statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2019

Éloge

Jacques Chirac a eu la décence de ne pas vivre aussi vieux que Valéry Giscard d'Estaing et de faire ainsi économiser un million et demi d'euros par an au pays ; ce n'est pas rien.

Commentaires

Ce n'est pas un événement et c'est à peine une nouvelle.
Je parie qu'Ed Flip[pe] va trouver un moyen "légal", *forcément* "légal", pour que la veuve -- voire la progéniture biologique ou non -- touche une excellente pension de réversion (90 ou même 99 pour 100 ?) qui sera à l'abri des macroneries fiscales réservées au *pecus vulgare*.
Dans un registre moins ironique que l'excellent bref billet de Pharamond, cette bonne synthèse du camarade Paul-Emic qui n'a rien oublié, lui, contrairement à nombre de commentateurs plus ou moins vaguement droitistes dont les papiers chez Causeur, Boulevard Voltaire et autres provoquent la nausée :
https://polemiquepolitique.blogspot.com/2019/09/chirac-decede.html
On prétend à tort que *de mortuis nihil nisi bonum*. Mais quand il n'y a *rien* de bon à dire, faudrait-il donc se taire ou pire, mentir ?
Je vois bien, sur la tombe du nuisible, comme sur celle de tout politicard enfin mort, ce triste et véridique bilan : "Veni, vidi, nocui".

Écrit par : Blumroch | 26/09/2019

Oui, excellent billet chez Paul-Emic et le CAPTCHA m'a cette fois autorisé à lui dire dans un commentaire.

Écrit par : Pharamond | 26/09/2019

Bravo !
Cela m'a permis de féliciter Paul - je n'ai jamais oublié 2002 et la quinzaine bolchevique entre les deux tours d'autant que l'année d'avant il y avait eu, en septembre, l'affaire des deux tours, des cutters et du passeport ;o)

Écrit par : téléphobe | 26/09/2019

Si cela restait à faire je me suis dis à l'époque que cette démocratie était une belle escroquerie.

Écrit par : Pharamond | 26/09/2019

A son crédit, je retiendrai deux choses, deux sursauts de gaullisme
- la reprise des essais nucléaires à Mururoa en 1995
- son refus d'engager la France dans la guerre d'Irak en 2003.

Le reste ne fut qu'abominations et calamités.

Écrit par : Philippe Dubois | 26/09/2019

En résumé, vive Chirac !

Écrit par : vryko | 26/09/2019

Téléphobe, juste pour vous :



https://www.youtube.com/watch?v=_xsLo9zWJh4


:-D

Écrit par : vryko | 26/09/2019

J'étais favorable à un voeu pieux, hélas dépourvu de toute efficacité dans un monde sans magie, savoir "Crevez, Chirac !", voeu qui n'a plus de sens, puisque c'est fait, grâce à une Atropos qui a pris son temps. Pensée déprimante : "One down[1], so many more to go"...[2]"

[1] Et nous n'y sommes pour rien.
[2] Kolossal humouuuuuur hénauuuuuurme, évidemment.

Écrit par : Blumroch | 26/09/2019

Je ne sais pas si cette anecdote est authentique mais il se dit qu'on l'aurait entendu siffler la marseillaise en rangeant, dans son coffre-fort de la mairie de Paris, l'agent des rétro-commissions et autres pratiques si honnêtes, qui servaient à financer le RPR et à arrondir les fins de mois des dirigeants de ce mouvement.
Véridique ou non, elle résume assez bien le fonctionnement du système.

Écrit par : Sven | 27/09/2019

Merci à tous :-)
On peut aussi relever l'indécence de tous les médias qui nous saoulent depuis 24h avec le panégyrique de ce ripoux, le point d'orgue de la journée d'hier étant le discours orbital de Juju que d'aucuns nomment choupette. là nous sommes vraiment hors sol.

Écrit par : Paul.Emic | 27/09/2019

@vryko : Merci pour la vidéo. Je n'ai pas oublié. Je me souviens que lorsque j'avais dit à quelques amis de l'époque que la foule qui acclamait le couple Chirac n'était pas française, ils n'avaient curieusement rien vu !!!

Écrit par : téléphobe | 27/09/2019

Philippe Dubois > Certes, mais dans la balance cela ne fait guère le poids avec la multitude de méfaits.

Blumroch > Je ne souhaite la mort de personne parce que je n'arrive pas à définir des prioritaires, mais mesquinement je me réjouis (je sais c'est très moche) de leur mort tout en sachant que cela ne changera rien à notre histoire tragique.

Sven > L'histoire me semble trop belle pour être véridique, mais l'homme en aurait été capable. Il parait que même dans le monde peu farouche de la politique sa rapacité surprenait.

Paul.Emic > Entre justiciables...

Écrit par : Pharamond | 27/09/2019

@Pharamond : Ils ont *tous* la même priorité dans la [trop] longue file d'attente. Ex aequo, tous contre le même mur. ;-)

Écrit par : Blumroch | 27/09/2019

Il faudrait au moins le mur d'Hadrien pour les aligner et dans dix ans la Grande muraille.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2019

Je suis contre le bain de sang. En revanche, des travaux d'utilité collective au pain sec et à l'eau pour qu'ils se remémorent, jour après jour, la gravité de leurs crimes.

Écrit par : Sven | 28/09/2019

Et pendant le plus long temps possible.

Écrit par : Sven | 28/09/2019

@Pharamond;@Sven : Vous êtes des humanistes -- je n'ai pas écrit : des humanita{ir|ris}es. ;-)
Je ne crois pas à la rédemption, qui est un joli thème de *fiction* invraisemblable pour livres, films et séries télévisées. Quant à l'efficacité des châtiments, elle est assez dite par cette juste et jolie anecdote rapportée par Chamfort :
//
La Fontaine, entendant plaindre le sort des damnés au milieu du feu de l’enfer, dit : "Je me flatte qu’ils s’y accoutument, et qu’à la fin ils sont là comme le poisson dans l’eau."
//
Et puis, quel vrai *travail* ces parasites seraient-ils capables de faire ? Même pour les tâches les plus simples, le premier impératif, c'est de faire de son mieux (et avec des *résultats*, car la bonne volonté ne saurait tout excuser les vains efforts) : avec ces gens-là, on aurait droit au maximum de leur minimum.
On sait les intellectuels sanguinaires. Finalement, j'en suis peut-être un. ;-)
Transigeons : transfert de tous ces nuisibles sur une île désolée et éloignée de tout, sans vivres ni outils. Avec leurs familles, évidemment, qui auront bien profité en pleine et claire conscience.
Les collectivistes, privés d'*autres* à exploiter, verraient assez vite, avant de disparaître, les limites de ce qui leur tient lieu de "philosophie". Privés du bétail fiscal, ces canailles crèvent.

Écrit par : Blumroch | 28/09/2019

Sven > Les bains de sang ont de pratique qu'ils sont irrémédiables et définitifs. Tant qu'un ennemi est vivant il représente un danger potentiel.

Blumroch > Peut-être dans cette île testeront-ils le cannibalisme progressiste comme à Nazino.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2019

@Pharamond : La probabilité est très proche de 1, à considérer les effarants propos récemment tenus par de nombreux crétins progressistes qui ne *plaisantent* pas. *Soylent Green*, c'était mieux qu'un récit de science-fiction, c'était un récit d'*anticipation*. En pariant sur le monstrueux qui marche à *petits* pas, on est presque certain de ne jamais se tromper. La haine de la *nature*, c'est quelque chose, dans les loges, officines et laboratoires.
Et on s'étonnera que je sois en faveur de leur élimination, après ça... ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/09/2019

Oui, mais le cadavre accommodé avec du boulgour et du curry, alors que cuire une cuisse au-dessus du feu de camp c'est autre chose.

Écrit par : Pharamond | 30/09/2019

@Pharamond : Le survivalisme végan et bio, en quelque sorte. ;-)

Écrit par : Blumroch | 30/09/2019

Je suis obligé de signaler une bonne action d'Onfray : l'individu, ayant peut-être médité l'excellent billet, mentionné *supra*, du camarade Paul-Emic, il a trouvé le courage de formuler quelques réflexions décentes, malgré plusieurs sottises et approximations évidentes :
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/chirac-jacques?mode=text
Et même s'il ne l'utilise pas à bon escient, il a entendu parler de Bartleby. ;-)

Écrit par : Blumroch | 01/10/2019

Blumroch > Mouais... Rien de bien nouveau et des approximations sur certains faits. En grand démocratique antifasciste il ne relève pas le refus de débat avec Le Pen en 2002.

Écrit par : Pharamond | 01/10/2019

@Pharamond
Humain, trop humain, telle est ma devise!

@ Blumroch

Ne me frego. Ils apprendront sur le tard. L'important est de participer (qui pourrait figurer dans les citations bricolées de Pharamond), c'est l'esprit de la ré-éducation par le travail manuel tant célébré par nombre d'entre-eux. N'aurait-il pas fière allure si on les obligeait à creuser à la pelle et à la pioche ceux qui ont multiplié les travaux de voirie inutile et dispendieux ou à décharger à la main des sacs de ciment tous ces experts en travaux pharaoniques ? Pas besoin de compétences particulières. Et le soir, quelle joie devant le travail accompli !

Écrit par : Sven | 01/10/2019

@Sven : Avec Rand, je les pense incapables de toute vraie joie à part sans doute celle de nuire. Comment des parasites pourraient-ils connaître la satisfaction du travail accompli ? Evidemment, si vous y tenez vraiment, on pourrait les condamner à construire des pyramides[1] rééducatives avant de les y ensevelir, comme à la fin -- mémorable -- de ce navet qu'est *La terre des Pharaons* :
https://www.youtube.com/watch?v=a1E-nSNjzlY
Mais je tiens qu'un mur, c'est plus rapide, plus sûr, et plus dissuasif.

[1] Dans son recueil *L'homme sans idées*, Thomas Disch formulait une admirable proposition, et sérieuse, intitulée *Des pyramides pour le Minnesota* (*Pyramids for Minnesota : a serious proposal*), par amour de l'inutile et pour la beauté du geste -- une vraie démarche de méchant droitiste, au reste.

Écrit par : Blumroch | 01/10/2019

@Pharamond : "malgré plusieurs sottises et approximations évidentes". Zut, j'ai oublié : "omissions", même si on les peut classer dans la catégorie des sottises.
Tout gauchiste qu'il est, il aura joué l'une des rares fausses notes dans l'insupportable concert célébrant la crapule morte. Songez qu'un copain de la Mouette trouve ce réquisitoire, pourtant incomplet, encore trop sévère.
Et puis, le mentionner, c'était surtout manière de saluer encore le camarade Paul-Emic qui avait, comme vous, vite et bien réagi. ;-)

Écrit par : Blumroch | 01/10/2019

Sven > Et pourtant nous n'avons rien d'autre, il faut faire avec.

Blumroch > Sans doute, et cela est à signaler, j'en conviens, mais son cerveau est tout de même irrémédiablement gauchi et c'est pénible.

Écrit par : Pharamond | 02/10/2019

@Pharamond : Les imitateurs de Paul-Emic, même éloignés, auront été trop rares. ;-) A part ce point, on sait l'immense estime que je porte à Onfray.

Écrit par : Blumroch | 02/10/2019

@Blumroch

Ma remarque était évidemment ironique. Une journée à effectuer de tels travaux nous en ferait perdre au moins la moitié.

Écrit par : Sven | 02/10/2019

@Sven : On ne sait jamais. Déjà, cette volonté *sérieuse* de pas les éliminer... ;-) Au reste, la résistance des nuisibles pourrait surprendre. La proposition de Disch, c'était aussi de l'ironie, la construction des pyramides du Minnesota exigeant certaines qualités d'être dont les parasites sont dépourvus, les veinards. ;-)

Écrit par : Blumroch | 02/10/2019

Écrire un commentaire