statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2020

Lectures (5)

Le confinement peut être propice à la lecture. Que lisez-vous en ce moment ? Moi c'est Des Tigres dans la boue d'Otto Carius. Paru pour la première fois dans les années soixante et traduit en plusieurs langues il aura fallu attendre 2019 pour pouvoir le lire en français. Malgré quelques coquilles, une même photo reproduite deux fois et un certain manque de rigueur (les notes du traducteur sont entre parenthèses et non entre crochets et pas toujours précisées comme telles) l'édition a été contrôlée par des connaisseurs de la chose militaire ce qui évite les approximations des traductions de certains récits de guerre. Otto Carius n'est pas un grand écrivain, mais le dynamisme du récit, le choix des anecdotes et l'aventure humaine vécue rendent ses mémoires aussi passionnantes qu'un bon roman.

Commentaires

Arthourr > Se cultiver (à l’ancienne avec des livres écrits correctement) est déjà transgressif.
Effectivement le second titre est à propos ;-)

Écrit par : Pharamond | 19/03/2020

Rien de très transgressif/subversif/disruptif non plus dans mes récentes relectures :
-- *Dictionnaire du pire*, par un certain Stéphane Legrand que je suppose prof de philo ou assimilé. C'est une manière d'hommage au *Dictionnaire du Diable* de Bierce, avec quelques éclairs de méchanceté. Une sorte de Schiffter avec plus de talent.
-- *La république des camarades*, par Bertrand de Jouvenel. Surestimé.
-- *Jules César*, par Jérôme Carcopino. Magistral, évidemment.
-- *L'homme rouge -- Vie du cardinal de Richelieu*, par Roland Mousnier. Magistral aussi.
-- Le canon de Sherlock Holmes.
-- *Le fil du rasoir*, de Somerset Maugham. Le film est, lui aussi, bien agréable malgré la philosophie de type "agaga-yoga".
-- *Hello, Plum !*, l'autobiographie de Pelham Grenville Wodehouse. Fruttero & Lucentini ont dit tout ce qui s'imposait sur ce géant discret.

Sur le conseil d'un ami, je vais rompre cette semaine le Serment Sacré des Relectures au profit de ce seul ouvrage :
-- *Mao*, par Jung Chang et Jon Halliday. Belle formule du camarade Lin Biao dès la page 4 de couv' : "Le pouvoir politique, c'est le pouvoir d'opprimer les autres.". C'est le ressort de *toutes* les mafias qui prétendent régenter nos vies, quels que soient leurs prétextes-- à commencer par le plus ignoble et le plus mensonger : "C'est pour votre bien."

Et comme de plus en plus je me lasse des livres, ces derniers temps, j'ai revu quelques films (pour une autre rubrique ?) et refait, complètement ou non, quelques *vieux* jeux dont la liste ne dira rien à personne :
-- *Jane's F-15*
-- les deux *FreeSpace*
-- *Test Drive Unlimited*
-- les deux *No One Lives Forever*
-- les trois premiers *Thief*
-- *Tron 2.0*
-- *Clive Barker's Undying*
-- *Unreal Tournament*
-- *Painkiller*
-- *Anachronox*
-- *Severance Blade of Darkness*
-- les deux *Star Trek Elite Force*
Et... you know what ? Même pas honte ! ;-)
Incidemment, dans presque tous ces jeux, on tue. Probablement un hasard cathartique... ou un entraînement hélas très virtuel, puisque nous ne sommes pas aux Etats-Unis et que nos tyrans nous veulent sans armes et bientôt morts. On ne pourra même pas refaire une des grandes scènes des *Vikings* de Richard Fleischer. :-(

Écrit par : Blumroch | 19/03/2020

"Jane"....ça ne serait pas des simulateurs de vol supervisés par des membres de l'USAF (de mémoire, hein : j'ai souvenir d'articles élogieux dans divers hebdomadaires à prétention vidéoludiques) ?
Dans le registre honteux, j'avoue également (re)passer quelques heures confinés sur Skyrim....:D

Écrit par : Arthourr | 19/03/2020

Bouuuuuuh : *confiné*

Écrit par : Arthourr | 19/03/2020

@Arthourr : La société Jane's[1] est une irremplaçable source d'informations fiables sur les forces armées dans le monde entier. Ils avaient collaboré avec Electronic Arts pour créer quelques-unes des meilleures simulations militaires jamais écrites[2]. Voici l'intro commune à tous leurs jeux :
https://www.youtube.com/watch?v=lEzc496avv8
et quelques minutes avec le simulateur de F-15 :
https://www.youtube.com/watch?v=k-rATqDkA_I
Je vous comprends : j'ai l'intention de refaire *Morrowind* et *Oblivion*. ;-)

[1] https://en.wikipedia.org/wiki/Jane%27s_Information_Group
[2] https://en.wikipedia.org/wiki/Jane%27s_Combat_Simulations

Écrit par : Blumroch | 19/03/2020

Blumroch > Te voilà paré pour un confinement longue durée ;-)

Peux-tu me rappeler la scène en question du film "les Vikings" (qui avait ébloui dans ma jeunesse).

Écrit par : Pharamond | 19/03/2020

Quelques lectures récentes:
- Léon Bloy devant les cochons, Léon Bloy. Où l'on constate que le petit milieu minable des journalopes n'a beaucoup changé depuis la fin du XIXème
- Les mille et une nuits: Dames insignes et serviteurs galants. Remarquable. Très intéressant édition de René Khawam qui est remonté aux sources pour donner la version la plus originelle de ce recueil.
- Contes et récits des arts martiaux de Chine et du Japon. Que dire, si ce n'est merci Blumroch.
- My inventions, Nikola Tesla. Eléments autobiographiques du physicien et inventeur serbe.
- Fantastique maître renard, Roald Dahl, prêté par mon fils aîné qui n'a pas trop aimé. Moi non plus. Je préfère les ruses de l'original du Moyen-Age.

En cours :
- La Waffen SS (tome 2), Eric Leleu. Très intéressant, Eric Leleu s'intéressant non pas aux batailles, mais à l'idéologie, à l'organisation, au recrutement, à l'emploi, à la propagande de cette arme. Peu laudateur car adapté de sa thèse et actuellement IR au CNRS.
- Les mille et une nuits: Les coeurs inhumains

Écrit par : Sven | 19/03/2020

Sven > "Peu laudateur" c'est une chose, faudrait-il qu'il soit au moins objectif et on peut en douter.

Écrit par : Pharamond | 19/03/2020

Non au contraire. C'est très bien documenté. C'est du bon boulot d'historien. Il remet les points sur les i.
Arme de propagande du régime, souvent mis en retrait du front pour agir comme réserve opérationnelle (unités d'élite pouvant faire pencher la bataille), pertes énormes (40%) mais proportionnellement plus faibles que la Wehrmacht (60%), unités parfois de piètre qualité (Hollandais, certains VolksDeutsche, Bosniaques, ...). Je n'ai pas terminé et n'ai pas encore lu la partie sur les crimes à l'est, mais, à l'ouest, à part en quelques rares occasions, peu de crimes.

Écrit par : Sven | 19/03/2020

C'est une agréable surprise.

Écrit par : Pharamond | 19/03/2020

@Pharamond : La mort de Ragnar, évidemment :
https://www.youtube.com/watch?v=ZqJHqXERslM
Les funérailles n'étaient pas mal non plus :
https://www.youtube.com/watch?v=LClTjcyNJSI
L'échelle de haches était marquante :
https://www.youtube.com/watch?v=lNxDL2zLGkk

Écrit par : Blumroch | 19/03/2020

@Pharamond : Argh, ioutube a fait des siennes avec la référence. Voici la séquence des haches, pour mémoire :
https://www.youtube.com/watch?v=Fw4qstD9t_o
@Sven : Ce n'est qu'un livre pour carte blanche. ;-)

Écrit par : Blumroch | 19/03/2020

Le troisième extrait n'est celui des haches mais celui où ce pauvre épervier un peu malmené éborgne d'Einar.

Écrit par : Pharamond | 19/03/2020

Oups ! j'ai posté mon commentaire avant ta rectification.

Écrit par : Pharamond | 19/03/2020

@Pharamond : J'avais bien validé mon commentaire sans vérifier tous les liens -- pour la recherche des fautes de clavier, y'a longtemps que j'ai abandonné. ;-)

Je vois que les camarades et Kameraden ne se bousculent pas pour partager leurs lectures. Suivraient-ils mon mauvais exemple, et se consacreraient-ils au visionnage des oeuvres de Lewin et de Mankiewicz, ou penseraient-ils à refaire la trilogie *Mass Effect* ? En tout cas, ce texte-ci, intemporel, est aussi d'*actualité* :
https://fr.m.wikisource.org/wiki/Voyage_autour_de_ma_chambre

Écrit par : Blumroch | 20/03/2020

Pourtant après vérification j'ai constaté que j'ai battu hier mon record précédent de visites quotidiennes avec 262 visites et n'y vois pas une allusion quelconque à un avion maudit ;-)

Et de Maistre n'avait ni jeux vidéo ni internet...

Écrit par : Pharamond | 20/03/2020

@Pharamond : On s'en peut passer -- la preuve, j'ai mis en pause ma partie de *Max Payne*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 20/03/2020

C'est la preuve d'une maîtrise de soi toute orientale.

Écrit par : Pharamond | 20/03/2020

Comme dans *Le camp des saints*, nous approchons du moment de vérité, qui ne nous sera évidemment pas favorable ("Les méchants, combien de *divisions* ?").
Je me suis dit que c'était l'occasion, dans les prochains jours, d'écouter Wagner une dernière fois, grâce au coffret *Wagner -- The Great Operas from the Bayreuth Festival* de chez Decca (*Rienzi*, c'était voici quelques mois).
Avant chaque opéra, une relecture s'impose : celle du chapitre correspondant dans *Le voyage artistique à Bayreuth* d'Albert Lavignac. C'est l'occasion de dénoncer, de stigmatiser, de balancer les éditions Minkoff Reprint, vils maspérisateurs ayant estimé que les indications d'époque étaient dépourvues d'intérêt. Criminels ! On y perd notamment le célèbre et génial *incipit* : "On va à Bayreuth comme on veut, à pied, à cheval, en voiture, à bicyclette, en chemin de fer, et le vrai pèlerin devrait y aller à genoux. Mais la voie la plus pratique, au moins pour les Français, c’est le chemin de fer." Par chance, le texte intégral est disponible chez Wikisource.
A tout hasard, le livre de Francis Pagnon (que je n'ai pas eu l'occasion de lire) intitulé *En évoquant Wagner* serait digne d'intérêt, à en croire cette page :
https://www.lesamisdenemesis.com/?p=1311
Voilà. C'était un musicalmar en forme de coup double.

Écrit par : Blumroch | 21/03/2020

Le pire ce n'est pas le nombre de divisions des méchants, mais la couardise et la crétinerie des gens qui vont s'abriter dans l'abattoir par peur des loups qui roderaient à l'extérieur.

Écrit par : Pharamond | 21/03/2020

@ Blumroch

Les Vikings. Très longtemps que je ne l'ai pas revu.
Avec les 33 CD, on peut attendre le Götterdämmerung en souhaitant qu'il n'arrive pas trop vite.

Radio France donne accès à ses enregistrements:
https://www.francemusique.fr/concerts
J'ai écouté hier le concerto pour clarinette de Mozart:
https://www.dailymotion.com/video/x6bq3ul?syndication=273844

HS:
https://www.medias-presse.info/paul-marie-couteaux-accuse-davoir-drogue-un-jeune-homme-pour-obtenir-ses-faveurs-sexuelles/113355/

Écrit par : Sven | 22/03/2020

@Sven : Très honnête divertissement dans l'ensemble :
http://www.dvdclassik.com/critique/les-vikings-fleischer

A raison de 2 ou 3 CD par opéra et par jour (pas toujours dans le recueillement qui s'imposerait, je le dois admettre), Foutriquet 2.0 aura eu le temps de s'attribuer les pleins pouvoirs jusqu'à la fin des temps.

Beurk !

Écrit par : Blumroch | 22/03/2020

@ Blumroch

C'est ce dont je me souvenais. Il ne faut pas y chercher la vérité historique, mais c'est un film très agréable à visionner avec Kirk Douglas, Tony Curtis et Ernest Borgnine.

Un opéra par jour. Quelle santé! Je me souviens avoir écouté plus que vu le Crépuscule des Dieux à l'opéra de Vienne au début des années 2000. Sublime.

@ Pharamond

Je viens de finir la Waffen SS de Jean-Luc Leleu. Un oiuvrage très intéressant. L'auteur fait preuve d'une grande objectivité. Il dresse un bilan nuancé cette armé portée par l'idéologie nazie comme armée contre les professionnels de la Wehrmacht. Elle préfigure par ses expérimentations - camouflage, ravitaillement, les armées. Pour l'auteur, sa concurrence avec la Wehrmacht a été contre-productive pour l'état-major allemand. De manière assez surprenante, l'auteur dresse un bilan très nuancé des crimes de guerre: ceux de 1940 seraient dus à une volonté de reconnaissance de la valeur militaire et auraient tendance à décroître jusqu'en 1844 et l'arrivée de nouvelles divisions qui auraient voulu faire leur preuve. Après 1844, la mise en application du principe de dureté, l'expérience de la guerre contre les partisans en URSS et les consignes seraient responsables d'une recrudescence de la criminalité.
A lire pour sortir du mythe.

Écrit par : Sven | 22/03/2020

@Sven : Je ne sache aucun film qui puisse prétendre à la vérité historique... à part *Conan* et *Excalibur*. ;-)

Ceux qui vont à l'opéra, ces dernières années, ont intérêt à y aller comme aux expositions de peinture contemporaine, savoir "eyes wide shut" :
http://richardwagner.free.fr/bayreuth_requiem.htm
"[...] il faut désormais se résoudre à écouter les retransmissions radiophoniques... ou à fermer les yeux. [...] Parce que, à moins d'être singulièrement sourd à ce qu'exprime la musique, le hiatus est devenu tel, entre ce que l'on entend et ce que l'on voit sur scène, qu'il faut se couper en deux, littéralement, pour pouvoir apprécier un spectacle du genre de celui offert au public de Bayreuth. [...] Car nous sommes ici dans la logique de ce qu'il est désormais convenu de qualifier de "Regietheater" -- terme destiné à dissimuler la prise de pouvoir dans les théâtres et opéras du tout-puissant metteur en scène, auquel est laissé toute liberté de transformer à sa guise, selon ses fantasmes et/ou des options idéologico-politiques, les œuvres qui lui sont confiées."

Écrit par : Blumroch | 22/03/2020

Sven > C'est tout à l'honneur de cet historien et rare de nos jours.

Écrit par : Pharamond | 23/03/2020

Écrire un commentaire