Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2018

Foule

20180829_182138 (2).jpg

Léon Daudet

Deux idoles sanguinaires – La Révolution et son fils Bonaparte

Commentaires

Question primordiale : à partir de combien est-on une foule ?

Écrit par : Boutros | 30/08/2018

"Dès qu’un certain nombre d’êtres vivants sont réunis, qu’il s’agisse d’un troupeau d’animaux ou d’une foule d’hommes, ils se placent d’instinct sous l’autorité d’un chef." -- c'est ici, chez le Grand Gustave, au livre II, chapitre III, section 1 :

https://fr.wikisource.org/wiki/Psychologie_des_foules/Livre_II

La foule est donc moins un nombre précis (voir le sophisme du tas de blé) qu'un ensemble d'individus prêts à *obéir* et à *se soumettre*.

@Pharamond : Bons livre et extrait. ;-)

Écrit par : Blumroch | 30/08/2018

Boutros > Question essentielle et difficile, il y a des variantes dues aux circonstances et à la composition de ladite foule, mais pour faire bref et général je dirai dès qu'un groupe d'individu sans chef atteint la quantité qui ne permet plus à ses composants d'interagir entre-eux.

Blumroch > Merci. Bon donateur aussi ;-)

Écrit par : Pharamond | 30/08/2018

A tout hasard : quand on évoque l'abominable chiennerie -- je le dis sans passion aucune : je ne suis pas royaliste -- que fut "la" "révolution", revient nécessairement en mémoire la célèbre formule de l'excellent contre-révolutionnaire Joseph de Maistre : "Toute Nation a le gouvernement qu'elle mérite" (dans le recueil *Correspondance diplomatique*).
Qu'on juge de ma surprise quand, explorant un site américain, je suis tombé sur cet article intitulé... *De Maistre's Voice* :

https://www.ratburger.org/index.php/2018/08/23/de-maistres-voice/

Les commentaires sont d'ailleurs *éclairants*, qui pourraient s'appliquer à notre situation d'occupation *préoccupante*.

@Pharamond : ;-)

Écrit par : Blumroch | 30/08/2018

Écrire un commentaire