
//
"Je n'ai pas devant moi des hommes vivants. Car les hommes vivants sont des hommes de refus ; et vous acceptez tout, passivement : la propagande, le tam-tam des slogans publicitaires, les mots d'ordre, les idées préfabriquées, un sentimentalisme de dessins animés, une religion pour théocratie aztèque. Vous êtes brimés et vous vous croyez protégés. Vous êtes des faisceaux de réflexes conditionnés et vous vous croyez libres. [...] Vous acceptez que la science modifie les structures de votre cerveau, sous prétexte de vous rendre meilleurs et de vous intégrer plus étroitement à la collectivité ; en fait pour vous dépouiller un peu plus de votre qualité humaine et vous rapprocher un peu plus du robot heureux. Vos savants auront tué la vie et la conscience -- et naturellement, vous n'en saurez rien, parce que vous êtes déjà morts : des morts spirituels, dotés de réflexes et de tropismes. Vous êtes entrés déjà dans l'Utopie. L'âge d'or est venu. Les temps sont venus : les temps de la mort de l'Homme. Jamais l'espèce humaine n'a été plus confortable. Il n'y a plus de mal. Il n'y a plus de désordre. Il n'y a que de la culpabilité : ce qui n'est pas conforme est coupable. Un jour, je vous le prédis, votre âge d'or créera des camps de concentration pour les non-conformes. Un jour, vous jetterez les non-conformes dans des camps d'expiation et de destruction. Partout où brillera une étincelle d'humanité véritable, vos polices se précipiteront pour l'éteindre. Car l'humanité véritable, c'est la mort, la souffrance et le désordre. [...] Il n'y a plus de religion, mais on l'a remplacée par une théocratie. Il n'y a plus de morale, il n'y a plus que des lois et un conformisme. Il n'y a plus d'hommes libres, il n'y a que des robots."
//
D'un rebelle, d'un réfractaire :
"Il a horreur de la vulgarité. Il pardonnerait à la civilisation moderne sa férocité, son hypocrisie, son cabotinage. Il ne lui pardonne pas son aveuglement, sa bêtise, ses contradictions. Il ne lui pardonne pas d'avoir pris le confort pour le bonheur, la sécurité pour l'équilibre, la sous-vitalité pour la vertu, la publicité pour la grandeur. Il ne lui pardonne pas de brimer l'être humain et d'avoir complètement étouffé en lui jusqu'à l'esprit de révolte."
//
"Evidemment, qu'une humanité qui s'était autrefois distinguée par les invasions, les croisades, les guerres civiles, Maître Eckhart, Dante, Shakespeare, Mozart, par les hérésies religieuses, par saint Ignace de Loyola, par des reîtres et des mystiques, des papes criminels et des révolutionnaires inspirés, par l'orgueil, la luxure et la folie, mais aussi par le sacrifice, -- que cette humanité bornât désormais ses ambitions à l'achat d'un balai perfectionné, c'était un assez maigre progrès à inscrire au tableau de l'amélioration de l'Espèce..."
//
Les valeurs à piétiner pour tenter de rester libre :
"La religion communautaire. La tyrannie policière. La soumission de l'individu aux impératifs de la collectivité. La standardisation. La série. La morale commune. La vulgarisation des connaissances. Tous les idéaux du siècle : confort, argent, réussite, efficacité."
//
"Le monde ne sait plus jouer, il a perdu le secret, il ne comprend plus ni l'ironie, ni un humour un peu subtil, ni aucune espèce de voltige intellectuelle. Le monde est affreusement lourd, il prend tout au pied de la lettre, il marche à travers d'épaisses notions avec de gros sabots ; il n'a aucun sens de l'élégance qu'il y a à se moquer de soi-même et de ce qu'on aime le plus et à fournir des armes contre soi ; l'antiphrase l'égare ; la parodie lui échappe ; un minimum de raillerie le déconcerte."
//
Le pouvoir central, récupérateur par essence, entend contrôler une fausse opposition en créant un Club des Happy Few, reconnu d'utilité publique, patronné par le ministère de la propagande et par le ministère de l'éducation nationale. Un club sélectif ouvert à tous :
"Naturellement, il faudra distiller l'irrespect et la révolte à petites doses prudentes, inoffensives. Oh, ils ne sont pas difficiles, ils se contenteront de peu."
//

Écrit par : Blumroch | 30/05/2020

Les deux morceaux s'enchaînent bien :
https://www.youtube.com/watch?v=MXYLHNTsVPA
https://www.youtube.com/watch?v=5Luuy3SjDbM
Les ceusses cherchant la vérité historique dans les films hollywoodiens m'amusent toujours, qui ont descendu ce bon film dépourvu de toute ambition documentaire. Les belles vertus ne sont appréciées ni dans la réalité ni dans l'imaginaire -- grande leçon !

Écrit par : Blumroch | 30/05/2020

Blumroch > Excellent, je vais en faire une carte blanche si tu veux bien.

Épiques.
La vérification historique est à géométrie variable à Hollywood ;-)

Écrit par : Pharamond | 31/05/2020

[Musicalmar "]
Pour les ceusses qui veulent croire que les canadiens parlent français, ces nouveaux délires qu'on croirait issus de l'e.n.s. de ces pauvres temps :
https://fr.sputniknews.com/canada/202006011043879458-montreal-veut-adopter-lecriture-inclusive-on-confond-le-linguistique-et-le-sociologique/
(le rapport mentionné en lien vaut son poids de caramels)
Etrange sens des priorités, chez les dingues.

Écrit par : Blumroch | 02/06/2020

Blumroch > Entre protection de la langue française et adaptation au progrès le Québec a choisi. Le télescopage devait se produire à un moment ou un autre et il était facile de deviner qui serait perdant.

Écrit par : Pharamond | 02/06/2020

Écrire un commentaire