Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2017

Musique (456)

Denez Prigent

Melezouriou Glav

 

Les miroirs de pluie

 

De la fenêtre de ma haute tour je n'entends pas le vent

Seulement les ambulances qui, jour et nuit, hurlent

 

De la fenêtre de ma haute tour je ne vois pas les étoiles

Seulement les fumées sombres et les murailles souillées

 

Je n'ouvre la fenêtre que lorsque le temps est mauvais

Pour écouter le tonnerre qui claque dans les rues

 

Je n'ouvre la fenêtre que lorsque le temps est mauvais

Pour regarder la pluie qui s'écoule dans la ville

 

Et même si, en bas, les grands miroirs brûlent sur du goudron noir

Mes yeux blessés aiment nager là-bas

 

Et même si, en bas, les miroirs éclatants brûlent sur du goudron noir

Je me perds souvent dans leurs entailles d'argent

 

Dans leurs entailles d'argent je me perds souvent

Et il me plairait alors qu'il ne pleuve jamais

 

Et il me plairait alors qu'il ne pleuve plus

Seulement quand ce monde sera entièrement englouti

Peia

Machi

Patty Gurdy

Gurdy's Green

Commentaires

Elle a un joli coup de manivelle ;-)

Écrit par : Paul-Emic | 09/06/2017

Je trouve aussi ;-)
Blague à part j'aime bien la façon dont elle "rajeunit" la vielle à roue.

Écrit par : Pharamond | 11/06/2017

Les commentaires sont fermés.