Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2017

Musique (463)

UnOurs nous propose quelques morceaux extraits de la bande original de la série Supernatural :

Kansas

Carry on Wayward Son

Lynyrd Skynyrd

Tuesday's Gone

Jen Titus

O' Death 

Commentaires

Le dix-neuvième épisode de la cinquième série du feuilleton *Supernatural* (s05e19 en notation habituelle), intitulé "Hammer of the Gods", comporte une scène d'anthologie qui voit un Satan pourtant affaibli écraser facilement plusieurs divinités venues de continents plus ou moins exotiques. Aurait-il, ce réjouissant épisode, inspiré le surprenant jeu que voici :

https://www.rockpapershotgun.com/2017/09/08/malaysian-government-blocks-steam-to-ban-religious-fighting-game/#more-475901

A en croire un commentaire du site *Rock, Paper, Shotgun*, certaine divinité et son prophète, connus tous deux sous nos climats pour favoriser l'amour, la paix et la tolérance, ne figurent pas dans le jeu original, mais dans une extension à acheter en plus.

Écrit par : Blumroch | 09/09/2017

Correction : l'exterminateur de dieux, dans cet épisode, c'est Lucifer et non Satan.

Écrit par : Blumroch | 09/09/2017

Et ici un début d'épisode avec une chanson très sympa de Gordon Lightfoot:

https://youtu.be/Zsru1FI7Gfw


https://youtu.be/K7NMvpZ3PM0
https://youtu.be/sSmv38nClGo

Autre très bonne chanson de Gordon Lightfoot:

https://youtu.be/9vST6hVRj2A


PS: encore un truc que j'aime vraiment avec "Supernatural", c'est cette façon d'illustrer l'Amérique "périphérique", ici avec ses motels un peu décatis, mais souvent intéressants d'un point de vue architectural (en l'occurrence, le motel de l'épisode ci-dessus est magnifique, on dirait quasiment du Frank Llyod Wright).

Écrit par : UnOurs | 09/09/2017

Je me souviens, dans un épisode, quand Dean Winchester se moquait un peu de l'aspect fluet de l'ange Castiel que celui-ci lui avait répondu, très doucement et très calmement, "que s'il le voyait dans son incarnation réelle il serait à peine moins grand que l'Everest." Je trouve ce genre de touche bien plus impressionnante qu'un effet 3D surjoué.

Écrit par : UnOurs | 09/09/2017

@UnOurs : Ah, Frank Lloyd Wright, cet immense modèle d'Howard Roark... Je suppose que vous avez vu l'adaptation de *The fountainhead* (Ayn Rand) par King Vidor : un grand film malgré le mauvais choix qu'était Gary Cooper pour le rôle principal.

On a le choix des scènes d'anthologie dans *Supernatural*, à commencer par celles-ci, tirée pour l'une de l'épisode s07e10, *Death's Door*, pour l'autre de l'épisode s07e11, "Adventures in babysitting".

Bobby Singer se revoit, enfant, *obligé* de tuer son père. Et sa mère de le regarder avec horreur, quand son fils vient pourtant de lui sauver la vie. Et Bobby de s'adresser à lui-même enfant : "You did what you had to do. This is where you learn that... they pretty much never say thanks when you save 'em." En une phrase, ces trois notions essentielles de la vie de Chasseur : la solitude, l'ingratitude, l'obéissance au devoir quel qu'en soit le prix.

Autre scène, une discussion orageuse entre Dean Winchester et Frank Devereaux, un informaticien qui aide les Winchester. A l'agressive question "Que faire ?" (que nous connaissons tous) posée par Dean, Frank répond sobrement :

FD : [do] What I did when I was 26 and came home to find my wife and two kids gutted on the floor. Decide to be fine til the end of the week. Make yourself smile because... you're alive and that's your job. And do it again the next week.
DW : So, fake it ?
FD : I call it being professional. Do it right. With a smile. Or don't do it.

(suis étonné par ces maniaques qui ont à coeur de transcrire minutieusement chaque épisode !)

Y'a des leçons de vie dans cette série. Incidemment, je trouve les voix françaises plus agréables que les voix d'origine -- c'est assez souvent le cas, d'ailleurs.

Je pense que nous allons cesser ici d'évoquer *Supernatural*, sous peine de lasser et les visiteurs et Pharamond en personne. ;-)

Écrit par : Blumroch | 09/09/2017

Alors on pourrait passer à Millenium ;-)
Autre série sombre, à l'ambiance grise du nord-ouest, "conspi" et belles valeurs avec "leçons de vie" et style "combattants aux remparts"
Autre série que la tv suisse romande avait commencé à diffuser puis rayé de la grille. Je me réjouis également de la visionner dans son intégralité un de ces jours.

https://youtu.be/MkVyOj1kefo
https://youtu.be/nUJB2_TDQQE
https://youtu.be/qbDmhKK41kM


PS: pas vu *The fountainhead*, je dois dire que je n'aime pas du tout Gary Cooper, tout spécialement dans "le train sifflera trois fois".

Écrit par : UnOurs | 09/09/2017

@UnOurs : Faudrait ouvrir ici une section DVDclassik ! *Penny dreadful*, anyone ? ;-) (Rien de très politique, des facilités, mais une prenante courte série à base de fantastique anglais victorien, découverte grâce au sieur Didier Goux.)
Pour Frank Black, vous serez probablement déçu par la fin, bâclée.
A l'occasion, visionnez quand même *Le rebelle* malgré Cooper. Y'a un côté germanique Fritz Lang dans l'esthétique de ce film aux idées simples, fortes et rationnelles.

Écrit par : Blumroch | 09/09/2017

P.S. : Episode favori de Millenium : s02e20, "A room with no view" ("L'apprentissage de l'ordinaire"), où s'exprime la volonté littéralement démoniaque de l'ordre social : contraindre les plus brillants à entrer dans le rang, à *obéir*, à renoncer, pour mener une terne existence faite de désespoir tranquille (le scénariste n'avait pas prévu la mort favorisée maintenant par la joie de l'Empire du Bien). C'est digne du *Prisoner*.

Écrit par : Blumroch | 09/09/2017

"...vous serez probablement déçu par la fin, bâclée."

C'est malheureusement souvent le cas, alors je prends la série ;-) dans son ensemble, en faisant abstraction de la fin.

Par exemple, "Person of Interest", avec des saisons magnifiques au début, personnages profonds et scénarios prenants et profonds, mais finissant les deux dernières saisons façon "bande dessinée".

https://youtu.be/37MNDqPJZgo

Écrit par : UnOurs | 09/09/2017

@UnOurs : *Person of uninterest* to me ! ;-) Cazeviel, dans les 3 ou 4 épisodes que j'ai vus, y était toutefois un peu moins mauvais que dans le *criminel* "remake" inspiré de la géniale série *The Prisoner*.
A tout hasard, la fin de *Chuck* est convenable, ce qui n'est pas si fréquent (voir celle de *Dexter*, lamentable).

Écrit par : Blumroch | 09/09/2017

Echange intéressant quoique un peu hermétique pour un non possesseur de télé comme moi ;-)

Écrit par : Pharamond | 10/09/2017

@Pharamond : The same here ! Sauf pour *Person of interest*, dont j'ai vu quelques épisodes par mégarde et curiosité. Pour le reste, s'agit de DVD achetés : autant d'évasions qui permettent d'oublier les temps anciens du séminaire à la Sorbonne Paris IV et des traductions à livre ouvert de Tacite et d'Apollonios de Rhodes. ;-)

Écrit par : Blumroch | 10/09/2017

Si c'est quasi médical ;-)

Écrit par : Pharamond | 11/09/2017

Écrire un commentaire