Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2018

Aéronefs (50 bis)

Le 18 avril 1943 lors de l'Opération Vengeance s'il n'y eut aucun rescapé dans l'appareil de Yamamoto, dans le second trois personnes dont le vice amiral Matome Ugaki survécurent. Le 15 août 1945, après la capitulation du Japon, il participa à la dernière opération kamikaze de la guerre, mais aucun des avions de sa formation n’atteignit la flotte américaine. L'homme était un belliciste, au moins était-il allé jusqu'au bout de sa logique.

mu.jpg

Matome Ugaki posant sans insigne de grade devant son Yokosuka D4Y Suisei avant sa dernière mission

Commentaires

J'aime bien ces détails (érudition toute fraîche venue de kikipedia) : aller à la mort après avoir retiré tout insigne de grade (c'est du Raspail), et n'emporter qu'un sabre court. "Le dernier kamikaze", c'est un beau titre. A l'évidence, un homme cohérent. Autre époque.

Écrit par : Blumroch | 14/06/2018

Ugaki n'était pas, parait-il, très regardant sur les pertes parmi ses hommes, au moins partagea-t-il leur sort courageusement. Cela a une autre allure que de suicider dans une cathédrale ;-)

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

L'excellent Galliflet disait mépriser au plus haut point la vie des autres ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 14/06/2018

Argh, Gallifet, évidemment -- le sympathique et spirituel "fusilleur de la Commune".

Écrit par : Blumroch | 14/06/2018

Je me dois de reposter cette vidéo dont la musique est non seulement excellente (1), mais les images extrêmement impressionnantes et émouvantes, du civisme en action !

https://youtu.be/bvsI_0E8ep0

Sans oublier l'aspect esthétique de ce genre de batailles qui relève d'une sorte d'opéra guerrier et mécanique, alors que nos guerres seront probablement aussi violentes, mais bien plus viles et médiocres.

(1)

https://youtu.be/8rXodmlTtFs

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

Et dans le même registre, une des plus belles photos de tous les temps que je ne peux regarder sans une très profonde émotion, sur le pont du Zuikaku qui s'abîme dans les flots, dernier salut au drapeau:

http://i.imgur.com/oEVMX9W.jpg

Tout cela est devenu tellement loin de nous.

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

Je pense que les Japonais sont des abrutis.
C'est complétement débile de "mourir pour l'Empereur" il faut plutôt *vaincre* et faire des choses nouvelles et intéressantes.
Je préfère les Grecs qui bien qu'ayant disparu et fait beaucoup de conneries (Syracuse, guerre du Péloponèse, Mélian dialogues, démocrassie, etc...) sont quand même la source de la modernité.
https://vimeo.com/17625979

Écrit par : realist | 14/06/2018

Blumroch > En fait, c'est Galliffet, non ? ;-)

UnOurs > Je suis d'accord.
J'avais déjà vu cette vidéo, mais pas avec ce magnifique accompagnement musical.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

Oops le lien m'a échappé (il passe tout seul au suivant, crétins d'ingénieurs/publicistes/marketeux...)
https://vimeo.com/17648733

Écrit par : realist | 14/06/2018

UnOurs> Je ne connaissais pas cette photo, impressionnante il est vrai.

realist > Les japonais ont bien des défauts, mais je ne crois pas qu'ils puissent être qualifié d'abrutis. Et puis il ont fait le Zero, quand même :
https://www.youtube.com/watch?v=_SSbpoGJkCc

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

Et pour le courage à titre individuel, il y a évidemment la photo du Lt. Walter L. Chewning Jr, officier d'appontage sur l'Entreprise qui se précipita sans aucune protection dans les flammes pour sauver un pilote de Hellcat:

https://i.redd.it/70qao3b71dwz.jpg
https://youtu.be/Tmxh9RPjZUg?t=5m36s

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

realist > Je comprends mieux, la première vidéo m'avait laissé perplexe, celle-ci admiratif. Merci.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

UnOurs > Le courage n'a pas de frontière, même si pour l'histoire officielle il n'y en a que chez les "bons", ceux d'en face n'étant que des fanatiques.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

UnOurs > Et ce superbe morceau du groupe "identitaire" italien Skoll :
https://www.dailymotion.com/video/x32yzcj

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

Je m'explique sur la qualification "d'abrutis", ils ne s'agit pas de leur dénier des compétences techniques ni du courage mais, selon un strict point de vue Darwinien ce qui compte c'est de perpétuer une culture ou une "essence" et une attitude suicidaire (Venner? Bushido?) n'est pas la bonne stratégie.
Les Grecs et les Romains ont bien sûr disparu, mais il en reste quelque chose d'important, non?

Écrit par : realist | 14/06/2018

Bientôt plus grand chose vu que les peuples d'occidents leurs héritiers si malins se suicident tout en redoutant la mort, ce ne sont pas des abrutis eux mais des schizophrènes. Les Japonais nous survivront sans doute.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

Pas encore vu, mais me paraît pas trop mal (la musique de trailer semble moins présente dans le film et en faisant abstraction de certaines erreurs aéronautiques):

https://youtu.be/ilHOFuq5Vfc

http://www.anime-ultime.net/info-0-1/44312/Eien-no-zero-J-Film-01-vostfr#principal

Sinon, il est clair que le A6M est un des plus beaux chasseurs en étoile jamais produits:

https://youtu.be/mWo-r3Q73ho

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

UnOurs > Je l'ai vu, en fait il y a peu de scènes aéronautiques, l’histoire se focalise plutôt sur la vie des pilotes pendant la guerre jusqu'à leur sacrifice final. C'est très regardable.
Merci pour la dernière vidéo d'une superbe zéro en HD.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

Précipiter un engin militaire contre un autre engin militaire se dirigeant vers la mère-patrie, c'est quand même autre chose, symboliquement et aussi au plan de l'efficacité pratique, que de se faire sauter le caisson dans un lieu de culte.

Je dis cela sans juger l'homme mais l'acte, face à un suicide le silence est de rigueur.

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

UnOurs > Le suicide quand on est plus utile vivant que mort me surprend, mais chacun a ses raisons. Par contre ou bien on met utilise son suicide contre ses ennemis ou bien on se suicide sobrement.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

Pharamond, magnifique le groupe italien !

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

Puisque on en est au Japon autour de l'aviation, très belle vidéo ici d'un avion mythique:

https://youtu.be/SB8g_efiKMg

Écrit par : UnOurs | 14/06/2018

Belle video même si je suis moins sensible aux avions post Seconde guerre.

Écrit par : Pharamond | 14/06/2018

@Pharamond : Une "l" de trop, ensuite une "f" de moins. Clavier d'ordinateur portatif, prends donc ça et puis ça !
"Galliffet" avec deux "l" et deux "f", évidemment, mais vos lecteurs avaient rectifié. Incidemment, la biographie écrite par André Gillois dépeint un personnage estimable et spirituel (à ceux qui lui disaient "Assassin !", il répondait crânement "Présent !"), sympathique même : de fait, l'exact contraire du sieur de Gaulle que Gillois révérait.
@UnOurs : Avez beau toujours être dans mon *kill file* (croire me donner des leçons sur Boutang, à moi !), suis hélas *obligé* de vous remercier pour l'épisode du Zuikaku que j'ignorais. Belle photo, belle attitude -- même si les marins ont été ensuite évacués. Inutile de répondre : je ne relèverai pas, ayant cédé à un stupide mouvement de politesse que vous ne comprendrez pas. ;-)
@realist : La magnifique machine d'Anticythère avait déjà été évoquée ici, notamment grâce à un très instructif documentaire jadis diffusé sur Arte. Pour ma part, suis plus proche des Romains que des Grecs, mais bon, pour les Japonais, y'a aussi quelques épisodes qui restent, ne serait-ce que celui des 47 ronins raconté par Soulié de Morant. Et puis, que faire quand tout est perdu, sinon se précipiter vers l'ennemi pour faire une ultime sortie ? Ne pas se rendre et imiter Hiroo Onoda n'est pas une mauvaise idée non plus. Sans rapport direct, mais puisque vous mentionnez saint Darwin, vous pourriez apprécier *Les queues de Kallinaos*, délicieuse fantaisie d'Hubert Monteilhet : le narrateur est Darwin en personne. ;-)

Écrit par : Blumroch | 14/06/2018

On ne peut pas vraiment assimiler le Kamikaze avec un suicide, sinon il faudrait admettre qu'une grande partie de nos anciens qui sont morts en 14 se sont suicidés.
Monter à l'assaut en terrain découvert contre des mitrailleuses, c'est tout à fait comparable à l'attaque d'un porte avion en sachant qu'on va s'écraser dessus.
Résister à quelques dizaines dans une maison contre une armée mexicaine entière et à la fin charger cette armée à la baïonnette à trois c'est complètement du suicide si on retient ce terme. Or c'est tout sauf ça, c'est un sacrifice pour son pays, pour des intérêts que l'on conçoit comme supérieurs.
Rien à voir avec le "vrai" suicide d'un déprimé, d'un dégoûté de la vie ou même de quelqu'un qui se prend pour un spartiate et encore moins avec celui qui se fait sauter au milieu d'une foule pacifique au nom d'on ne sait quel message divin.

Écrit par : Paul-Emic | 15/06/2018

"On ne peut pas vraiment assimiler le Kamikaze avec un suicide..."

C'est quand même un suicide et l'organisation collective d'une mort volontaire, même dans un cadre militaire, nous différencie quand même fondamentalement des Japonais.

"Nous trouvons immoral de concevoir des armes dont la construction rend fatale la mort de leur servant et absorbe le sacrifice dans l'automatisme. Ernst Jünger"

Ainsi, une arme aussi radicale que, par exemple, le Bachem Natter, était conçu à la base pour laisser une possibilité de survie à son pilote.

https://youtu.be/Uj91NXnzuUI?t=3m6s

Bon, il y eut quand même débat, réglé au plus haut niveau:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fieseler_Fi_103R_(Reichenberg)

Écrit par : UnOurs | 15/06/2018

"Je pense que les Japonais sont des abrutis.
C'est complétement débile de "mourir pour l'Empereur" ..."

Il me semble que pour un Japonais d'alors, gagner ou perdre pouvait apparaître comme secondaire par rapport à l'honneur, conservé ou perdu:

"Bien que le Seigneur Ieyasu n'ait jamais gagné de bataille, la postérité a dit de lui : « Ieyasu était un général très courageux ». De tous ses Samouraïs morts au champ d'honneur, aucun n'a succombé le dos tourné à l'ennemi.

Tous gisaient le visage face aux rangs adverses ..."

http://aikido64.free.fr/hagakure/hagakure.htm

http://vadeker.net/articles/hagakure.html

http://jeanclaude.vidal1.free.fr/Hagakure.pdf


Et la plus belle scène d'un des meilleurs (sinon du meilleur) films de samuraïs:

https://youtu.be/_Hvc1Ae-YCU


(attention, c'est la fin du film, ceux qui n'ont pas vu le film, passez votre chemin, j'aurais prévenu)

Écrit par : UnOurs | 15/06/2018

Blumroch > De Gaulle avait ses qualités même s'il n’était pas le personnage décrit par ses hagiographes.

Paul-Emic > Même si c'est une forme particulière de suicide, cela en reste un. Dans les exemples que tu cites les soldats même si la situation semble désespérée, même s'ils ont accepté une mort quasi certaine tente le tout pour le tout pour s'en sortir et ne pas mourir, justement. Ce n'est pas la même chose. Mais je suis d'accord les kamikazes sont bien plus estimables que les fous de dieux actuels.

UnOurs > Perdre ou gagner est tout de même important pour les Japonais d'alors, c'est justement parce qu'il perde que leur ses de l'honneur les poussent à mettre fin à leur jour. Beaucoup d'officier se sont suicidés à la capitulation, Ugaki a voulu le faire utilement.

Écrit par : Pharamond | 15/06/2018

@Pharamond : Qualités *relatives* quand on le compare à ceux qui lui ont succédé, chacun étant pire que son prédécesseur. Dans l'absolu, c'est autre chose, comme le démontre d'irréfutable manière le *Mauriac sous de Gaulle* de Jacques Laurent.

Écrit par : Blumroch | 15/06/2018

Difficile de faire l’unanimité quand on est à la tête de l'état. Même si de Gaulle a fait de grande erreur ( la diabloisation du régime de Vichy, la débâcle en Algérie, l’abandon de la "culture" à la gauche, la complaisance envers les communistes...) il n'en demeure pas moins qu'il a laissé une France forte à ses successeurs.

Écrit par : Pharamond | 15/06/2018

@ Blumroch
J'avais fait une comparaison des différents présidents de la Vème et j'en étais arrivé à une conclusion similaire en forme de vers facile "bien pire qu'hier et bien moins que demain"

Écrit par : Paul-Emic | 15/06/2018

@Pharamond : Sans aucun doute, mais ce n'était pas vraiment grâce à lui. ;-) Vous connaissez ce mot sur Louis XIV qui ne fut pas un grand roi mais le roi d'un grand règne (mot d'ailleurs assez injuste).
@Paul-Emic : Jolie variation sur la moitié du fameux distique composé par Rosemonde Gérard. ;-) Comme le disait Tacite, le meilleur jour, après un mauvais prince, c'est le premier jour.

Écrit par : Blumroch | 15/06/2018

Peut-on laisser Dominique Venner reposer en paix? Sa vie a été riche, son oeuvre remarquable.

@ Pharamond
Très bon groupe Skoll. Mon fils aîné est un fan de l'album Il sogno de Mishima. Je lui mets souvent en allant à l'école.
Le cas du kamikaze est extrême, mais de nombreux soldats ont accepté de se sacrifier pour quelque chose de supérieur - c'est le poste perdu jüngerien - comme retarder l'avance de l'ennemi; Au cours de la première guerre mondiale, le colonel Driant et les deux régiments de chassur qu'il commandait se sont sacrifiés pour retarder l'avancée allemande sur Verdun. Il y a des milliers d'exemples similaires

Écrit par : Sven | 16/06/2018

Quand j'étais adolescent, je lisais beaucoup d'histoires de guerre et j'avait été impressionné par le courage d'Andrew Mynarski:

https://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/reminiscences-au-sujet-dandrew-mynarski/

"What Matters Most is How Well You Walk Through the Fire. Bukovski"

Écrit par : UnOurs | 16/06/2018

"avais", mais quelle horreur !

Écrit par : UnOurs | 16/06/2018

Sven, je ne connaissais pas ce groupe...

https://youtu.be/H3PJCymnqfw

... vraiment pas mal et que l'italien sonne bien !

Écrit par : UnOurs | 16/06/2018

Un Ours,
Scène magnifique que celle du Blind Swordman, en effet !

Écrit par : Carine | 16/06/2018

@Carine : Les érudits spécialistes autoproclamés ne l'apprécient guère, qui ont toujours une référence inconnue à sortir pour leur habituel numéro du "personne ne connaît sauf quelques *happy few* dont *je* fais partie, et c'est bien supérieur à toutes les oeuvres connues par le *pecus vulgare* et les *hoi polloi*" (laissons ici les caractères grecs aux cuistres), mais la trilogie *Samuraï* d'Hiroshi Inagaki mérite d'être vue, et pas seulement pour Toshiro Mifune. C'est l'honnête adaptation des deux grands romans d'Eiji Yoshikawa intitulés *La pierre et le sabre* et *La parfaite lumière*. L'autre grande trilogie consacrée à Miyamoto Musashi, celle réalisée par Tomu Uchida, est comparable. Dans tous les cas, si vous les trouvez par Internet, vérifiez immédiatement les DVD dès réception des coffrets (surtout pour la trilogie d'Uchida) : la gravure est trop souvent imparfaite (rayures, impossibilité de lire).

Écrit par : Blumroch | 17/06/2018

Merci Carine :-)
Je te conseille aussi "Après La Pluie" dont les extraits ici...

https://youtu.be/c5c8EOtRQLE

https://youtu.be/mvNCznBhSlE

https://youtu.be/zevy4kRWsGs

... expriment respectivement trois de mes qualités préférées, la courtoisie, la retenue et la bienveillance.

Pour ceux qui le souhaitent, le film est "trouvable" sur Piratebay dans une résolution acceptable.

http://images.commeaucinema.com/news/208_305.jpg


PS: ce que je ne savais pas, c'est qu'il existe en fait toute une série de "Zatoichi", la dextérité de l'acteur est tout simplement prodigieuse...

https://youtu.be/kUrgIQLqe00?t=3m51s

... trois ou quatre mouvements (je n'arrive même pas à voir), avant que son adversaire ait pu en faire un seul !

Écrit par : UnOurs | 17/06/2018

Blumroch > A la sortie de la Guerre la France était salement amochée.

Sven > Promis je laisserai Venner en paix, mais c'est parce que son oeuvre et sa vie ont été si riches que son suicide "raté" a du mal à passer chez moi.
Il a quel âge votre fils ?
Oui, le courage n'a pas de frontière.

UnOurs > Ici, l'amitié se mêle au sens du devoir.

Dans le milieu musical identitaire je trouve que les Italiens sont au dessus du lot et Skoll est à mon avis parmi les meilleurs du genre. Heureux de te l'avoir fait découvrir et qu'il te plaise.

Écrit par : Pharamond | 17/06/2018

@ Pharamond et Un Ours
D'accord avec vous. Les chanteurs identitaires sont les meilleurs du continent. En France, c'est souvent inaudibles ou très médiocres. Dans un genre totalement différent, j'aime bien Janus: https://www.youtube.com/watch?v=AKIevUFrjBg
Un son parfois proche des débuts de Pink Floyd, d'autres fois se rapprochant de Gato Barbieri, des sonorités trads ...
Pour revenir à Sköll (http://www.skoll.it/), leur avant dernier album (Storia di guerra et d'amore) rend hommage à Venner (Sante 1960? et Dominique Venner qui conclut l'album).

@ Pharamond
Le suicide de Venner a été un choc. Ca a été dur à accepter
Mon fils aîné a 7 ans. J'avais mis Sköll dans la voiture, il a trouvé qu'il avait une belle voix et m'a demandé à le ré-écouter. Il ne comprend pas le sens des chansons mais attrape des mots au passage (il est bilingue français-espagnol, comprendre l'italien ne lui pose pas trop de difficultés). Patriotismo, identitario, bushido ... des mots qui ne font pas sens mais qui seront, j'ose espérer, connotés positivement chez lui. Je veux surtout éviter que mes enfants écoutent du rap ou de la pop vomitive. Je leur fait écouter, avec un succès variable, de la musique classique (Mozart, Sibelius, ...), du jazz (Miles Davis, Charlie Parker, ...), du rock des années 60-70 (les Stones, Led Zep, Pink Floyd, ...), de la musique bretonne (Tri Yann, Glaz, ...) et quelques trucs de la mouvance (le dernier Dr Merlin, Sköll, ...). Mes deux fils adoraient Viva Mussolini sur le dernier album du Dr Merlin. Mussolini, ravioli, c'est marrant. Et un jour, l'aîné s'est mis à chanter Viva Mussolini alors qu'on était en train de faire les courses. Les gens n'ont pas trop compris. Ma femme m'a dit que s'il faisait pareil à l'école, j'irai m'expliquer avec la directrice. Ils n'y ont plus droit.

Écrit par : Sven | 17/06/2018

@Sven : Eh bien, heureusement qu'ils n'ont pas en tête le Panzer Lied ou des chants de lansquenets ! ;-) Plutôt que de les priver de bonne musique (et de bonnes lectures, plus tard), ne serait-il pas plus judicieux de leur apprendre à vivre en pays occupé, communiste ou collectiviste, en leur faisant comprendre que le monde n'est pas favorable au Vrai, au Beau et au Bien, contraignant ainsi à ne pas tout évoquer avec n'importe qui ? (Simple curiosité, je ne saurais avoir d'avis éclairé sur ce sujet, ayant choisi de priver les mafias de bras ou, peut-être, de cerveaux).

Écrit par : Blumroch | 17/06/2018

@Blumroch

Ca j'évite. Ils ont quand même entendu des chants de marche de la Légion (dont la légion marche qui est une des adaptations en français de ...) et beaucoup aimé le boudin.
En faire des Anarques, c'est mon objectif. Ca prend du temps, je le fais petit à petit. Déjà, pas de mcdo, ni de coca, ni de télé. Ca nous permet de choisir ce qu'ils regardent. Je leur transmets le goût de la lecture en leur lisant des histoires. Le grand commence à lire des livres de la bibliothèque rose. Ils connaissent un peu de mythologie nordique, on fête les solstices. A cause de ces débiles de parents d'élève, l'aîné pensait que Thor était mon super-héros préféré. Petit à petit, on essaie de lui faire comprendre que l'école c'est une chose, c'est fait pour apprendre des connaissances dans le meilleur des cas, mais que les parents peuvent avoir des idées différentes de la maîtresse et qule l'école et la maison sont deux mondes différents. C'est le plus difficile à faire comprendre.

Écrit par : Sven | 17/06/2018

@Sven : Je vois... pardon, j'entends ce que vous voulez dire. ;-) Excellente formation, en tout cas. Il avait bien raison, Péguy, d'écrire : "Il n’y a qu’un aventurier au monde, et cela se voit très notamment dans le monde moderne : c’est le père de famille.". Je suis heureux de m'être borné aux chats.

Écrit par : Blumroch | 17/06/2018

Y'a des ceusses qui disent qu'y citent d'l'Heinlein qu'à pas l'air d'exister, alors en v'là, d'l'Heinlein qu'est un vrai, et qu'parle de mort en plousse et d'mort volontaire en plousse. ;-)


In my home town 60 years ago when I was a child, my mother and father used to take me and my brothers and sisters out to Swope Park on Sunday afternoons. It was a wonderful place for kids, with picnic grounds and lakes and a zoo. But a railroad line cut straight through it.

One Sunday afternoon a young married couple were crossing these tracks. She apparently did not watch her step, for she managed to catch her foot in the frog of a switch to a siding and could not pull it free. Her husband stopped to help her.

But try as they might they could not get her foot loose. While they were working at it, a tramp showed up, walking the ties. He joined the husband in trying to pull the young woman’s foot loose. No luck.

Out of sight around the curve a train whistled. Perhaps there would have been time to run and flag it down, perhaps not. In any case both men went right ahead trying to pull her free – and the train hit them.

The wife was killed, the husband was mortally injured and died later, the tramp was killed − and testimony showed that neither man made the slightest effort to save himself.

The husband’s behavior was heroic − but what we expect of a husband toward his wife: his right, and his proud privilege, to die for his woman. But what of this nameless stranger? Up to the very last second he could have jumped clear. He did not. He was still trying to save this woman he had never seen before in his life, right up to the very instant the train killed him. And that’s all we’ll ever know about him.

THIS is how a man dies.

This is how a MAN…lives!


"This is how a man dies. This is how a *man* lives !". Très belle anecdote *occidentale*, qu'elle soit vraie ou fausse. L'avais lue au début des années 90 dans *Expanded Universe* (je crois), et elle m'avait marqué. Faute de pouvoir vérifier dans ma bibliothèque, l'ai, par chance, *retrouvée* ici :

https://philebersole.wordpress.com/2011/11/11/robert-a-heinlein-on-patriotism/

(Internet, c'est *parfois* bien comme substitut à une bibliothèque dont une partie est encore dans des cartons, pour *retrouver* des choses.)

Les protagonistes ne pouvaient être des socialistes, des macronistes, des collectivistes (c'est quand même la même chose, au fond), des parasites, des... [longue énumération à compléter] : mais de vrais Occidentaux, oui.

Écrit par : Blumroch | 18/06/2018

De l'aéronef à l'astronef. Une rapide exploration du site mentionné *supra* permet de découvrir ceci :

https://philebersole.wordpress.com/2013/09/16/general-keith-alexanders-star-flights-of-fancy/

*Star Trek* comme référence intellectuelle. Je ne sais pas ce que vaut James Mattis, mais ses références, à lui, semblent un peu plus littéraires, qui en feraient un de ces officiers de propagande que J.A.G. aimait à mettre en scène.

Écrit par : Blumroch | 18/06/2018

Merci Sven pour Janus, vraiment bien et inconnu au bataillon pour moi; je dois dire que je ne connais pas grand chose en musique italienne et encore moins en rock progressif italien, à part quelques morceaux de Le Orme glanés très platement sur Youtube :

https://youtu.be/Rt_nS4GyrDQ

Écrit par : UnOurs | 18/06/2018

@Sven Comme tu as des enfants en âge de lire la bibliothèque rose, je te recommande très vivement toute la série "The Storyteller" de Jim Henson...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Monstres_et_Merveilles

... merveilleusement animée et interprétée (notamment par John Hurt, le "raconteur"). Les arrière-plans peints ressemblent à des tableaux baroques et les contes choisis sont parfaits pour faire passer très doucement, mais très profondément, dans un esprit enfantin une belle part de l'identité européenne.

La partie de carte avec les diables:
https://youtu.be/SAyNkZ-ZQ0k

Je me rappelle, ado, avoir été très troublé par la jeune femme de "Hans, le hérisson", tout spécialement dans cet extrait si romantique:

https://youtu.be/2iK7bY-ROWY

Et tout est à l'avenant dans cette série...

https://youtu.be/IzXWwbODYh4

... magnifique.

On doit probablement trouver les épisodes complets sur Youtube, mais préférable à mon avis d'acheter les DVD, comme l'oeuvre est graphiquement superbe.


PS: il y a encore quatre épisodes séparés sur les mythes grecs, tout aussi bien.

https://youtu.be/3Jqgx06TJUM

Écrit par : UnOurs | 18/06/2018

Sven, autre recommandation, la délicieuse série "Le Vent Dans Les Saules", je viens de retrouver cette séquence merveilleuse quand Ratty le casanier a soudain envie de grand air après la chanson (quel air magnifique) du rat de mer.

https://youtu.be/cc2n_tJrl8w?t=8m32s

Et quel petit enfant ne se s'esclaffera pas devant les âneries de Crapaud !

https://youtu.be/zs7lO726UJs

Et pour les "paganos", il y a même un épisode avec l'homme vert que Ratty rencontre au fond des bois ;-)

Écrit par : UnOurs | 18/06/2018

Sven > Vous avez du courage de tenter l'aventure paternel. Le pourcentage pour qu'un enfant devienne un anarque authentique est bien faible. Je n'ai pas eu le courage d'essayer.

Écrit par : Pharamond | 18/06/2018

Autre série très "regardable" à cet âge et susceptible de graver de profondes impressions dans un esprit jeune, le "Robin The Hooded Man" de 1984...

https://youtu.be/QAmG2bfOKiQ

... acteur principal parfait pour le rôle, sans parler de la sublime rousse interprétant Marianne. Ah, "you're like a May morning".

J'allais oublier, Clannad à la BO:

https://youtu.be/FL1nxrM46Zo

Et pour les paganos ;-), très belle ilustration dans cette série de Herne:

https://youtu.be/hIJuEIh-HWY

Écrit par : UnOurs | 18/06/2018

270bis n'est pas mal non plus :
https://www.youtube.com/watch?v=SW9Gu-nhwgY
https://www.youtube.com/watch?v=IWYyVm5N1QU
et DDT, parfois :
https://www.youtube.com/watch?time_continue=41&v=h69gt-h3EZs
et d'autres encore.
C'est bien supérieur aux groupes identitaires français ou d'ailleurs.

Écrit par : Pharamond | 18/06/2018

Merci UnOurs. Je ne connaissais aucune de ces séries. Je commencerai par leur faire regarder Le vent dans les saules. Une esthétique d'un autre âge.

@Pharamond
Il y a aussi Antica Tradizione que j'aime bien:
https://www.youtube.com/watch?v=WZPMXDCdtVs
https://www.youtube.com/watch?v=nhYoRLAWmm0
Je vous trouve bien critique envers la production hexagonale. On a quand même Goldofaf, et c'est du lourd!
https://www.youtube.com/watch?v=ybKhd2Fp2Tw
https://www.youtube.com/watch?v=tbT0pM4mYVE

Écrit par : Sven | 19/06/2018

Oui, Antica Tradizione ce n'est pas mal non plus.
Goldofaf a du courage, mais c'est du rap et le rap et moi...

Écrit par : Pharamond | 19/06/2018

Et ça, ne serait-ce pas du rap ?

https://www.youtube.com/watch?v=80hMEKlLVgQ

Amusant de voir que le forgeron qui permet à tout ce petit monde celte de résister aux méchants Cimmériens s'appelle déjà Akim (manière astucieuse d'anéantir l'ensemble du texte écouté distraitement). On se croirait dans l'ignoble *Robin des Bois* où Morgan Freeman le Maure était le mentor de Kevin Costner le Grand-Breton.

Écrit par : Blumroch | 19/06/2018

Si et une belle bouse si on enlève la musique piquée à Alan Stivell. D'ailleurs dans leur album un autre morceau "L'avenir est un long passé" est là pour contrebalancer leur référence à la culture celte : ça chante la résistance, mais c'est soumis au Système par peur ou conviction.
https://www.paroles.net/manau/paroles-l-avenir-est-un-long-passe

Écrit par : Pharamond | 19/06/2018

@ Pharamond

Je suis parfaitement d'accord avec vous sur la pauvreté musical de la mouvance, dans laquelle on trouve même des rappeurs. Les natios qui singent la racaille ... Entre son nom de scène et sa "musique", QI de sub-saharien?
J'ai oublié le smiley. La prochaine fois que j'enverrai des liens vidéos insoutenables, je préciserai "Réserver à un public peu sensible". Même Danau est "écoutable" en comparaison de l'horreur que j'ai postée. L'Afrance est le seul pays d'Europe dont la musique pour jeunes est le rap. MM(LP), l'égérie des identitaires du net, est une fan de rap (https://www.lci.fr/politique/marion-marechal-le-pen-aime-le-rap-mais-cet-amour-est-loin-detre-reciproque-1525636.html). Je crois me souvenir que Stivell était très heureux de cette "cure de jouvence" pour Tri Martolod :-(

Écrit par : Sven | 20/06/2018

Stivell a mal vieilli, hélas.
Il y a pas mal d'années déjà, lors d'une soirée celtique de Saint-Patrick à Bercy, il s'était fait accompagner d'un joueur de djembé.
Métissage obligé, même en musique "identitaire".

Écrit par : Carine | 20/06/2018

@Sven : "Horreur", le mot est faible : je me suis infligé, par curiosité malsaine, une vingtaine de secondes supplémentaires : visuellement et auditivement, c'est une torture, qui aurait pu être utilisée dans une scène célèbre de *Small Soldiers* !
Public "peu sensible" ou "trop sensible" ? ;-)
"L'Afrance" : excellent.
@Carine : Je crois savoir qu'à Bayreuth, en plus de grotesques mises en scène "révisées" pour être conformes aux voeux de terra nova, on donne aussi, évidemment, dans les "musiques du monde". C'est tout dire.

Écrit par : Blumroch | 20/06/2018

@Sven : Update ! Darn, j'en étais resté à l'hymne foutiste, déjà bien éprouvant pour les yeux, les oreilles et les nerfs. Avec Goldofaf, vous allez toujours plus loin dans l'abomination, "vers l'infini et au-delà" ! (formule qui évoque cette géniale et *moderne* trouvaille du Muppet Show : "Le laboratoire où l'avenir appartient déjà au passé", qu'on pourrait dédier à tous ces crétins serviles qui présentent de vagues prototypes comme autant de produits qui existent vraiment et fonctionnent.)

Écrit par : Blumroch | 20/06/2018

Sven et Carine > C'est ce que je disais en commentaire à La Bleue sur ce billet :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2018/06/11/en-europe-2-6058754.html?c

Écrit par : Pharamond | 20/06/2018

Sven > Si ce n'est l'attrait esthétique, dans la laideur du monde il est vrai que ce n'est pas rien, je ne comprends pas l'engouement que suscite Marion Maréchal.

Écrit par : Pharamond | 20/06/2018

@ Pharamond

Les régionalistes ouest-européens ont eu une évolution malheureuse: de traditionaliste avant la 2nde GM - il suffit de s'intéresser à la symbolique des drapeaux breton (Gwen ha du) et basque (Ikuriña) pour voir que la ligne était plutôt blut und boden au XIXème et dans la première moitié du XXème siècle. Après 1945, certaines positions n'étaient plus tenables. Sans oublier, dans le cas espagnol, que l'état centralisateur était une dictature militaire (je n'ai pas de goût pour le franquisme alors que j'en ai pour la Phalange dont les meilleurs éléments sont tombés au cours de la guerre civile et sur le front de l'est). Ce qui a conduit les mouvements à devenir tiers-mondiste au point d'en arriver à des ses slogans pouvant se résumer à crasseux du monde entier unissez-vous!
D'où les aberrations que vous évoquiez. Je dois quand même vous dire qu'étant de sensibilité identitaire, toute personne, quelle que soit son origine, luttant pour son peuple et sa patrie, m'est, a priori, sympathique.

Pour Mlle Voilà, je pense que c'est liée à la psychologie de la mouvance. Venner disait il y a bien longtemps, que les nationaux recherchait l'homme providentiel, et qu'il fantasmait sur l'uniforme. On a vu récemment les envolées lyriques autour des généraux à l'insu de mon plein gré Piquemalle et (se) servir de Villiers. Marion, c'est la nouvelle Jeanne d'Arc (et d'ailleurs sa tante avait hypnotisé la mouvance quelques temps).

@ Blumroch
Je vous épargnerai une anthologie d'afrocelt sound system (plus audible malgré tout que Goldofaf) car je connais votre tendance à cliquer inconsidérément sur tout lien à votre portée :-)

@UnOurs
Y-a-t'-il de la bonne musique identitaire suisse?

Écrit par : Sven | 20/06/2018

@Sven : Eh bien, si je dois me méfier des liens que vous proposez (j'avais la naïveté de les considérer comme autant de recommandations), je m'en vais donner des références à des livres et à des pages *entièrement* dépourvus d'intérêt. Mauvais procédé pour mauvais procédé ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 20/06/2018

"@UnOurs
Y-a-t'-il de la bonne musique identitaire suisse?

J'ai un très vague souvenir d'un groupe pagano plutôt écoutable, mais c'est perdu dans mes milliers de liens en pagaille.

Sinon oui, il y a de la bonne musique suisse, pas des masses, mais il y en a.

Écrit par : UnOurs | 20/06/2018

@Sven : Ah, pareil pour les films et séries. Je retire donc de mes suggestions faites voici quelques jours *The Fixer*, *The Lost Room*, *Vengeance Unlimited* et le *Merlin* de Steve Barron. Et je déconseille dans la foulée la trilogie *Samourai* d'Inagaki. ;-)

Écrit par : Blumroch | 20/06/2018

Sven > Venner n'était pas très nationaliste sur le tard. L'homme providentiel et l'uniforme, pourquoi pas ? Mais quand nous étions une nation et nous n'en constituons plus une. Il s'agit maintenant de pragmatisme et de survivre. Notre camp à toujours un temps de retard et le pragmatisme nous manquant nous ne survivrons pas. C'est bien dommage.

Écrit par : Pharamond | 20/06/2018

"Je dois quand même vous dire qu'étant de sensibilité identitaire, toute personne, quelle que soit son origine, luttant pour son peuple et sa patrie, m'est, a priori, sympathique." Moi aussi, mais trop se sont fourvoyés à chercher une aide communiste et ont été gangrenés par leurs idées. La bête est morte, mais son venin circule encore.

Écrit par : Pharamond | 20/06/2018

On s'est mal compris. Venner avait diagnostiqué dès les années 60 les faiblesses de la mouvance qui attend l'homme providentiel et ne fait rien en attendant. Avec Marion, c'est encore mieux, Jeanne d'Arc est de retour.

Écrit par : Sven | 21/06/2018

Écrire un commentaire