statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2019

Musique (507)

Echos

Saints

Stumbleine ft CoMa

Fake Plastic Trees

The Tech Thieves

Forget

Commentaires

[Non-musicalmar ;-)]
"Space *opera*" : c'est bien le mot qui convient :
https://www.youtube.com/watch?v=j1fJoBDP6Fo&list=PL0F37A4B366BB6AA2&index=30
https://www.youtube.com/watch?v=yVm_ljDSdwA
Variations pour des jeux comme ils ne savent plus en faire :
https://www.youtube.com/watch?v=Cv0y0On8ZGQ
https://www.youtube.com/watch?v=u116HbMOF_Y

Écrit par : Blumroch | 26/09/2019

J'aime beaucoup les morceaux tirés de la BO de Max Payne.

Écrit par : Pharamond | 26/09/2019

@Pharamond : Votre neveu pourra sans doute vous confirmer que les deux jeux sont mémorables (en tout cas, c'est mon avis). ;-)

Écrit par : Blumroch | 26/09/2019

Je lui poserai la question, étant moi-même très inculte dans le domaine.

Écrit par : Pharamond | 26/09/2019

[Musicalmar "portmanteau word"]
A en croire Foutriquet 2.0, les Gilets jaunes seraient favorables à la fiscalité punitive et confiscatoire décidée par les menteurs du GIEC et par les officines qui en dépendent. Doit s'agir des New Yellow Vests manipulés par Méchancon, qu'on sait peu opposé à Foutriquet 2.0. En un mot :
https://les-minuscules.blogspot.com/2019/09/gretax.html

[Musicalmar anarcho-complotiste]
Le hasard d'une recherche Gougueule me fait tomber, de manière inattendue, sur cette vieille page chez un blogueur de l'*Evil Scene* (la blogosphère des méchants) :
https://fboizard.blogspot.com/2010/03/la-connerie-des-journalistes.html
A l'évidence, parce qu'il méprise -- avec raison -- les journalopes, l'estimable Franck Boizard croit l'anecdote vraie, alors qu'elle est parfaitement *invraisemblable* de nos jours. Du temps de Patton, peut-être... et encore.
Le traditionnel "se non e vero..." est ici irrecevable, parce que la vérification avec Gougueule confirme *immédiatement* la fausseté de l'épisode (en tout cas, l'article *infra* semble rédigé avec sérieux) :
https://www.hoax-slayer.net/general-cosgrove-radio-interview-hoax/
Le plus drôle (et cela, Gougueule ne saurait le dire tout seul, sauf à être interrogé avec habileté parce qu'on cherche la confirmation d'une lecture *antérieure* dont on se *souvient*), c'est que ce trait d'esprit anglicisé est presque certainement l'adaptation d'une répartie célèbre attribuée à Henri Rochefort -- quand elle ne l'est pas au chef de la bande à Bonnot ou à quelque autre anarchiste.
Voici la version la plus répandue, censée se passer pendant un procès de Rochefort (toujours mentionné sans motif, sans date et sans nom du président de tribunal) :
//
Le président : "Vous portiez un revolver, vous aviez donc l'intention de tuer ?"
L'accusé : "Monsieur, j'ai en ce moment sur moi tout ce qu'il faut pour commettre un attentat à la pudeur, et je n'y songe même pas !"
//
Un certain Jean Amadou, chansonnier, en donne une version légèrement différente dans son *Et puis encore... que sais-je ?* découvert avec "Gougueule Bouks" :
//
Cité comme témoin au procès de l'assassin de Victor Noir, l'avocat général lui [à Rochefort] dit :
"Voyons, l'accusé portait sur lui un pistolet en permanence. Quand on porte un pistolet sur soi, c'est pour s'en servir !
-- Vous faites erreur, rétorqua Rochefort. J'ai sur moi dans ce tribunal tout ce qu'il faut pour commettre un attentat à la pudeur et je n'en ai nullement l'intention."
//
Mieux rédigée, cette seconde version me *semble* d'ailleurs plus crédible que la première, mais je n'irai pas perdre plus de temps sur cette question sans grande importance.
*Trust No One*, ce n'est pas simplement un bon conseil pour les ovnultistes : c'est valable pour tout le monde. Tout vérifier systématiquement est impossible, en plus d'être une activité lassante et à l'issue incertaine. On doit toutefois toujours prendre garde aux anecdotes trop belles pour être vraies, surtout quand elles vont dans le sens de nos idées -- surtout quand ces idées sont les bonnes. ;-)

Écrit par : Blumroch | 26/09/2019

[Musicalmar]
Quand je dis que tout se tient... Je viens de découvrir[1] que Poul Anderson, écrivain que j'estime, admirait Chesterton, autre écrivain que j'estime. Même si je ne suis pas un grand amateur de poésie[2], c'est l'occasion de rappeler l'existence de ces deux classiques des belles-lettres anglaises, *Lepanto* et *The Ballad of the White Horse* :

https://en.wikipedia.org/wiki/Lepanto_(poem)
https://en.wikisource.org/wiki/Poems_(Chesterton,_1915)/Lepanto

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Ballad_of_the_White_Horse
https://en.wikisource.org/wiki/The_Ballad_of_the_White_Horse

C'est Chesterton, c'est donc indispensable. ;-)

Pour rester dans l'ambiance, j'sais pas si je vais lire *Guérilla* 1 et 2, finalement... et pas seulement pour des considérations *littéraires* (style et agencement de l'intrigue). ;-)

[1] https://poulandersonappreciation.blogspot.com/2019/01/two-chesterton-quotations-in-anderson.html
[2] Pour l'essentiel, je m'en tiens à Scève, Gautier, Heredia et Leconte de Lisle.

Écrit par : Blumroch | 26/09/2019

Complètement hors sujet ou presque : je me demande à quoi ressemblera Gréta dans dix ans...

Boizard est bien naïf sur le coup.

Mon anglais lacunaire ne me permet pas d'apprécier la poésie dans cette langue et l'art poétique ne supporte pas la traduction.

Mon poème préféré entre tous est "Les conquérants" d'Hérédia.

Écrit par : Pharamond | 27/09/2019

@Pharamond : C'est une interrogation pour Lovecraft. ;-) Elle s'appellera peut-être GretaxES.

Si, mais faut un traducteur poète, comme le Boutang de l'*Art poétique*. Mais des esprits de cette force, on n'en verra plus.

Outre "Les conquérants", comme vous, j'aime bien aussi celui-ci :
https://fr.wikisource.org/wiki/La_Mort_de_L%E2%80%99Aigle
Là, c'est digne des *Contes cruels* :
https://fr.wikisource.org/wiki/Un_acte_de_charit%C3%A9
J'avais complètement oublié ce poème, allez savoir pourquoi :
https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Colibri
;-)

Écrit par : Blumroch | 27/09/2019

GretaxES ?

I comme aigle

Cruel en effet...

Un tantinet érotique le petit oiseau.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2019

@Pharamond : Nicolas L. en grande forme a trouvé Gretax, qui forme, à l'intensif du pluriel, Gretaxes. Je n'ai pas trouvé mieux. ;-)

Nos chers maîtres nous feraient ou nous feront brûler et mourir pour notre bien -- et surtout pour le leur.

J'avais oublié jusqu'à l'existence de cette fable. Simple amusante collision entre la table des *Poèmes barbares* et les récents propos consacrés ici au colibri.

Écrit par : Blumroch | 28/09/2019

Je comprend mieux.

Écrit par : Pharamond | 28/09/2019

[Musicalmar]
Même s'ils sont parfois ésotériques[0], les micro-événements recensés par takimag dans la rubrique "The Week That Perished" sont souvent instructifs :
https://www.takimag.com/article/the-week-that-perished-56/
Cette semaine : Chine, Greta[1], signe "OK" *dénoncé* et *stigmatisé* par la FLICRA des U.S. of A., disparition des infra-humains[2]...

[0] C'est-à-dire ricains et donc réservés à la consommation locale -- l'équivalent serait, pour nous, le ricain lisant une anecdote consacrée à {Ségo|Hidalgo}gole, dont la notoriété n'est pas exactement planétaire.
[1] Etrangement comparée au Howard Beale de *Network* -- ce qui nous renseigne sur l'âge probable du rédacteur.
[2] S'agit ici évidemment des leucodermes et d'eux seuls. La section se termine d'ailleurs ainsi, avec une très jolie conclusion de portée universelle : "Whether or not the Immigration and Nationality Act of 1965 was intended to neuter America’s white working class, that has been the end result. But as long as they don’t publicly complain about what’s being done to them, we should all get along just fine..."
Les gens qui consentent à leur propre anéantissement et qui vont jusqu'à payer leurs tueurs, ça évoque ce billet-ci, évidemment inventé, mais vrai :
https://echelledejacob.blogspot.com/2019/09/lettre-pour-un-pv.html

Écrit par : Blumroch | 29/09/2019

[Musicalmar en forme de signalement]
Deux brefs billets consacrés à la traditionnelle[1] gestion, légèrement modernisée, des électeurs par la peur[2] :
https://ericwerner.blogspot.com/2019/09/barbares.html
https://ericwerner.blogspot.com/2019/09/cumul.html

[1] La méthode n'a certes rien d'original, mais elle est toujours plus efficace d'être employée contre des moutons désarmés physiquement autant qu'intellectuellement, fascinés par le spectacle qui leur est offert avec leur sang (physique ou métaphorique). Le Gracchus de *Gladiator* avait bien résumé ses lectures d'Orwell et de Debord : "Fear and wonder, a powerful combination." avant d'ajouter, désignant par avance le monstre bicéphale[1a] : "He'll bring them death... and they will love him for it."
[1a] Le progressisme et le mahométanisme unis contre nous, avant de se retourner l'un contre l'autre (ce n'est pas une découverte de l'excellent et courageux Z.[1b]), probablement pour laisser la victoire aux plus barbares.
[1b] Pierre Cassen devrait se méfier, car certains en face pourraient s'inspirer de ses conseils ironiques : https://www.youtube.com/watch?v=N2G4KNJ4iNQ

Écrit par : Blumroch | 29/09/2019

[Musicalmar choqué]
Le site contestataire atlantico rapporte[1] les propos tenus par une *grande* dame du gouvernement progressiste qui commentait les récents constats^H^H^H^H^H^H^H^H^Hdélires, *scandaleux*, du sieur Z :

"On doit de manière systématique s'élever contre ces discours de haine parce qu'ils vont chercher au fond de notre âme ce qu'on a de plus noir", a commenté Mme Ndiaye dimanche sur France Inter, dénonçant les "propos extrêmement désobligeants" d'Eric Zemmour, un "avatar de cette pensée xénophobe".

Certain adjectif, insolite et inadmissible[2], devrait mobiliser les bonnes associations qui défendent l'honneur du Wakanda et de ses dépendances, car le propos est équivoque : Z réveillerait donc des pensées *éclairantes* ou *lumineuses* ? Ou est-ce une autre acception, à la limite de la *légalité* ? Je n'ai pas compris.

Pauwels avait baptisé "Lumière interdite" une collection qu'il avait dirigée chez Denoël. Avant de concerner aujourd'hui la "fluorescence supercritique"[3], l'expression désignait les raies spectrales[4] révélant la composition secrète des étoiles. Lumière interdite, c'est peut-être aussi le vrai nom secret de Z, dans quelque talmud. ;-)

[1] Une autre traduction de "to report", et bien antérieure à l'existence de Laurent Joffrin, c'est "moucharder". En tout cas, voici la *source* :
https://www.atlantico.fr/node/3580054
[2] Boucher de Perthes aimait à reprendre cette expression de bêtise administrative française. En droite logique, l'adjectif, s'il était relevé par de bons mauvais esprits, devrait déclencher une attaque de grippe AVIAire chez l'émetteur, sauf immunité naturelle.
[3] Dont j'ignore tout.
[4] https://fr.wikipedia.org/wiki/Raie_spectrale

Écrit par : Blumroch | 30/09/2019

[Musicalmar]
Y'a quelque chose de... zemmourien dans la manière qu'a ce Jim Goad d'exposer franchement et froidement, *in fine*, les deux termes de l'alternative :
https://www.takimag.com/article/no-im-not-eating-that-goddamned-insect/

Écrit par : Blumroch | 30/09/2019

Merci pour votre sélection, un peu déprimante en fait.

PS : Non les perce-oreilles ou forficules ne percent pas les oreilles pour pénétrer dans les cerveaux. D'ailleurs le cérumen est un répulsif à insectes, même si cela ne marche pas toujours avec toutes les petites bestioles.

Écrit par : Pharamond | 30/09/2019

[Musicalmar]
Combien de temps avant la suppression de ces deux vidéos célébrant Staline comme il le mérite ?
https://www.youtube.com/watch?v=RlvKz-fMvFI
https://www.youtube.com/watch?v=hwqq_xT-S20

Écrit par : Blumroch | 02/10/2019

Staline n'est plus tellement loué de nos jours.

Écrit par : Pharamond | 02/10/2019

Loué, vendu, oublié... d'où "comme il le mérite", expression qui a le mérite de ne heurter personne et de convenir à tous les avis. ;-) Même travesti par la modernité, on entend malheureusement toujours "le rire du cosaque".

Écrit par : Blumroch | 02/10/2019

Le principe du Système est d'oublier et de faire oublier ce que le gène : trois livres et deux documentaires et le travail de mémoire est fait. Alors que les crimes des fascistes sont toujours d'une brûlante actualités.

Écrit par : Pharamond | 02/10/2019

Écrire un commentaire