statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2019

En attendant (2)

Annotation 2019-11-28 191341.jpg

Xavier Eman continue les chroniques de notre agonie avec Une fin du monde sans importance Vol. II et donne pour l'occasion une interview pour éléments.

 

Commentaires

Pas lu -- et ne lirai certainement pas. Résisterai même à la tentation de commenter l'entretien, dont je ne retiendrai que la dernière phrase, lointain écho de Jacques Perret, manière de former le dernier carré : "Après, il reste toujours le drapeau noir et les copains."
J'en vais profiter pour signaler un livre mineur appliquant avec talent un procédé facile qui permet toutefois d'atteindre des cibles un peu plus intéressantes que le sieur Hanouna :
https://franckgintrand.com/2017/12/05/jaime-philosopher-avec-gabriela-manzoni/
https://cahiercritiquedepoesie.fr/ccp-33-3/gabriela-manzoni-comics-retournes
http://www.actu-philosophia.com/Gabriela-Manzoni-Comics-retournes/
https://www.causeur.fr/manzoni-bande-dessinee-comics-retournes-139138

Écrit par : Blumroch | 28/11/2019

@Blumroch

Les chroniques de Xavier Eman sont rafraîchissantes. On les trouve sur son blog Amoyquechault, souvent mentionné par notre hôte, et dans Eléments.
Xavier Eman fait partie des animateurs de Zentropa et leur blog était souvent illustré par le même genre de détournements que ceux de la signora Manzoni. Coïncidence, c'est possible, un complot, nous verrons pour rester dans le pastiche!
Il semblerait que le "en même temps" présidentiel lui soit inconnu et qu'elle n'ait pas compris que plusieurs populations sont présentes en France:
https://twitter.com/ManzoniGabriela/status/1199593434455117824

Écrit par : Sven | 29/11/2019

@Sven : Je sais qui est Eman, pour l'avoir lu et parfois égratigné. Bien la peine que je m'abstienne de ricaner sur son assimilation de Houellebecq à un grantécrivain -- si ce n'est pas être soumis aux modes, ça... ;-) Et les combats de titans contre Hanouna, c'est au niveau du Besson collabo du *Point*. Plus bas, je ne vois que l'état de chroniqueur T.V., comme Dandrieu (je crois) dans *Valeurs*.
Le procédé repris par cette miss Manzoni est facile et classique, qui remonte au moins à Debord et à ses camarades. Il est manié, dans le bouquin, avec un certain art -- une contemporaine qui a lu, ce n'est plus si fréquent. Y'a pire que l'image que vous avez sélectionnée : elle semble éprouver du respect pour Frédéric Schiffter dont seul le *Guy Debord l'atrabilaire* est à sauver !
Au reste, en ces temps de ténèbres, l'incohérence est reine.

Écrit par : Blumroch | 29/11/2019

P.S. : Une image détournée vaut bien une chronique, comme un dessin de Konk vaut bien un édito. Tout cela reste dans le registre du divertissement à la portée de tous, comme l'ajout d'entrées au *Dictionnaire des idées reçues*.
Plus difficile, le divertissement pour érudits, comme ici avec le délicieux *Petit dictionnaire des mots retrouvés*, d'abord paru dans la N.R.F. en 38 (à vérifier) :
http://www.apophtegme.com/SPICILEGE/CITATIONS/dicomots.pdf
(J'ai encore "l'original de la réédition" chez Har Po.)
La dénonciation des grotesques du temps, c'est fait depuis *très* longtemps, et ça ne sert strictement à *rien*. Comme les textes intelligents, d'ailleurs. ;-)

Écrit par : Blumroch | 29/11/2019

J’apprécie beaucoup Eman dont je partage 80% des opinions. Son style sans être de la grande prose et agréable à lire, drôle, juste et il a le sens de la formule. Pourquoi se moquer d'Hanouna ? Puisque rien ne sert à rien, pourquoi pas ?

Écrit par : Pharamond | 29/11/2019

Boutang l'avait écrit dans le bulletin d'un élève particulièrement mauvais : "Evénement prend deux accents aigus.". Ce seul rappel disait tout.
Dans le même esprit, je signale au grantesprit d'*Eléments* (tout estimable et sympathique qu'il est sans doute) que *vulgum pecus*, ce n'est pas du latin et qu'on doit préférer *pecus vulgare*. ;-)
*Bis repetita*... (premier commentaire) : http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2019/02/03/musique-491-6126122.html

Écrit par : Blumroch | 30/11/2019

Blumroch > Moi je dis "quidam" ou "pékin" c'est plus court ;-)

Écrit par : Pharamond | 01/12/2019

Écrire un commentaire