Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2017

Carte blanche (9)

Spirolatères

Par Blumroch

En 1920, Hanns Heinz Ewers publiait *Vampir* ("Un roman tout en couleurs et en lambeaux"), comportant quelques réflexions étonnantes sur les liens secrets que l'auteur voyait ou croyait voir entre l'Israël éternel et l'Allemagne. D'étrange manière, cette idée (ou lubie, comme on voudra) d'Ewers se retrouve dans les constructions géométriques appelées spirolatères ("spirolaterals" en anglais). Inventés en 1973 par un certain Frank Odds et popularisés par le célèbre Martin Gardner, les spirolatères permettent de créer des figures complexes à partir de paramètres simples (nombre de répétitions, angle de rotation, segments : on en trouvera la définition dans le *Dictionnaire Penguin des curiosités géométriques*). Ainsi, un ensemble de paramètres permet d'obtenir une étoile de David. Or, en modifiant progressivement la valeur de la rotation, on aboutit à... une croix gammée. Étonnant hasard, quand même ! Qu'en aurait pensé Ewers ? ;-)

spiro_slow (2).gif

 

Commentaires

Il y a bien longtemps j'ai lu "La mandragore" de Hanns Heinz Ewers.
Mais là, quelle horreur !
Mon chat, Moortjie, a failli rendre ses croquettes ;o)

Écrit par : téléphobe | 27/02/2017

Et c'est comment "La mandragore" ?

Il faut éviter les émotions violentes à Moortjie, il n'est plus tout jeune.

Écrit par : Pharamond | 28/02/2017

@telephobe : Quelle horreur, en vérité : Emmanuel R., confronté à cette animation, en était resté interdit, tout comme votre chat.
A part *Vampir*, je ne connaissais que les nouvelles rassemblées dans *Dans l'épouvante*.

@Pharamond : Enquêtant sur Ewers, je suis tombé sur cette page assez étonnante, que n'auraient pas renié les auteurs du *Matin des Magiciens* :

https://thirdreichocculthistory.blogspot.fr/2013/09/hanns-heinz-ewers.html

Est-ce bien sérieux ?

Cette page d'Ascensio est plus classique :

http://www.juanasensio.com/archive/2014/05/18/l-apprenti-sorcier-de-hanns-heinz-ewers.html

Écrit par : Blumroch | 28/02/2017

Erreur de clavier : "reniée".

Écrit par : Blumroch | 28/02/2017

Le IIIe Reich et les Templiers, le IIIe Reich et les extra-terrestres, le IIIe Reich et le Saint Graal, etc. c'est à mettre dans le même panier. Qu'Himmler et quelques chefs nazis se soient intéressés à l'occultisme à titre personnel est indéniable, mais de là à faire de la marotte d'une petite minorité un pilier du régime il y a une nuance de taille.

Écrit par : Pharamond | 01/03/2017

Voici une page qui décrit le livre en question :
https://www.noosfere.org/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=6020
Il y a un petit quelque chose de Lovecraft dans les romans de H. H. Ewers.

Écrit par : téléphobe | 01/03/2017

Oui, c'est tentant, en espérant que le style n'a pas trop vieilli. Vous même l'avez-vous apprécié ?

Écrit par : Pharamond | 01/03/2017

@Pharamond : je tiens à vous rassurer, cher Pharamond : je ne crois pas aux grands reptiliens d'*Iron Sky 2* (à en croire l'annonce) ou de David Icke. Quant aux racines occultes du national-socialisme, je ne les accepte que dans *Retour to Castle Wolfenstein*, *Bloodrayne* (le jeu, pas le film) et *Indiana Jones*. D'où le "Est-ce bien sérieux ?". Si la page sur Ewers semble comporter plus de renseignements que dans *The Encyclopedia of Fantasy*, le reste du site semble digne des émissions diffusées par RMC Découverte !
@téléphobe : Lovecraft relève quand même plus de la science-fiction, quand Ewers est seulement dans le fantastique.

Écrit par : Blumroch | 01/03/2017

Me voilà rassuré ;-)

A mon humble avis l'oeuvre de H.P. Lovecraft tient plutôt du fantastique tendance horreur malgré ce qu'en dit Wikipédia, les sciences abordées dans ses ouvrages n'ont pas grand chose de futuristes et étaient contemporaines de l'auteur. Quant à celles des "peuples" rencontrés elles ne sont que sommairement décrites. Mais il est vrai que les frontières des différents genres du fantastique sont parfois floues.

Écrit par : Pharamond | 01/03/2017

Écrire un commentaire