Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2017

« Oh, un à trois vitesses ! Fallait pas, Chéri ! »

 

asc.jpg

Sur les panneaux publicitaires de l'agglomération bordelaise on peut voir ces affiches depuis quelques jours. Bientôt la Saint Valentin et un jeune couple d'amoureux tout mimi en profite pour aller au... Sexy Center. Les temps changent et les sex-shops glauques et étroits sont en passe d'être remplacés par des grandes surfaces lumineuses. Le contenu est le même, mais maintenant on y va en couple sans se cacher en attendant d'y aller en famille, sans doute. Ça augmente d'autant le nombre de consommateurs potentiels...

 

Commentaires

Tu sais que tu m'électrises toi !

Écrit par : Coach Berny | 13/02/2017

Boaf....Je ne leur en veux même pas, à ces sex-shops 3.0.

Ils suivent une tendance qu'ils n'ont pas créée. Un commerce (fût-il de Q) doit sentir et épouser les modes pour continuer de vendre.
Que leur racolage ne me plaise pas est une chose, mais quant à prétendre que leur pub éhontée est une brique du cloaque intellectuel qui nous agresse au quotidien....
Peut-être un peu, en vérité....Mais j'aurai mauvaise grâce à condamner particulièrement ces commerçants-là pour bassesse morale.

Certains "prescripteurs d'opinions" méritent bien plus la corde que ces vulgaires marchands de Q.

Écrit par : Arthourr | 13/02/2017

Coach Berny > :-)

Arthourr > Moi non plus, je ne les condamne pas plus que les autres marchands, ni moins, d'ailleurs, mais je trouve ce dévoiement du romantisme, de la vie de couple, le simple accolement du nom d'un saint à une entreprise qui vit en grande partie grâce à la pornographie, cette incitation offerte à la vue des adolescent comme une"normalité" à l'image du monde actuel c'est à dire désespérant.

Écrit par : Pharamond | 13/02/2017

en lointaine Armorique , à Brest , c'est un Dorcel-store

et il est sis pas loin d'un magasin bio et de la .....mosquée !

si si

hé bien, il n'a pas encore brûlé


étonnant

Écrit par : kobus van cleef | 13/02/2017

Et les 72 (ou 69, ou 666, je sais plus) vierges, kobus ? où que vous voulez qu'elles s'équipent, hein ?
Y'a beau temps que la rue de Siam aurait du changer de continent....

Hélas, Pharamond, l'enfance et l'adolescence sont les victimes collatérales (ou prioritaires ?) les plus tragiques de l'ignominie qui nous accable en permanence.

Et pourtant....Il m'arrive de constater de saines réactions spontanées parmi ce public revenu de tout. De maigres pousses, mais enracinées comme pas deux, et avec une conscience assez stupéfiante du beau et du laid.

Oh, pas de quoi me réveiller optimiste, mais suffisamment pour faire un effort de jardinage, au cas où...
:-)

Écrit par : Arthourr | 13/02/2017

En terme de "marché" c' est est un , et juteux :D donc dans la droite ligne du libéralisme économique et sociétale .. la pornographie aussi et l' ex ploitation des travailleurs/travailleuses du sexe . Nous sommes dans le sordide du capitalisme globaliste . Il y a même un muslim-porn' avec suceuses voilées , qui fait le bonheur de la fabrique de frustrés nommée "Islam" .

Écrit par : EQUALIZER | 14/02/2017

Quelle décadence...
Déjà la Saint-Valentin, bon, voilà quoi !
Comme si on fêtait son amoureux/reuse un jour par an.
Consumérisme anglo-saxon.
Le seul truc positif que ça apporte : la potiche ne dit pas "demain nous fêterons les Valentin".
Et encore, j'en sais rien, je n'ai pas suivi.

Écrit par : Carine | 14/02/2017

Ils annoncent une ouverture exceptionnelle pour le *dimanche* 14 février ? Consulter un calendrier va bientôt exiger un doctorat. Voire deux.

Plus grave : que font les associations de type FLICRA et pro LGBTIQ ? Le couple semble bien composé d'un homme et d'une femme, et de la même couleur encore ! Et ils n'illustrent même pas cette facétie de Sternberg : "Nous Trois : le magazine du couple moderne".

En tout cas, que ce soit un affichage public passe l'entendement.

Écrit par : Blumroch | 14/02/2017

kobus van cleef > J'ignorais l'existence des Dorcel-stores. Sinon, Sex-shop, boutique bio et mosquée c'est le tiercé gagnant de la France post-moderne. La Bretagne n'est pas en retard.

Arthourr > Oui, moi aussi en côtoyant des ados je m'aperçois que malgré la pression sociale de l'ordure généralisée ils possèdent encore des bases de pudeurs et de bien-séance. Pour combien de temps encore ?

EQUALIZER > Tout est présenté comme étant "fun", ludique et libérateur. Et médias et intellos de service font semblant d'y croire. Ils sont à vomir.

Carine > Entre la fête des voisins, celle des amoureux, la journée de la femme, celle contre le sida, le Téléthon, etc. on arrivera à 365 jours par an de programmation commerciale.

Blumroch > "Dimanche 14 février" je n'avais même pas relevé.

Pour le couple il faut justement jouer de la normalité : même les gens "ordinaires" vont au Sexy Center.

Écrit par : Pharamond | 14/02/2017

kobus van cleef > D'ailleurs :
http://www.atelierjackleblack.com/le-shop/classiques/tee-shirt-mangez-bio

Écrit par : Pharamond | 14/02/2017

@Pharamond : On pourrait aussi bien défendre la thèse du "les anormaux sont des gens ordinaires comme tout le monde", ce qu'on peut constater dans nombre de réclames. ;-)

Écrit par : Blumroch | 15/02/2017

L’anormalité et la normalité, oralement c'est du pareil au même...

Écrit par : Pharamond | 16/02/2017

Les commentaires sont fermés.