Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2018

Le jeu des deux images (314)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte.

314a.jpg

314b.jpg

Commentaires

Hem... Pierre Clostermann, longtemps gaullliste et surtout auteur du *Grand cirque* ?

Écrit par : Blumroch | 10/05/2018

C'est drôle j'ai eu la même réaction que Blumroch : "Le grand cirque" que j'ai lu étant adolescent, m'avait bien plu ;o)

Écrit par : téléphobe | 11/05/2018

J'ai reconnu un cirque (je suis très observateur) mais qui est ce type en bas ?

Écrit par : Boutros | 11/05/2018

@Boutros : Excellent. ;-) Mais comment peut-on ignorer la noble figure du général de La Perche, récemment évoqué à propos du dessinateur Ben ? Vous mettrez donc vingt fois sur le lutrin cet ouvrage : *Mauriac sous de Gaulle*, *écrit* par le méchant Jacques Laurent -- et vous serez plus heureux encore de ne pas reconnaître l'individu de la seconde image. ;-)

Écrit par : Blumroch | 11/05/2018

La seconde image remet en mémoire l'étrange malédiction de ce régime qui voit chacun de ses gauleiters successifs être pire que son prédécesseur. Que pourra bien faire le prochain, quel qu'il soit ? :-(

Écrit par : Blumroch | 11/05/2018

Blumroch > Hem... l'énigme n'a pas tenu longtemps, je m'en doutais un peu. Bravo, c'est bien l'as des as français de la Seconde guerre avec 33 victoires ! Il a écrit le "Grand cirque" et était un gaulliste indécrottable. L'homme était sympathique , mais son sens de la véracité était parfois perfectible.

téléphobe > Un classique !

Boutros > Un général fasciste selon les cocos qui lui devaient pourtant beaucoup.

Blumroch > Attendons déjà d'en finir avec l'actuel et de voir les dégâts. Oui, terrible malédiction plus juste que celle de Tecumseh.

Écrit par : Pharamond | 11/05/2018

@Pharamond : Gamin, j'avais beaucoup aimé *Le grand cirque*. De nombreuses années plus tard, en 1994, le hasard me faisait découvrir *Feux du ciel* chez un bouquiniste du marché Brassens : Clostermann y faisait l'éloge de grands pilotes dans *tous* les camps, ce qui ne passerait certainement plus aujourd'hui (autre époque). De manière anecdotique, c'est ce livre qui m'incitait à acheter *Aces over Europe* et *Aces of the Pacific*, les deux premiers jeux dans une collection consacrée aux simulateurs de vol. ;-)

Les dégâts du dernier gauleiter en date, petit Caligula (et donc *Toute petite grolle*), sont déjà considérables. Extraordinaire que de trouver toujours plus nuisible, toujours moins compétent. On les mépriserait tous bien... s'ils en valaient le souci, ce qui n'est même pas dit.

Encore une découverte grâce à ce club : j'ignorais jusqu'à l'existence de cette malédiction !

Écrit par : Blumroch | 11/05/2018

J'aimais beaucoup les avions militaires à hélice dans ma jeunesse ; j'achetais des revues, je faisais des maquettes, je lisais des biographies... Cela m'a un peu passé (quoique, la rubrique "aéronefs"...). Il est regrettable que bien des récits de guerre de pilotes anglo-saxons ou allemands n'aient pas été traduits.

Les dégâts somme toute très relatifs puisque pour le Système il CONSTRUIT le libéralisme de demain ;-)

Pour une fois où c'est moi qui vous apprends quelque chose...

Écrit par : Pharamond | 11/05/2018

Un bon souvenir de lecture de jeunesse. De même que Normandie-Niemen, d'Yves Courrière, sur l'histoire de cette escadrille zohriste combattant du côté soviétique.

Écrit par : Sven | 11/05/2018

je file à la fin des commentaires pour ne pas lire les solutions proposées et mettre mon grain de sel :

Pierre Clostermann (le Grand Cirque) encore que cela me semble bien facile.

Écrit par : Popeye | 14/05/2018

Yesss!
"trop fass" (pour trop facile) comme me le dirait mon fils de 7 ans et demi

Écrit par : Popeye | 14/05/2018

Sven > J'ai lu quant à moi « Un du Normandie-Niemen » de Roger Sauvage et je le recommande.

Popeye > Oui, c'était un peu facile pour la sagacité des visiteurs du lieu. Bravo, tout de même ! Si vous voulez jouer il y en a 313 avant ;-)

Écrit par : Pharamond | 14/05/2018

J'en profite pour recommander *European Air War*, *Battle of Britain* et la série *IL-2 Sturmovik* : *mutatis mutandis*, quand on a lu quelques bouquins sur les combats aériens, ces simulateurs dépasseraient *presque* le cadre ludique. En régle général, ces jeux sont faits par des passionnés.

Écrit par : Blumroch | 14/05/2018

J'ai un peu joué au premier et au troisième, c'est immersif pour qui aime les avions de l'époque.

Écrit par : Pharamond | 14/05/2018

Je ne suis pas pilote, mais je n'ai réellement apprécié les simulateurs de vol que jusqu'à ceux de la guerre de Corée. Après, avec les avions modernes, c'est *presque* trop facile, même avec les jeux apparemment très réalistes à la Falcon 4. Les "sensations" éprouvées avec les vieux coucous à hélices sont plus satisfaisantes pour l'esprit : pas de radar, pas de missiles autoguidés. Le combat reste un duel. "My 2 cents", et "Your mileage may vary". En plus, on peut généralement se battre dans les deux camps. ;-)

Écrit par : Blumroch | 14/05/2018

Le temps des aigles...

Écrit par : Pharamond | 14/05/2018

Les commentaires sont fermés.