Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2018

Longue vie au Haut-Débit !

fibre.jpg

Quelle mouche a piqué le service de communication de la Gironde pour pondre une telle affiche ? Car malgré la symbolique de celle-ci le département ne célèbre pas sa sécession réussie sous l'égide d'un dirigeant marxiste à la faveur d'un putsch provincial, mais annonce tout simplement qu'il continuera à étendre le réseau haut-débit dans les campagnes. Noble tâche il est vrai, mais tout de même... C'est tout le charme du Système de faire croire que les dirigeants progressistes luttent du côté des humbles, quitte à employer des moyens putassiers pour le dire, contre... contre qui, au fait ? Le Pouvoir ? C'est lui. Le Capital ? C'est encore lui. La Propagande du régime ? C'est toujours lui. Alors ? Eh bien, contre tous ceux qui n'adhèrent pas à 100% à son projet, pardi ! Un ennemi protéiforme tapi dans l'ombre, mélange de conservatisme obscurantiste et de fascisme toujours renaissant, sans doute. Mais il est bien plus pratique de ne pas le définir précisément, il peut ainsi avoir le visage de votre aimable voisin qui se pose des questions qu'on ne doit pas se poser en république laïque et fraternelle.

Commentaires

Ah ah très bon post
m'a mis de bonne humeur pour la journée
on se demande des fois s'il ne vaut pas mieux être du côté des perdants. Imaginez José Antonio sur un paquet de pâtes !

Écrit par : Dia | 18/02/2018

En rouge et noir :
https://www.youtube.com/watch?v=ajVF_BF0a-0
;o)

Écrit par : téléphobe | 18/02/2018

Dia > Merci, heureux de vous avoir mis de bonne humeur, par les temps qui courent c'est toujours ça.

Cela lui sera au moins épargné, en Espagne il parle de retirer tous les symboles rappellent le franquisme.

téléphobe > Ma jeunesse... OK, ça a horriblement vieilli, mais la nostalgie ce n'est pas rationnel.

Écrit par : Pharamond | 18/02/2018

Si je comprends bien, est vouée à l'effacement cette honorable formule que je croyais espagnole : "Hommage au courage malheureux". :-(

Au passage, cette affiche me rappelle ce programme :

https://www.fourmilab.ch/fist/

Écrit par : Blumroch | 18/02/2018

Comme je vous le disais il y a peu de temps : il s'agit pas seulement d'être vaincu, mais aussi d'être sali pour l'éternité.

Et avec l'Hakenkreuz, pas de programme ?

Écrit par : Pharamond | 18/02/2018

@Pharamond : Oui et non. Je crois qu'un site antichambre de l'Enfer avait publié voici quelques mois une étonnante animation créée avec un programme appelé SPIRO :

http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2017/02/27/carte-blanche-9-5915769.html

;-)

Écrit par : Blumroch | 18/02/2018

Vous visitez de drôle de blog ; pour l'amour du Divin Progrès n'y retournez pas !

Écrit par : Pharamond | 18/02/2018

Quelle belle affiche que j'ai eu sous les yeux quelques jours grâce au panneau d'affichage en face de chez moi. Ce qui m'a agréablement changé des candidats aux élections.
Sur cette magnifique affiche, on voit les non-moins superbes logos républicains du département de la Gironde et de la région Nouvelle Aquitaine qui ont dû coûté la bagatelle de quelques centaines de milliers d'euros. Des investissements d'avenir pour empêcher le départ de talentueux artistes exerçant dans des agences de comm' indépendantes. Me croirez-vous, mais les imbéciles de Nouveaux Aquitains, qui vot(ai)ent pourtant LR, feu PS, LREM, mettent sur les plaques d'immatriculation de leur voiture ceci:
http://www.nehdservices.fr/autocollants-regions/15692-autocollant-plaque-d-immatriculation-region-nouvelle-aquitaine-19-ter-2.html
http://www.stickers-plaque-immatriculation.fr/gironde/15-gironde.html
https://www.mon-blason.fr/gironde-33/43-autocollants-33-avec-blason-region-aquitaine-pour-plaque-immatriculation.html

Écrit par : Sven | 19/02/2018

C'est toujours mieux que l'ignoble logo avec son lion difforme.
https://objectifaquitaine.latribune.fr/politique/2016-12-16/voici-le-nouveau-logo-de-la-region-nouvelle-aquitaine.html

Écrit par : Pharamond | 19/02/2018

C'est ce que je disais de manière ironique. Ces logos dégueulasses coûtent la peau des fesses, sont faits par les copains, pour qu'on ait en permanence les manifestations de l'idéologie hors-sol sous les yeux. Et malgré tout, les veaux-tant qui élisent les représentants du système par habitude, qui bouffent du vivre ensemble matin, midi et soir, mettent un peu plus qu'un simple numéro administratif sur leur plaque ou qu'un drapeau tricolore. La France peut être multi-kulti pas la patrie charnelle.

Écrit par : Sven | 20/02/2018

Oui, j'avais saisi, mais s'il reste quelque chose d'ancré dans le "souchien", est-il prêt à le défendre et pour combien de temps ? Cette époque nous a émasculés.

Écrit par : Pharamond | 20/02/2018

C'est déjà un petit peu encourageant. On aura la réponse à votre question en cas d'effondrement systémique. Avec le frigo vide et la raréfaction des forces de l'ordre, quelques inhibitions pourraient disparaître. A l'heure actuelle, que dire, que faire sans risquer la mort sociale ou même la prison. Au contraire des cpf, les nôtres savent qu'ils risquent gros avec toutes les conséquences désastreuses pour leurs familles.
Je vais vous donner un exemple qui m'est arrivé tout récemment. Je me suis trouvé dans le métro avec une ado africaine, semi-clodo, qui en plus d'empester toute la rame, a commencé à proférer des injures envers les homosexuels, tous blancs selon ses dires. Elle a été jusqu'à menacer de foncer avec une voiture sur le défilé de la prochaine gay pride. Ce cirque a duré une dizaine de stations. Tous les Européens étaient excédés d'entendre ce torrent d'injures qui nous était destiné. Aucun d'entre nous n'a bougé, et pourtant, une bonne paire de claques et une expulsion manu militari n'auraient posé aucune difficulté. Qui aurait eu des problèmes? Aurait-on retenu contre elle les injures homophobes et l'apologie du terrorisme ou contre nous l'accusation de racisme? Personnellement, je n'ai pas levé le petit doigt et n'ai fait que m'éloigner à cause de l'odeur et pour pouvoir continuer à lire tranquillement. Abonné à Eléments et anciennement à la NRH, pratiquant depuis de nombreuses années arts martiaux et sports de combat, j'aurais été catalogué facho. Sans compter la fréquentation de votre blog :-)

Écrit par : Sven | 21/02/2018

@Pharamond : Malheureux ! "des prisons où nous serions entre nous.", écriviez-vous en commentaire du billet cité *supra* ! Vous voul[i]ez donc leur donner des idées, ma parole ! Vous êtes pire que Gaxotte qui demandait *simplement* des réserves pour dinosaures ! *Ils* sont capables de nous envoyer tous à Fresnes et à Clairvaux, lieux de villégiature qui ont inspiré à un illustre touriste assigné à résidence ces quelques phrases comme les aiment ceux de la 17e :

"Tout ce qui était encore valable était concentré là : les ministres, les artistes, les généraux, les amiraux, les savants, les universitaires, les écrivains. A quoi bon citer des noms ? Et les détenus de moindre renommée n'étaient pas moins remarquables. Presque tous de vrais politiques qui avaient su ce qu'ils faisaient en s'engageant dans ce combat-là et à quoi ils s'exposaient, ils formaient une communauté sans fissure, riche de souvenirs exaltants, fiers de n'avoir rien renié et de ne se résigner à rien."

En aussi bonne société que celle formée par (presque -- comme de Lesquen, j'ai ma courte liste de proscription, eh eh ! --) tous les visiteurs de ce blog antichambre des Enfers et du Schéol, nous serions non seulement contraints de prononcer des dialogues de vaincus, mais encore et surtout d'énoncer d'hérétiques et prophétiques réflexions analogues à celles-ci :

"[...] Certes, le refus a sa grandeur : il autorise l'orgueil et le mépris, sentiments délectables. Mais il est déraisonnable d'en rien espérer d'autre. Ils m'irritent, ces insoumis qui prétendent par surcroît que la société leur rende justice, qu'elle leur dispense ses sourires et ses biens matériels, et qui gémissent dès qu'on les maltraite. S'ils sont châtiés, ils n'ont à s'en prendre qu'à eux-mêmes."

ou même, (presque) pire :

"Le discrédit qui s'attache à la vengeance (''c'est petit, c'est mesquin, c'est indigne de vous'' etc.) n'est aussi soigneusement entretenu qu'à cause du grand nombre de gens nantis qui ont d'excellentes raisons de savoir que la vengeance pourrait d'abord s'assouvir sur eux."

Va falloir ajouter dans la présentation du blog qu'il est susceptible de *gravementnuire* à toutes les vraies valeurs de l'époque ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 26/02/2018

Blumroch > Je n'ai aucune envie de faire un séjour dans les geôles républicaines, mais dans le cas où cela se produirait je préférerais partager mon espace vitale avec des gens qui partagent globalement mes opinions. Pour ce qui est des idées à donner nos ennemis les ont déjà, je crois.

Écrit par : Pharamond | 26/02/2018

@Pharamond : I *was* joking !
Incidemment, serais-je à leur place que j'éviterais la case "prison" pour les ennemis du régime : un massacre de masse serait, pour les maîtres de l'heure, beaucoup plus *rentable* et même plus intelligent -- PAC ne pensait d'ailleurs pas autrement. Quand on est dans le Kamdubien, *tout* est permis contre les méchants qui ne pensent pas *bien*. A considérer la résistance des populations aux sales coups qui leur sont infligés jour après jour...
Un de ces quatre, je mettrai en ligne mon plan d'extermination des chômeurs, retraités et autres riens sans dents : il devrait me valoir une situation de conseiller auprès du ministricule des finances ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 26/02/2018

Je me doutais bien que c'était du second degré. Je crois que la prison suffit pour l'instant pour refroidir bien des ardeurs. La privation de la liberté et surtout l'idée d'aller côtoyer les chances pour la France injustement remisés entre quatre murs ne poussent pas à la sédition caractérisée.

Écrit par : Pharamond | 26/02/2018

Écrire un commentaire