Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2017

Il me semble (66)

Il est vain et injuste, mais très commun de reprocher aux autres de ne pas correspondre à l'image que l'on s'est faite d'eux.

Commentaires

D'où une absence de reproche à Macron et une foultitude de reproches à Marine.
Entre autres.
Mais j'ai pensé à ces deux-là en premier en lisant l'aphorisme

Écrit par : Carine | 18/10/2017

Je pensais plutôt à des cas plus quotidiens, mais pourquoi pas, l'usage n'est pas exclusif.

Écrit par : Pharamond | 18/10/2017

@carine, bien vu, il est tellement dans la peau de son personnage ...

Écrit par : Paul-Emic | 18/10/2017

Variante dans les relations interpersonnelles : "Je t'en veux de n'être pas comme je t'avais imaginé[e]".
(J'ai ajouté le "[e]" pour ôter tout caractère réal^H^H^H^Hsexiste à la remarque.)

Écrit par : Blumroch | 20/10/2017

Blumroch > Exactement. C'est ce que j'avais voulu exprimer en plus concis ;-)
J'ai constaté que cette tournure d'esprit était curieusement très courante dans les relations amicales, amoureuses et au sein de la famille.

Écrit par : Pharamond | 20/10/2017

Dites m'sieur l'taulier, l'aphorisme est de vous ou vous avez oublié l'auteur?
Parce qu'il faut le reconnaître frappé au coin du bon sens

Écrit par : Popeye | 20/10/2017

Dans le la rubrique "Il me semble" il n'y a que ma modeste prose au risque que l'idée ait déjà était énoncée précédemment ailleurs avec plus de talent.

Qui n'a pas été victime ou coupable de ces reproches injustes ?

Écrit par : Pharamond | 21/10/2017

Écrire un commentaire