statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2019

Samedi 16 novembre

Aujourd'hui c'est l'Acte 53 pour les Gilets jaunes, je n'irai pas parce que je n'y crois plus. Je n'espérais pourtant pas à grand-chose, seulement à la chute de Macron pour créer un précédant, pour dire que le peuple n'est pas l'esclave soumis que l'on imagine ; c'était beaucoup et peu à la fois. Il faut croire que c'était trop. Au début du mouvement si la population avez suivi cela aurait pu se produire, aujourd'hui c'est trop tard. J'y allais aussi par solidarité avec l'impression de voir autour de moi ce qui reste du peuple français peut-être pour la dernière fois. Le mouvement est maintenant devenu un étal pour revendications gauchistes, l'idée initiale ayant péri par manque de courage moral, le courage physique n'ayant pas manqué.

Pendant ce temps les pompiers et les urgentistes manifestent dans leur coin, parce que le Système leur convient, parce qu'ils veulent juste un peu plus de sous et qu'ils savent qu'il n'y en a plus pour tout le monde : « la révolution jaune c'est bien joli, mais il y a le crédit et les études des gosses ». Ne vous inquiétez pas on ne viendra pas vous chercher, quand cela arrivera ce ne sera pas nous et pas pour les mêmes raisons.

J'ai encore mon gilet jaune derrière mon pare-brise, je ne sais pas trop pourquoi...

Commentaires

"J'ai encore mon gilet jaune derrière mon pare-brise, je ne sais pas trop pourquoi..."
Peut-être une manière de rendre "hommage à quelques-uns de ces isolés qui, de diverses façons, en des temps et des pays divers, se sont battus et se battent encore contre l’ennemi commun ; aux tristes et lucides capitaines, aux compagnons épars et précieux d’une résistance que — malgré tout — il faut bien faire." (Fruttero et Lucentini), au moins pour "limiter le déshonneur" (Piergiorgio Bellocchio).
Ce gilet jaune, c'est "l’uniforme noir des chevaleries vaincues". Formule géniale et magnifique de Lucain faisant de l’homme l’égal des dieux quand il *choisit* avec joie la victoire *morale*, la victoire de la *cause perdue* qui n’est un *mauvais choix* que pour les esprits médiocres : "Victrix causa deis placuit sed victa Catoni".
Je crois me souvenir d'une devise, pas très *moderne*, associant l'honneur et la fidélité.
(Yep, déjà dit et redit, mais *bis repetita*...)

Un copain ricain notait récemment que le seul acte de révolte qui lui était réellement permis aujourd'hui, c'était de mettre "potus" en minuscules. Pour combien de temps encore ? Quand donc l'ostention d'un Gilet jaune sera-t-elle enfin assimilée à un crime contre l'ordre nouveau ? ;-)

Disparition de Tepa, le site de Gaelle Mann en sommeil, ralentissement général des interventions... L'hiver est là. :-(

Écrit par : Blumroch | 16/11/2019

Peut-être aussi reste-t-il quelque part en moi un minuscule espoir que ma rationalité se refuse à écouter.

Et encore votre ami est américain, que devrait-on dire ici ?

Je ne crois pas que l'hiver soit encore là, le pire reste à venir. Il est vrai que les blogs et sites de notre bord semblent s'essouffler, heureusement que d'autres prennent la relèvent.
Thibault, la grande gueule royaliste, des Gilets jaunes a aussi disparu depuis quelques mois ; j'aimais bien le personnage.

Je suis allé jeter un œil sur les stats de mon blog, dans les 150 visites par jour, avec curieusement une petite remonté ces derniers temps après une chute en été et au début de l'automne.

Écrit par : Pharamond | 16/11/2019

Et pourtant nous leur devons beaucoup à ces gilets jaunes...
Une petite marche en forme de reconnaissance ne serait pas de trop.

Écrit par : Fredi M. | 16/11/2019

Ce sont TOUS les blogs qui s'essouflent, pas seulement ceux de droite.

Écrit par : Fredi M. | 16/11/2019

J'ai manifesté 24 fois avec eux et je ne le regrette pas. Mais je ne me reconnais plus dans les nouvelles manifestations où beaucoup d'ailleurs n'ont plus le gilet jaune sur le dos.

Écrit par : Pharamond | 16/11/2019

Fredi M. > Je n'avais pas vu votre second commentaire avant de répondre. Je ne sais pas si ce sont tous les blogs qui s'essoufflent ne visitant pas ceux de gauche (et plus beaucoup ceux de chez "nous").

Écrit par : Pharamond | 16/11/2019

L'impression qui se dégage c'est que nous avons tout dit, que nous sommes condamnés à nous répéter ...

Écrit par : Fredi M. | 16/11/2019

Rappel de l'alliance objective entre les maîtres et la fausse gauche, entre macron et méchancon, au détriment des populations en jaune ou non :
https://www.youtube.com/watch?v=lvId8NCntxM

Écrit par : Blumroch | 16/11/2019

@Blumroch : "alliance objective entre les maîtres et la fausse gauche...". En effet LFI et la gauchiasse ont pris le dessus sur les GJ authentiques. Quant à la vraie gauche, elle est vite qualifiée d'extrême droite.
@Pharamond : "...parce que le Système leur convient, parce qu'ils veulent juste un peu plus de sous et qu'ils savent qu'il n'y en a plus pour tout le monde.". Hélas, oui; partout des tirages de couvertures, privilèges de 'fonctionnerfs' !
Heureusement, il nous reste du yaourt allégé pour passer l'hiver ;o)

Écrit par : téléphobe | 16/11/2019

Bonjour,
Je vous lis, je me sens moins seul, et cela me réconforte . Reprenez du souffle mais continuez !

Écrit par : Brunodemai | 16/11/2019

L' essoufflement des Blogs ? sans doute , l' impression de faire l' écureuil qui coure dans une roue ... d' avoir déjà tout dit , même le suprême dégoût que nous inspire l' immonde ..

Écrit par : EQUALIZER | 16/11/2019

Si ça peut rassurer tout le monde, le camp d'en face aussi radote franchement, à la différence qu'en plus d'être composé de socialauds laids et bêtes comme il se doit, il y a dans leurs ruminations une forme d'autisme qui nous est étrangère... Tout le monde ne peut pas se répéter avec style, voilà tout ^^

HS mais Stag est (peut-être) de retour:
http://lesenfantsdelazonegrise.hautetfort.com/archive/2019/11/12/rentrer-chez-soi-par-effraction-quand-il-n-y-a-plus-personne-6189992.html#comments

Écrit par : Benway | 16/11/2019

Peut_être que le 5 décembre je remettrai mon gilet jaune... Bonne continuation sur votre blog cher Pharamond !

Écrit par : Vonkamach | 16/11/2019

Vérifiant quelques pages au hasard après avoir fait une sauvegarde[0] du site[1], je retrouve un sombre pressentiment exprimé le 4 décembre 2018, confirmé par le diagnostic du Kamerad téléphobe énoncé *supra* : "La trahison sera sans doute celle des gauchistes qui pourraient transformer une saine colère en une série de revendications cégétistes."
Les Romains qualifiaient de sinistre tout ce qui concernait la gauche. Les collectivistes avides de pouvoir souillent tout ce qu'ils touchent. Merdas est le nom de cette légion.
Nous ne verrons pas une transposition de *The Moon is a Harsh Mistress* ou une nouvelle sécession, et réussie, sur l'Aventin. Dommage. La guerre coloniale qui vient ne sera pas jolie[2].

[0] Merci à WinHTTrack !
[1] Ne jamais oublier que les outils informatiques sont d'autant plus fourbes qu'ils ne le sont pas toujours, même quand on les a écrits avec soin.
[2] Prévisible dès 68 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_des_fleuves_de_sang

Écrit par : Blumroch | 17/11/2019

A la réflexion, Merd[i]as, nom beau comme l'antique, pourrait aussi convenir pour désigner la légion du parasitisme, du mensonge et de la sottise.

Écrit par : Blumroch | 17/11/2019

J'ai aussi séché cet anniversaire des gilets jaunes et notre hôte peut confirmer que j'en ai faites, des manifs,
Je peux confirmer que le lacrymo, ça pique et que le canon à eau, ça mouille (j'ai échappé au LBD, même s'il y en a un qui est passé très près)

Comme notre hôte, je ressens cette impression de gâchis, où une révolte populaire à tendance franchement poujadiste a été récupérée par l'extrême gauche qui, comme le dit Blumroch, transforme en merde tout ce qu'elle touche.

Donc défiler avec LFI et le NPA en solidarité avec les migrants et les étudiants qui exigent que tripler sa deuxième année de fac en recevant un salaire (payé avec ton pognon et qui compte pour la retraite) soit un droit de l'homme imprescriptible, j'ai un peu de mal.

Déjà, lorsque les meneurs de la manif GJ bordelaise ont fait rejoindre la manif pour le climat, je me suis barré, non sans avoir posté un direct sur facebook pour dire ce que j'en pensais et injurié un connard bobo avec sa pancarte stop CO2.

Cette impression de gâchis se double d'une colère de contempler cette occasion manquée de fédérer le peuple contre la clique de nuisibles qui squatte les palais de la république.
Je ne sais pas comment essayer de récupérer ça, entre un RN totalement à la ramasse et des figures de notre mouvance qui auraient tendance à accuser ce peuple de vouloir plus de confort matériel alors que j'ai vus des gens qui ont du mal à nourrir leurs gosses après le 15 du mois.

Bref, sinistrose, surtout que j'ai lu le 2ème tome de Guérilla

@Vonkamach
Mouais bof
défiler avec la CGT, qui défile avec les frères musulman ou SUD pour les droits des cheminots ou des salariés de la RATP
(même si le sujet de leurs retraite et avantages mérite d'être étudié avec soin)

Écrit par : Philippe Dubois | 17/11/2019

Fredi M. > Oui, la situation dégénère, mais les causes et les conséquences sont toujours les mêmes. Une fois que l'on a compris et dit ce qu'on avait à dire sur le processus on ne peut que se répéter.

téléphobe > Le yaourt allégé n'est pas très calorique pour affronter l'hiver qui vient.

Brunodemai > Merci pour votre commentaire. Et ne vous inquiétez pas, malgré les baisses de régime, cahin-caha je continue.

EQUALIZER > Je crois que tout ou presque a été dit, et la chronique de l'agonie de notre monde des blogs comme celui de FDS s'en charge.

Benway > C'est exact que le camp d'en face se répète lui aussi, mais a-t-il jamais eu quelque chose à dire sinon délires et imprécations ?

Merci pour la nouvelle, j'aimais bien Stag.

Vonkamach > Si le mouvement repart, ce dont je doute fort, j'irai peut-être jeter un œil pour voir ce qu'il est devenu et sans illusion. Peut-être...

Merci.

Blumroch > Il s'agit de ce billet :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archives/2018/12/index-3.html
et celui qui est juste ne dessous n'est pas plus gai ; nous n'atteindrons jamais Anvers.

Oui, nul complot, nulle surprise : tout a été annoncé et il suffisait d'écouter et surtout d'entendre.

Philippe Dubois > Et je confirme volontiers ;-)

Beaucoup de choses m'ont déçus dans cette histoire, mais les regards des consommateurs aux terrasses qui en disait long sur ce qu'ils pensaient de nous entre condescendance et agacement m'ont convaincu que ce peuple n'avait plus de système immunitaire et était déjà en soins palliatifs.

Écrit par : Pharamond | 17/11/2019

Le jeu de massacre continue ... encore une "erreur" de tir .. ?

https://francais.rt.com/france/68076-homme-frappe-par-grenade-dans-oeil-alors-quil-discutait-acte-53-gilets-jaunes

comme dit le préfet : "on n' est pas dans le même camp" ... ça ne fait aucun doute !

Écrit par : EQUALIZER | 18/11/2019

Longtemps la presse était la voix des humbles, des victimes et des oubliés. Elle avait ses partis-pris et ses défauts, mais sa pluralité permettait que ce que se fasse son travail. Aujourd’hui la presse est composée à 99% de laquais du régime. La Pravda faisait à peine mieux. C'est cette trahison qui permet à la tyrannie de s'installer en toute tranquillité.

Écrit par : Pharamond | 18/11/2019

Écrire un commentaire