Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2016

Empire & Nostalgie

L’intégralité de Jean-Roch Coignet de Claude-Jean Bonnardot est visible sur You Tube. Ce feuilleton (on dit maintenant mini-série), d'après l'autobiographie du capitaine d'Empire qui participa à toute l'aventure napoléonienne sans être blessé et mourut à 89 ans, avait enchanté mon enfance et m'avait rendu à l'époque bonapartiste. Peut-être parce qu'on y voyait un homme illettré ayant eu une enfance pauvre devenir officier de la Garde grâce à son courage et aussi pour les uniformes, sans doute. Ah, la télé de l'époque...

Jean-Roch Coignet (1969) de Claude-Jean Bonnardot

Commentaires

Faisons simple ;-)

http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2012/04/19/il-neigeait.html

Excellente série, effectivement.

Et je cherche toujours "L'Année Des Français" avec Jean-Claude Drouot, série dont je garde aussi un souvenir ébloui.

Écrit par : UnOurs | 29/12/2016

Quelle mémoire ! je me souvenais à peine d'avoir écrit ce billet.

J'avais suivi à l'époque "l'Année des Français" qui date de 82, la télévision française coproduisait encore des séries à notre gloire. Plus pour longtemps, le passage du socialisme triomphant qui devait nous apporter la lumière commençait à laisser sa trace. Et dire que l'on reprochait à l'ORTF dêtre aux ordres de de Gaulle... On pouvait pourtant à l'époque allumer son poste sans ce faire cracher au visage par son contenu dans les quelques minutes qui suivent comme aujourd'hui.
J'ai fait quelques recherches et le DVD ne semble effectivement même pas exister... c'est triste.

Écrit par : Pharamond | 29/12/2016

Ah, j'oubliais : merci pour les liens et Jean-Claude Drouot, quel acteur !

Écrit par : Pharamond | 29/12/2016

Meilleurs vœux pour 2017!

Écrit par : Gaëlle Mann | 30/12/2016

Puisque nous voilà dans la nostalgie , j' ai souvenir d' une série fameuse (à l' époque) "Gaston Phébus" avec JC Drouot , Nicole Garcia en rôle de garce , et aussi Claude Gensac alias "ma biche" avec De Funès . Gaston Phébus c' était quand même autre chose que "Thierry la fronde" ... dire que j' écoutais aussi "les mystères de Paris" à la radio (TSF !) et "la famille Duraton" (qui a fait des petits .. mais pas les mêmes) ne manque plus que la bise à Zappy et me v'là à "Jurassic Parc" .. Plus près de nous , allah télé , il y avait eu (Mitterrand régnant!) "les jupons de la révolution" évoquant des destins de femmes en ce temps du chaos .. c' était assez bien troussé !

Écrit par : EQUALIZER | 30/12/2016

Gaëlle Mann > Merci. A vous aussi, avec un peu d'anticipation.

EQUALIZER > J'avais suivi "Gaston Phébus" avec beaucoup de plaisir. C'était la série du vendredi soir. Il y avait aussi une série télé des "mystères de Paris" haute en couleur. "Les jupons de la révolution", je n'ai pas suivi. Je crois que mes distances avec la télévision ont commencé à cette époque avant le divorce quelques temps après.
Au fait, Zappy, c'est quoi au juste ?

Écrit par : Pharamond | 30/12/2016

Nina Companez avait aussi fait une belle série sur la Révolution, "La Grande Cabriole", avec notamment cette séquence sublime, Giraudoux plus beau que jamais et ce magnifique petit air de flûte, à la fois gai et profondément triste:

https://www.youtube.com/watch?v=b5Kl0gU8e_4

Écrit par : UnOurs | 30/12/2016

Il y avait aussi une série romantique "Bleu, Blanc, Rouge"...

https://www.youtube.com/watch?v=QYyOXvVDHGg

... qui peignait très bien la fin de la Royauté et le début de la Révolution, avec pour ne rien gâcher de très belles actrices:

https://www.youtube.com/watch?v=FN6eJoUmQ-I

Écrit par : UnOurs | 30/12/2016

Zappy ? mais Zappy Max pardi , qui fut acteur chanteur et surtout animateur radio , beaucoup d' émissions très suivies (années 50 !) ...
https://www.francemusique.fr/emissions/etonnez-moi-benoit/ca-va-bouillir-avec-zappy-max-19098

Écrit par : EQUALIZER | 30/12/2016

UnOurs > Nina Companez n'avait pas encore viré bobo féministe. Cela prouve au moins deux choses : les artistes sont dociles et il ne faut pas leur laisser la bride au cou.
Dommage que ces séries ne soient pas remastérisées, avec des couleurs pimpantes ce serait plus plaisant à revoir. Dommage.
C'est vrai qu'à l'époque les actrices avaient des noms qui sentaient bon la France et qu'elles portaient à merveille.

EQUALIZER > C'est un parfais inconnu pour moi. A ma décharge dans les années 50 je n'étais pas né.

Écrit par : Pharamond | 30/12/2016

"...et il ne faut pas leur laisser la bride au cou."

Exact et c'est pourquoi certains grands films sont grands, parce qu'ils ont été "corsetés" par des producteurs, et cela même pour des raisons non artistiques, tandis que les "director's cut" ultérieurs sont souvent médiocres, parce que prosaïques et comme "délayés".

Trois exemples: Blade Runner, Apocalypse Now, Abyss.

Les premiers jets: géniaux.
Les "director's cut": de bof à bouse.

Écrit par : UnOurs | 30/12/2016

vous êtes donc un jeune homme ! quel chance !

Écrit par : EQUALIZER | 30/12/2016

UnOurs > Je pensais aussi à la censure, par exemple les films jusqu'aux années 70 prenaient des détours pour exprimer la violence et le sexe ; ça faisait réfléchir les réalisateurs et donnait des choses de qualités et intelligentes. Depuis, ils étalent tout à profusion sans ce casser la tête, pire c'est vendeur.

EQUALIZER > Mouais... Jeune homme... jeune homme... faut le dire vite.

Écrit par : Pharamond | 30/12/2016

Merci à vous pour "Jean-Roch Coignet" que je ne connaissais pas.
Cela fait du bien de se retrouver chez nous pour quelques heures même si ce n'est que virtuellement.

Écrit par : téléphobe | 31/12/2016

Écrire un commentaire