statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2019

Le jeu des deux images (331)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

331a.jpg

331b.jpg

Commentaires

John Franz, l'inventeur du fléau qu'est le Glyphosate !!

Écrit par : PdL | 23/05/2019

Un fléau et un tueur de fléaux... La réponse est donc Bellamy, parce que cet hypocrite[1] est un fléau favorable à ce pesticide.

[1] Joli mot de Le Gallou : "Bellamy parle comme Orban mais votera comme Soros."

Écrit par : Blumroch | 23/05/2019

Ah, dixit Gougueul en deux minutes : Le glyphosate est une molécule de synthèse découverte en 1950 par un chimiste suisse, Henri Martin. En 1970, le sieur John Franz, au service de l'empire du Mal, a simplement trouvé un emploi pour la cochonnerie, d'ailleurs initialement employée dans un produit pour détartrer les chaudières (brevet de 1964). C'est beau comme l'histoire de certain produit tueur de poux.

Écrit par : Blumroch | 23/05/2019

PdL > Non

Blumroch > Oui, joli mot de Le Gallou, ô combien vrai : face aux poussées nationalistes provoquées par la mondialisation et les dérives de l'UE il faut bien prendre la pause droitière... le temps de la campagne.

Ce ne sont pas les personnes mentionnées.

Écrit par : Pharamond | 23/05/2019

Un herbicide bio mais pas correct : Attila, car l'herbe ne repousse plus après son passage...
Il est aussi nommé le fléau de Dieu. C"est beau , non?

Écrit par : Lucie D | 23/05/2019

Bravo Lucie D ! C'était effectivement tout simple : Attila l'empereur des Huns pour les raisons que vous évoquez. Le glyphosate à la une de l'actu pouvait amener à des conclusions erronées, vous n'êtes pas tombée dans le piège. Et oui, c'est beau.

Écrit par : Pharamond | 23/05/2019

Hourra!

Écrit par : Lucie D | 23/05/2019

@Pharamond : Piège efficace, bravo ! La première image est toutefois *légèrement* inexacte, dans la mesure où "flagellum Dei" évoque aussi le fouet. ;-)

https://fr.wikisource.org/wiki/Les_L%C3%A9gendes_d%E2%80%99Attila/01

http://digital-gaffiot.sourceforge.net/F.html

Écrit par : Blumroch | 23/05/2019

Sur Attila le "RoundUp" (C)(R)TM, on se reportera utilement au court chapitre "Le choc culturel Hun" de *L'histoire de France* rédigée par le G.I.C. Jalons. J'avais oublié la rubrique "Dessine l'arme secrète d'Attila" proposant l'image d'un paquet de désherbant. ;-)
Une illustration du talentueux Cornillon montre de jeunes Huns découvrant une cité gallo-romaine, avec cette légende *éclairante* : "Certains mouvements d'immigration se révèlent hélas moins positifs que les autres. Ainsi en est-il des Huns, tribu mongole que son goût exclusif du pillage et du massacre rend malheureusement difficile à intégrer. Mais il ne faut pas pratiquer l'amalgame entre Attila et l'ensemble des barbares."
Evidemment.
Eloquente et *salutaire* recension de l'ouvrage ici, qui devrait dissuader tout bon esprit d'y aller voir de plus près :
http://www.leshistoriensdegarde.fr/category/extreme-droite/
(on cherchera l'entrée du 7 janvier 2014, signée par un certain Michel Deniau qui mériterait d'écrire pour MediaTart)

@Pharamond : Première suggestion incitant à ne *pas* lire un livre ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 23/05/2019

Je n'ai même pas eu le temps d'ouvrir mon Google.
Bravo Lucie D.!

Écrit par : Carine | 24/05/2019

Attila... Attila ?
Le véritable fléau c'est Attali ;o)
Ceci-dit, bravo Lucie D !

Écrit par : téléphobe | 24/05/2019

vite tout en bas sans rien lire :
José Bové le faucheur de maïs OGM

Écrit par : Popeye | 24/05/2019

Attila!

Mais oui, bon sang mais c'est bien sûr!
Je ne savais pas que le roux-up était à l'origine un détartrant.
Tu m'étonnes que les plantes apprécient moyennement...

Écrit par : Popeye | 24/05/2019

Lucie D : Vous pouvez et vous avez trouvé sans aucun indice supplémentaire.

Blumroch > Inexacte, non, car en français le surnom est bien le "Fléau de Dieu", il est vrai traduction un peu fautive de "flagellum dei" "le fouet de Dieu", mais "flagellum" à donné "fouet" et "fléau", terme qui désigne une grande calamité et qui est resté attaché au nom du chef des Huns.

J'ai tout de même dans ma bibliothèque un "Mon ami Attila" ;-)

Popeye > Tant que personne n'a eu l'idée d'en mettre dans le dentifrice ;-)

Écrit par : Pharamond | 24/05/2019

@Pharamond : "**légèrement** inexacte".
Ben moi, j'ai ce bon vieux Gaffiot et le Bloch-Wartburg. ;-)
Bravo d'avoir suscité l'intérêt de Lucie D., de Popeye et du camarade téléphobe : moi, j'y renonce. ;-)

Écrit par : Blumroch | 24/05/2019

Je maintiens : la traduction en "fléau" peut être considéré comme inexacte ou abusive, mais la périphrase de "Fléau de Dieu" pour désigner Attila est tout fait exacte puisque la quasi totalité des ouvrages reprennent ce terme seul, rares sont ceux qui rajoutent "fléau ou fouet" et je n'en connais pas qui parlent seulement de "fouet" ;-)

Écrit par : Pharamond | 24/05/2019

Écrire un commentaire