Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2019

Monologue à deux voix ou cinquante nuances de bleu

Le vendeur :

- Notre souci permanent de satisfaire nos clients en affinant constamment la connaissance que nous avons de leurs goûts, us et coutumes nous autorise à les solliciter pour connaître leur couleur préférée afin de la leur proposer dans les meilleurs délais. Donc, Monsieur, dites-nous ; nous sommes à votre écoute.

Le client :

- J'aime bien le jaune.

Le vendeur :

- C'est malheureusement impossible pour des raisons de production.

Le client :

- Zut ! Euh... le vert, alors.

Le vendeur :

- Nous avons un grand choix, mais il ne faut pas exagérer.

Le client :

- Mais vous aviez dit...

Le vendeur :

- J'attends.

Le client :

- Le rouge, peut-être...

Le vendeur :

- Monsieur, ne nous faites pas perdre notre temps à tous les deux, il n'est pas question de rouge.

Le client :

- Je ne sais pas, moi... disons : le bleu.

Le vendeur :

- Nous y voilà ! Je savais que Monsieur avait très bon goût. Alors dites-moi tout : bleu roi, bleu indigo, bleu ciel, bleu cobalt ? Tenez voici notre palette. Choisissez comme bon vous semble.

Le client :

- Et à part le bleu ?

Le vendeur :

- Monsieur a beaucoup d'humour, je vois.

Le client :

- Bon, bon... Approchez-moi le nuancier s'il vous plaît.

Le vendeur en aparté :

- Ces gens sont trop gâtés ; ils ne savent plus quoi inventer.

bleu.JPG

 

Commentaires

@Pharamond : Excellent. ;-)

Ce nuancier m'évoque un dessin trouvé alors que je cherchais comment illustrer la bibliothèque de Babel pour l'énigme consacrée à Papini :
http://bestofbotworlds.com/node/11

Quant au difficile choix des couleurs, il rappelle la conclusion de cette réclame amusante (ce qui n'est pas fréquent) :
https://www.youtube.com/watch?v=YMtE31fEWnE

Et sur l'encre, cette vieille blague datant de la guerre froide, blague dont j'ai retrouvé le texte précis et l'origine grâce à Internet :
"Un travailleur de R.D.A. trouve du travail en Sibérie. Sachant que tout son courrier sera lu par la censure, il dit à ses amis : Mettons-nous d’accord sur un code. Si vous recevez de moi une lettre écrite à l’encre bleue ordinaire, je dis la vérité ; si elle est écrite à l’encre rouge, je mens. Au bout d’un mois, ses amis reçoivent la première lettre, à l’encre bleue : «Tout est formidable ici, les magasins sont pleins, la nourriture est abondante, les appartements sont grands et bien chauffés, les cinémas projettent des films occidentaux, il y a plein de belles filles peu farouches, la seule chose introuvable ici, c’est de l‘encre rouge. »
Ce serait d'un certain Slavoj Zizek in *Mes blagues, ma philosophie*.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

Il y a cinquante nuances de bleu .. et un florilège de têtes de "Prix Nobel" à partir de 5mn40 . Et non , ce ne sont pas des racailles de banlieue .. non , c' est pire : des bacqueux ! l' élite de la milice macroneuneuse . Facile de rouler des mécaniques face à des civils désarmés .. à armes égales c' est à voir ;-) le staccato des AK est doux à l' oreille .. ;-)

https://www.youtube.com/watch?v=IsuKQHs5tJY

Écrit par : EQUALIZER | 11/04/2019

La vidéo proposée par le Kamerad EQUALIZER est à rapprocher d'un récent billet de La Lime ("Figures de Gilets Jaunes") qui fait découvrir un certain Fabrice Grimal, bien plus intéressant (avec d'inévitables réserves) que les incorrigibles gauchistes Branco et Boulo (ça fait quand même duo comique) :
https://www.youtube.com/watch?v=X21l04Uzzhc
https://www.youtube.com/watch?v=pMLnnWJ-khY
Lucide, ce Grimal (nom illustre !), note que la révolution ne sera possible qu'avec l'armée, et non avec la milice *irrécupérable* qui soutiendra le régime jusqu'au bout et par *tous* les moyens. Ce qui est inquiétant, c'est de songer à la composition de cette armée. Enfin, tant qu'on ne nous fait pas le coup de proposer un Villiers laquais des E.U. et de l'U.E. Infernale course de vitesse avec la mise au pas d'Internet, qui avance à grands pas.
Je *hais* ces temps qualifiés d'*intéressants*, qui obligent à s'intéresser à ce maléfique système politique (cette mafia en un mot) qui s'intéresse trop à nous -- et pas pour notre bien.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

Hier, la vidéo mentionnée *supra* par le Kamerad EQUALIZER était visible par tous ; maintenant, elle ne l'est plus, qui semble désormais classée X si j'ai bien compris cet avertissement : "Connectez-vous pour confirmer votre âge. Cette vidéo peut être inappropriée pour certains utilisateurs."
Vrai que la froide violence de la milice gouvernementale, ce n'est pas un spectacle : c'est la réalité.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

"Connectez-vous pour confirmer votre âge."

Ca permet surtout d'identifier les visionneurs et de *valider* les fichiers ainsi constitués.
Mais il y a des crétins qui payent pour être surveillés:
https://www.rt.com/news/456187-amazon-listening-alexa-ai-humans/

Écrit par : realist | 11/04/2019

Je ne suis pas fan de Rodriguez mais quand même , face au trois journalistes (BFMacronTV) il se débrouille assez bien . A sa place j' aurais eu du mal à ne pas baffer la gueule du Domenach et des deux connasses à voix exaspérante ! toute cette engeance me fiche la gerbe , direct en Sibérie !

https://www.youtube.com/watch?v=0nxC4Ew5esI

Écrit par : EQUALIZER | 11/04/2019

Bah, les méchants sont repérés et fichés depuis longtemps. Quant aux précautions, elles sont assez illusoires. Un article parmi tant d'autres sur le sujet :
https://www.schneier.com/blog/archives/2018/07/identifying_peo_8.html
Et même sans présence sur Internet, y'a toujours les bonnes vieilles méthodes d'avant les traitements informatiques.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

P.S. : "Musicalmar" hors de sa rubrique légitime, mais inspiré par le titre de ce billet : l'individu baptisé, à juste titre, Giscarat par le *Cafard Acharné* avait inventé cette monstruosité : le *trilogue*. Le même crétin inculte (le crétinculte ?) avait aussi évoqué, sans rire, le combat des Gorgones et des Méduses. Seul l'auteur du *Précis de Foutriquet* avait relevé.
Paraît que c'est l'élite, les Foutriquet et Foutriquet 2.0.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

Merci.

Le dessin n'est pas réaliste, il est interdit de se promener le visage couvert dans un lieu publique.

La pub ne dit pas s'il est reparti avec une voiture. Le vendeur de mon histoire est plus directif.

Je connaissais la blague par un petit livre acheté il y bien longtemps nommé "La communisme est-il soluble dans l'alcool ?"

EQUALIZER > Tirer sur quelqu'un je crois que j'y arriverai dans certaines circonstances, mais sur des manifestants désarmés je ne pense pas pouvoir. L'ersatz de Bruce Willis de la vidéo, lui, a l'air d'aimer ça.

Pour Rodriguez VS les laquais, je vous crois je n'ai pas la force de regarder.

Blumroch > Bof ! le Grimal fait premier de la classe qui surfe sur la vague du moment façon non-conformiste. L'armée avec nous, mais bien sûr, entre les officiers francs-maçons et/ou carriéristes et les troufions qui sont là pour manger souvent halal d'ailleurs, faut vraiment regarder le monde avec une lorgnette déformante pour y croire ne serait-ce qu'un peu.

La vidéo d'EQUALIZER est visible ici, Facebook semble moins bégueule que You Tube :
https://www.facebook.com/watch/?v=430069844225956

Oui, nous n'échappons pas à l’œil de Sauron, le vrai.

"Le combat des Gorgones et des Méduses" ce n'est pas de Zadig et Voltaire ?

realist > J'avoue qu'être fichés, surveillés, etc. ou pas m'importe peu. N'étant ni terroriste ni pédophile...

Écrit par : Pharamond | 11/04/2019

@Pharamond : HEC, ce n'est pas vraiment pour les premiers de classe -- en tout cas, à mon époque, l'affirmer aurait fait rire. ;-) Pas gauchiste, donc moins pire que Branco et Boulo, et avec des réserves (sa candeur sur les banlieues notamment).
Bien précisé que la *composition* de l'armée pouvait susciter l'inquiétude. On sait bien que le moule des Hélie de Saint Marc est cassé, irrémédiablement.
Voilà c'que c'est, que d'proposer un individu *positif* ! ;-)

Hem... C'est le *principe* de la surveillance qui est intolérable, et encore plus pour les consciences pures. D'autant que le flicage de tous, c'est au profit de quelques-uns qui sont, eux, à l'abri du flicage.
Et puis avec les canailles au pouvoir, viendra bien un jour où le seul fait d'avoir consulté certain site de diététique et de polémologie sera considéré comme un crime.

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

Vous êtes dur avec HEC. Je lui trouve un petit ton docte tout de même.
Il n'est pas gauchiste, mais on ne sait pas trop ce qu'il est. Personnellement, quelque chose d'indéfinissable me dérange chez lui.

C'est pour cela qu'il faut s'en moquer tant qu'il est temps. Si la visite d'un site assez modéré comme le mien devient condamnable il ne restera plus grand chose comme libertés.
(Et imaginer le sort de son tenancier : la corde, la roue, l'huile bouillante... gloups !)

Écrit par : Pharamond | 11/04/2019

@Pharamond : De mon temps, les seules disciplines sérieuses étaient les lettres et les sciences. Le reste n'existait pas, et les ceusses qui disaient vouloir "préparer" hec ou pire, l'ena étaient l'objet de la risée générale *même* chez les ceusses qui n'étaient ni des littéraires ni des savants (mais dont les activités seraient plus honorables qu'énarque ou vendeur de vent). Autre époque...

Un habile commerçant ? ;-)

"Modéré", un site qui tolère l'éloge de Papini ? ;-)

Écrit par : Blumroch | 11/04/2019

Oui, mais nous sommes en 2019 ;-)

Peut-être bien.

Ce site tolère tous les éloges, ce sont les dénigrements et les calomnies qui sont moins acceptés.

Écrit par : Pharamond | 11/04/2019

"J'avoue qu'être fichés, surveillés, etc. ou pas m'importe peu. N'étant ni terroriste ni pédophile..."

Je ne vais pas vous "rejouer" un air de Niemoller mais vous devriez quand même vous méfier.

Écrit par : realist | 11/04/2019

Je sais que l'étau se resserre sur les nôtres, mais n'y pouvant rien je préfère m'en moquer.

Écrit par : Pharamond | 11/04/2019

Écrire un commentaire