statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2019

Ciné-club (8)

Étant amateur d'humour absurde j'apprécie beaucoup l'authentiques "nanard", bien plus rare qu'on pourrait le croire et à ne surtout pas confondre avec l’ennuyeux "navet". Vercingétorix : La Légende du druide roi de Jacques Dorfmann sorti en 2001 est une pépite dans le genre : tout y est grotesque et très souvent hilarant car fait en dépit du bon sens mais avec le plus grand sérieux, ce qui est l'alchimie nécessaire pour un nanard réussi. Si vous ne l'avez toujours pas vu et que cela vous tente en voici une vidéo malheureusement de qualité très moyenne :

Commentaires

De toutes façons, Christophe Lambert est toujours un gage de succulente nanardisation ! :D

Écrit par : Arthourr | 22/05/2019

Oui, mais celui-ci est un sommet du genre, parfois on a du mal à croire que ce n'est pas une comédie loufoque.

Écrit par : Pharamond | 22/05/2019

Film recommandé par l'excellent François Kahn. Au terme d'un *très* rapide échantillonnage, Lambert semble à peine moins *in*expressif que dans le magnifique *Beowulf*, son titre de gloire cinématographique. ;-)
Toujours sidéré par l'énergie, le temps et l'argent perdus à produire de tels nanards qui ne devraient, dans un monde normal, ne *jamais* être même simplement envisagés -- un peu comme le vote en faveur de Foutriquet 2.0 ou de tout collectiviste.
C'est comme l'intéressante -- probablement -- psychologie des gens qui produisent les nains de jardin : qu'ont-ils donc en tête ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 22/05/2019

A mon humble avis c'est un cran au-dessus de "Beowulf" sur l'échelle de la nanardise, l'oeuvre se voulant ambitieuse alors que le film de Graham Baker se voulait juste un divertissement : le sérieux et l'ambition quand ils échouent lamentablement font gagner des points nanardesques.

Heureusement que des personnes se plantent de cette manière sinon le genre délicieux du nanard n'existerait pas. en politique c'est seulement tragique. Pour les nains de jardin je n'ai pas d'avis, le kitsch a son charme ;-)

Écrit par : Pharamond | 22/05/2019

Écrire un commentaire