statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2020

Pétro-dollars

Hollywood fait de la pub pour les émirs :

Les sous-titrage en VF sont disponibles dans les paramètres.

 

Commentaires

Gwyneth[1] ? Pas trop. Sa présence (ou plutôt son absence d'icelle) a failli gâcher le sympathique *Sky Captain and the World of Tomorrow* -- vrai que les autres acteurs étaient bien fades, eux aussi. Victoire par K.O. de l'ambiance sur le scénario et l'interprétation. ;-)

[1] La prononciation française doit donner quelque chose comme "gouineffe", ce qui n'est pas très heureux.

Écrit par : Blumroch | 06/02/2020

Je lui trouve du charme, mais chacun ses goûts, encore une fois. Ces vidéos sont pitoyables avec leur Orient de pacotille et leurs starlettes en vadrouille : tout y est artificiel et grotesque.

Écrit par : Pharamond | 06/02/2020

@Pharamond : La vraie question, c'est de savoir qui diable pourrait être convaincu, ou même simplement intéressé, par cette promotion ridicule.
Voici un amusant reportage de Jean-Pierre Petit sur les délices de Dubaï (après "Faites exomos sur Google") :
https://www.jp-petit.org/science/helices_juan/helices_juan.htm

Écrit par : Blumroch | 06/02/2020

Quand on voit les deux cruches forcément féministes faire la promotion de cet état à la mentalité pas très progressiste c'est assez risible.

Écrit par : Pharamond | 06/02/2020

@Pharamond : Elles vénèrent le saint oublié par le calendrier : saint Fric. ;-) La présence de sainte Cohérence, elle, n'a même pas été envisagée.

Écrit par : Blumroch | 06/02/2020

Saint Fric a tendance à se prendre pour Dieu en ce moment, c'est vrai qu'il fait des miracles.

Quant à sainte Cohérence son martyre n'est pas fini.

Écrit par : Pharamond | 06/02/2020

@Pharamond : Ce 8 février, chez Atlantico, le sommaire de la rubrique "revue de presse pipeule" m'a contraint à cliquer pour voir l'article, la facétieuse déesse Alea ayant tenu à nous édifier sur "Gouineffe ? Pas trop..." :
//
Le business de Gwyneth Paltrow fait scandale

Produits hors de prix, dont certains sont nocifs, accusations de charlatanisme, Gwyneth Paltrow, est soupçonnée de profiter de sa célébrité pour vendre tout et n'importe quoi aux gogos qui font confiance à son site de vente en ligne Goop (lancé en 2008) et à son émission Goop Lab. On y trouve même un "répulsif psychique contre les vampires à 27 dollars" et bien sûr d'autres produits aussi farfelus mais hors de prix dénonce Voici.
//
A Dubaï (voir *supra*), elle tente peut-être aussi de placer ses produits, à moins qu'elle ne cherche des producteurs pour "Gouineffe contre les vampires".
L'exécrable goût du fric par tous les moyens, chez ces gens-là, passe l'entendement.

Écrit par : Blumroch | 09/02/2020

L’individu est encore plus méprisable que je ne le croyais. Encore une fois les gogos se font prendre au miroir aux alouettes, l'escroquerie peut prendre bien des formes.

Euh.. c'est moi ou le design de l'affiche a petit côté très sexuel.
https://www.gstatic.com/tv/thumb/tvbanners/17813684/p17813684_b_v8_aa.jpg

Écrit par : Pharamond | 09/02/2020

@Pharamond : Je confirme. :-( Doit y avoir une source d'inspiration commune avec les (autocensuré) féministes bordelaises et subventionnées ayant inventé, pour concurrencer le sapin de Noël, une "sapine" vomitive. L'impudeur tranquille de certaines sous-femmes passe la mesure.

Écrit par : Blumroch | 09/02/2020

Oui, j'avais vu cette horreur. Entre les féministes qui veulent écœurer les hommes des femmes pour vivre entre elles (avec de tels procédés ça peut marcher) et les idiotes suiveuses qui finiront par dégoutter les hommes sensibles et ne laisser la place qu'aux brutes qui se verront confirmer que les femmes ne sont que des sexes sur pattes le futur du rapport hommes femmes va être grandiose.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2020

Ha, encore une femme vénale
Ça nous manquait
Mais l'arbre tombe du côté où il penche et,dixit muray, le poisson pourrit par la fête

Écrit par : Kobus van cleef | 09/02/2020

Pour la pérennité de l'espèce les femmes se devaient de trouver les mâles les plus à même d'assurer leur survie et celle de leur progéniture. Aujourd'hui les femmes ne font plus d'enfants, mais l'instinct est resté.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2020

@ Pharamond

Surtout associé à goop. Mais venant d'une actrice américaine, cette association doit lui rappeler ses premiers catsings. Un peu comme celle-ci:
https://3.bp.blogspot.com/-5mELh153EbM/T_yrUHJdvDI/AAAAAAAAAGE/00LiJsA4M_4/s1600/The-Rolling-stones-Sticky-fingers.jpg

@Blumroch

Vous vous rapprochez de la ligne jaune avec ses sous-entendus. Vous oubliez qu'elle n'est pas de trop: elle descend d'une famille ... de cinéastes et son parrain est Spielberg lui-même.
La sapine (mieux vaut en rire) n'est pas un délire d'une obscure association féministe par une artiste. Elle a été financée par "L’Office Artistique de la région Nouvelle-Aquitaine est une association culturelle liée par convention et subventionnée par la Région Nouvelle-Aquitaine pour « agir dans le domaine du spectacle vivant » !

Ses bureaux, très vastes (14 000 m²) et entièrement neufs (pour un cout de 60 millions d’euros), sont situés Quai de Paludate..."
http://www.infos-bordeaux.fr/2019/breves/bordeaux-polemique-autour-de-la-sapine-de-noel-10940?fbclid=IwAR0zocIAzawvC8cyeHVOaHS-SuMKcym0SD0sMCRDtoeOsflXsapO1o4ni18
Nos impôts sont bien employés!

Écrit par : Sven | 09/02/2020

@Sven : J'ignorais tout de cette fadasse actrice de troisième ordre, sinon pour ces deux points : son absence de présence m'a presque gâché l'ambiance de *Sky Captain* ; elle était médiocre même dans le rôle d'une assistante (évidemment promue C.E.O.) dans *Iron Man*. Tout ce que j'entends par "Gouineffe ? Pas trop...", M'dame Avia, c'est que je ne la trouve pas séduisante -- mais a-t-on encore le droit de *discriminer* ainsi et de faire une différence entre Ava Gardner et Sandrine Kimberlain ? ;-)

Quant à Bordeaux, le contribuable est bien servi avec la soucoupe volante d'inspiration naziste... :-(

Écrit par : Blumroch | 09/02/2020

Sven > Le XXIe siècle ou le règne du bon goût.

Écrit par : Pharamond | 09/02/2020

Si c'est pour agir dans le domaine du pestacle vivant, que voulez vous que nous puissions répondre ?
Hein, je vous le demande ?
Ça n'a pas de prix
D'autant que ce sont les bordelais qui financent

Écrit par : Kobus van cleef | 10/02/2020

Il me revient que sur son site à la con, elle préconisait des lavements de café dans l'intimité
Vu sur l'obs.fr
Et que le folliculaire titrait ainsi "gardez le café hors de votre vagin" avec en référence un article d'un chiantifique quelconque qui expliquait pourquoi il fallait tenir le café loin du vagin
Pourquoi le vagin ?
Simplement parce que l'Amérique puritaine ( je n'ai pas dit riputaine bien que je sois dyslexique) et Google translate ignorent le terme"vulve" qui me remplit toujours d'émotion
D'autre part, faire intervenir une quelconque autorité chiantifik, en l'occurrence un confrère gynécologue ( dans mon lexique personnel, un vulvassier) pour venir confirmer ce que le bon sens vous corne aux oreilles.....
Axiome 1) toujours fuir comme la peste ce que recommande une actreuse américaine
Axiome 2). Vous vous enfileriez du café dans la cramouille, vous ? Non ? Hé ben alors, faut pas l'faire, élémentaire mon cher Watson
Axiome 3) est il vraiment besoin d'enfoncer les portes ouvertes, Gouineffe ( assez bizarrement, la chaîne de Markov qui décide quel mot sera écrit après les trois premières lettres me donne"gouinasse" ) aussi bien roulée et pimpante soit-elle, n'est qu'une fumelle a l'affût de notoriété/rétribution, et pour celà tous les moyens sont bons
Qu'elle nous montre l'effet du café sur son machin et on verra ensuite

Si vous doutez de mon histoire,tapez"l'obs.fr/Gouineffe/café/vagin"

Écrit par : Kobus van cleef | 10/02/2020

Kobus van cleef > A moins d'être un salopard de facho qui ne serait pas fier de donner ses deniers pour des réalisations de ce genre glorifiant l'Humanité à travers la Femme.

Je n'irais pas vérifier, je vous crois sur parole ; c'est débile c'est donc vrai. Au fait, quelles étaient les prétendues propriétés de ce lavement intime caféiné ?

Écrit par : Pharamond | 10/02/2020

@ Blumroch

Mes connaissances hollywoodiennes proviennent d'un rapide survol de la fiche kikipedia en anglais. Là où notre ami kobus, trompé par une mauvaise traduction, pense que la donzelle bonimente, enfin parle trop, kikipedia nous apprend qu'elle a des ancêtres polonais et biélorusses qui parlent trop vite. Cette particularité ne semble pas être rédhibitoire à Hollywood. Comprenne qui pourra.

@ kobus

Ces recettes de moules au café, à la vapeur, sans parler de l'escroquerie des oeufs de moule vendus au prix du caviar ne mettent pas en appétit. J'ai trouvé ces histoires dans l'express et pas dans l'obs. Tous ces hebdos se ressemblent comme deux gouttes d'eau.

Écrit par : Sven | 10/02/2020

Possible que vous soyez dans le vrai pour le follicule où est paru cette recommandation
Ne pas se farcir les orifices ( orifesses ?) au café
Et je viens de relire, il s'agit du rektum
Ce qui ne change rien à l'affaire ou si peu
Il est très con de faire intervenir un médecin pour vous expliquer ce dont toulmonde se doutait, c'est stupide de se farcir les orifices/ orifesses au café fût il froid ( car on vous dit doctement que ça peut vous brûler lorsque c'est chaud,oui oui le café chaud ça brûle, je parie que vous ne vous en doutiez pas)

Écrit par : Kobus van cleef | 10/02/2020

Je crois sincèrement que les articles parus dans les éditions électroniques des grands titres de presse ( subventionnée) ne sont qu'un pis aller, ne représentent que la médiocrité des pigistes et ne servent que de produit d'appel aux dits grands titres
Ça permet de remplir de l'espace virtuel, de faire le beuze ( comme on dit) , avec des troupiers inconnus, quasi anonymes, en tout cas très mal payés,et c'est normal,au vu de la manière dont ils s'acquittent de la tâche à eux confiée
Il est vrai que les moyens qui leurs sont alloués sont modestes ( un ordi, une connexion ternet, un compte touitaire, parfois une page goat spank) mais le travail rendu est inexistant ou tout comme
Ça rappelle un peu la défunte ( et regrettée,car on regrette ses meilleurs ennemis) union soviétique "ils font semblant de nous payer, nous faisons semblant de travailler" avec cette nuance"ils font semblant d'enquêter et d'écrire, leurs patrons font semblant de les payer, nous ne faisons même pas semblant de les lire"

Écrit par : Kobus van cleef | 12/02/2020

Rien à ajouter au diagnostic, fort juste, de l'excellent docteur Kobus van Cleef, sinon cette précision : la presse n'est pas, sinon de manière indirecte, faite pour les lecteurs mais pour les annonceurs et les *souteneurs* gouvernementaux. Privés de subventions étatiques et de pages de réclame[0], presque tous les titres d'aujourd'hui disparaîtraient faute d'un vrai public[1]. En d'autres temps, je passais pour un original en affirmant qu'on dev[r]ait *d'abord* vendre le canard aux lecteurs *avant* de le vendre aux annonceurs -- faut dire que j'avais aussi la candeur d'estimer que "le gris entre les captures et illustrations" l'emportait en intérêt sur les zolizimages. Allez dire ça à des crétins qui croient qu'une couverture et une maquette influencent les ventes ![2]
Détourné, ce mot de Papini décrirait bien la presse : "Si les écrivains ne lisaient pas et si les lecteurs n'écrivaient pas, les affaires de la littérature marcheraient infiniment mieux."[3]
Peu importe que la presse ne soit ni lue ni crue : elle occupe le terrain, qui efface l'existence des ceusses qui ne gobent pas les mensonges[4] ou pire, qui les ignorent.

[0] D'ailleurs dépourvues d'effet démontré. Je ne sais plus quel industriel disait savoir que la moitié des sommes investies en publicités était perdue, mais que la difficulté était de savoir laquelle.
[1] Un public qui, d'ailleurs, malgré son discours occasionnel, n'entend pas payer le prix, toujours élevé, de la véritable indépendance.
[2] Oui, je sais. La désignation -- ne profanons pas le maudit mot d'*élection* -- de Foutriquet 2.0 par *Paris Match* et autres titres de la vraie bonne presse. Ce procédé de lessiviers ne marche que sur les esprits faibles... Ah, j'oubliais : ils sont majoritaires, et c'est assez dire la vanité du projet de l'emporter un jour par les urnes. :-( Y'aurait bien à énoncer ici un slogan juste mais un peu brutal : on s'abstiendra. ;-)
[3] Dans mon souvenir très lointain, c'est dans *Figure umane* a.k.a. *Visages découverts*, où l'on trouve aussi ceci : "Trois sortes d'écrivains. Il y en a qui ne disent rien, mais le disent bien. Il y en a d'autres qui disent beaucoup, mais le disent mal. Les pires sont ceux qui ne disent rien et le disent mal." -- à croire que Papini avait prévu, dans notre camp, tous les sous-Muray boutiquiers qui pullulent comme jadis Campistron et prétendent nous éclairer sur le tableau d'une décadence que nous voyons aussi bien qu'eux.
[4] Ils peuvent d'ailleurs en gober d'*autres*. Nous aussi, nous avons nos moutons, qui sont un marché comme un autre. Rien n'est déprimant comme un troupeau rassemblé pour célébrer l'individualisme et l'indépendance -- toute ressemblance avec Portmeirion à certaines dates ne serait pas entièrement fortuite.
[5] Yep, aucun appel de note, juste un prétexte pour rappeler cette formule : "Derrière le fonctionnaire il y a un traitement, derrière le journaliste un financier, derrière le publiciste un secrétaire, derrière le pamphlétaire la faim." Dérivons avec les mots que le même auteur prêtait à Machiavel : "C’est principalement aux journaux, en tant qu’entreprises de publicité, que je m’en prendrais. Je leur tiendrais simplement le langage que voici : J’ai pu vous supprimer tous, je ne l’ai pas fait ; je le puis encore, je vous laisse vivre, mais il va de soi que c’est à une condition, c’est que vous ne viendrez pas embarrasser ma marche et déconsidérer mon pouvoir. Je ne veux pas avoir tous les jours à vous faire des procès, ni avoir sans cesse à commenter la loi pour réprimer vos infractions ; je ne puis pas davantage avoir une armée de censeurs chargés d’examiner la veille ce que vous éditerez le lendemain. Vous avez des plumes, écrivez ; mais retenez bien ceci ; je me réserve, pour moi-même et pour mes agents, le droit de juger quand je serai attaqué. Point de subtilités. Quand vous m’attaquerez, je le sentirai bien et vous le sentirez bien vous-mêmes ; dans ce cas-là, je me ferai justice de mes propres mains, non pas de suite, car je veux y mettre des ménagements ; je vous avertirai une fois, deux fois ; à la troisième fois je vous supprimerai." (c'est peut-être la raison pour laquelle Zemmour a été étrangement faible face à la nullissime Schiappa la bien nommée).

Écrit par : Blumroch | 12/02/2020

[6] Aucun appel de note (*bis repetita...*). Ainsi révisé, le mot de Papini serait presque plus juste encore : "Si les écrivains n'écrivaient pas et si les lecteurs ne lisaient pas, le monde et la littérature ne s'en porteraient que mieux." Déjà que l'existence de 9 livres sur 10[6a] ne se justifie en rien, alors pour les journaux...
A propos de journalopes et autres nuisibles, on aura sans doute plaisir à [re]lire la *Monographie de la presse parisienne* disponible dans cette page :
http://www.leboucher.com/vous/base/catalogue.html
(le titre *Les journalistes* est une impertinence moderne).

[6a] Voir Sturgeon, plus sévère encore que Pareto.

Écrit par : Blumroch | 12/02/2020

Nouvelle réjouissante, depuis mes vacances d'hiver ( autre continent)
Hanouna serait pressenti pour une candidature à l'Elysée, lancé comme une savonnette par Laurence Haïm, déçue de ne pas avoir été rétribuée par cron
Effectivement, le système tombe le masque

Écrit par : Kobus van cleef | 13/02/2020

Kobus van cleef > En attendant les autocollanst sur le volant des automobiles indiquant qu'il ne faut pas rouler sur les piétons.

Mouais, Hanouna en candidat je n'y crois pas bien que nous le mériterions.

Blumroch & kobus > Pour ceux qui en douteraient encore, le traitement de l'information sur les blessés pendant les manifs des Gilets jaunes aurait fini de démontrer l'assujettissement total et servile des médias à la classe politico-financière.

Écrit par : Pharamond | 13/02/2020

@Pharamond : Une anthologie de l'humour noir[0] rapportait le mot d'un très méchant d'importation italienne[1] qui avait *osé* écrire (je cite de mémoire, n'ayant plus le livre) : "Il est interdit de stationner sur un agent de police si on ne l'a pas écrasé du premier coup". Je parie qu'aujourd'hui, il *oserait*[2] énoncer : "Les zotozélectriquezélézentivélos ont interdiction de rouler sur un piéton sans avoir la certitude de le tuer du premier coup".
C'est le moment de réinstaller *Need for Speed Most Wanted* ou *Carmageddon* :
https://www.youtube.com/watch?v=HQe5SV5BBQ8

[0] Non, pas la plus connue, d'ailleurs surestimée. ;-)
[1] Dénonciation sur demande. ;-)
[2] Les services de m'dame Avia auront noté l'emploi des italiques qui soulignent ma désapprobation *totale*.

Écrit par : Blumroch | 13/02/2020

@Blumroch

Ne plaisantez pas sur la dangerosité de ces nouveaux moyens de locomotion mus par l'électricité. J'ai failli me faire renverser par une trotinette électrique à Paris sur les bords de Seine, par un orni (objet roulant non identifié) sur une piste cyclable* et mon fils et moi avons été frôlé sur une autre piste cyclable par une vieille qui nous doublait en speedbike** et qui ne maîtrisait pas son engin.

* J'ai rappelé à cette fin de race l'occupation de sa génitrice à proximité des foyers Sonacotra mais il n'a pas entendu. Ce qui nous aurait peut-être permis de nous expliquer entre hommes même si pour lui j'ai des doutes.
** Joie de bosser avec des bobos, j'ai appris cette semaine que les vélos électriques sont bridés à 2à-25 km/h alors que les speedbikes (pas sûr du nom exact) peuvent atteindre les 40 km/h.

Écrit par : Sven | 13/02/2020

@Sven : Un "remake" de *Carmageddon* se devrait de proposer à l'ire vengeresse des piétons et des automobilistes ces nouvelles cibles : les cyclistes et les amateurs de "nouveaux moyens de mobilité"[1]. Règle qui ne souffre, dans mon expérience, *aucune* exception : tous de salkrons assurés de l'impunité et persuadés d'être des modèles de vertu citoyenne et verte.

[1] Et à y bien réfléchir, la réalité pourrait, elle aussi, tirer profit de ces rappels à la politesse que seraient, correctement maniés, la batte de bèzebaule et le pied-de-biche.

Écrit par : Blumroch | 14/02/2020

Allez savoir comment un nouveau moyen de locomotion va faire pour résister au quart de tonne de ma Harley....

Écrit par : Kobus van cleef | 14/02/2020

Le choix de Gwyneth : quelle idée de génie ! Je la suivrai partout même dans ce trou perdu désertique !

https://i.pinimg.com/736x/c3/7c/43/c37c43b709b9ff814b8a2170a530a551.jpg

Écrit par : Lebuchard courroucé | 16/03/2020

Écrire un commentaire