Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2016

Musique (439)

El cant dels ocells (Le chant des oiseaux), chant folklorique catalan de Noël interprété par Emily Amadhia King

 

En voyant se lever

la plus grande lumière

dans la plus douce des nuits

les oiseaux chantent.

Ils vont le fêter

avec leur voix délicate.

 

L'aigle impérial

s'envole haut dans le ciel,

chante mélodieusement

en disant : « Jésus est né

pour nous libérer du péché

et nous donner la joie ».

 

Le moineau lui répond :

« Aujourd'hui, nuit de Noël,

est une nuit de grand bonheur ».

Le verdier et le tarin

disent en chantant aussi :

« Quelle joie je sens ! »

 

La linotte chante :

« Oh, qu'est-ce qu'il est joli

l'enfant de Marie ! »

Et la grive lui répond :

« La mort est vaincue,

maintenant commence ma vie ».

 

Le rossignol poursuit :

« Il est plus joli que le soleil

plus brillant qu'une étoile ! »

Le rouge-queue et le tarier

fêtent l'enfant

et sa Mère vierge.

 

Le roitelet chante

pour la gloire du Seigneur,

gonflant avec fantaisie.

Le canari continue :

« Leur musique semble

une grande mélodie céleste ».

 

Maintenant entre l'alouette

en disant : « Oiseaux, venez

fêter l'aurore ! »

Et le merle, en sifflant :

« Allez fêter

la plus grande dame ».

 

La mésange dit :

« Ce n'est ni l'hiver, ni l'été,

mais c'est le printemps :

puisqu'une fleur est née

qui embaume partout

et emplit la terre entière ».

 

Le francolin noir chantait :

« Oiseaux, qui veut venir

aujourd'hui au lever du jour

pour voir le grand Seigneur

et sa grande splendeur

dans une étable? »

 

La huppe vient en chantant :

« Cette nuit est venu

le Roi le plus grand. »

La tourterelle et la colombe

éblouissent tout le monde

en chantant sans tristesse.

 

Les pics verts et les bouvreuils

Volent dans les vergers

En chantant leur joie.

La caille et le coucou

Sont venus de très loin

Pour contempler le Messie.

 

La perdrix chante :

« Je m'en vais faire le nid

dans cette étable

pour voir l'Enfant

comme il tremble

dans les bras de Marie. »

 

La pie, la grive et le geai

disent : « Maintenant arrive mai ! »

Le chardonneret répond :

« Tous les arbres reverdissent,

toutes les branches fleurissent

comme si nous étions au printemps ».

 

Le pinson sifflote :

« Gloire aujourd'hui et demain

Je sens une grande joie

de voir le diamant

si joli et brillant

dans les bras de Marie ».

 

Le hibou et la chouette

en voyant se lever le soleil

confus se retirent.

La hulotte et le grand-duc

disent « Je ne peux pas regarder ;

de telles splendeurs m'éblouissent ».

 

 

Commentaires

Quel hasard ! à 14h00 j' écoutais cette oeuvre par Pau Casals ... transmission de pensée ? j' en suis sulku .
https://www.youtube.com/watch?v=COR3lMXKAfg

Écrit par : EQUALIZER | 21/12/2016

C'est très beau, merci !
Un seul bémol : je n'ai pas trouvé la mouette.
Étrangère en Catalogne ^^.

Écrit par : Carine | 21/12/2016

EQUALIZER > La version de Pau Casals est sans doute la plus connue et la version orchestrale est utilisée comme hommage à la Catalogne après la Guerre d'Espagne. Les paroles, sûrement un peu trop chrétiennes, ont été supprimées. Cependant le morceau s'appelle le chant ou la chanson des oiseaux et une chanson sans paroles c'est étrange. Enfin, je voulais surtout revenir à son origine : un chant de Noël.
Pour le hasard, même si l'approche de Noël et nos âges qui supposent un minimum de culture musicale, c'est statistiquement peu probable que nous pensions au même morceau à quelques heures d'intervalle.

Carine > Elle pêchait en mer, sans doute.

Écrit par : Pharamond | 21/12/2016

le hasard se rit des statistiques :D j' avais ce morceau sur une clé USB avec qques autres mais j' en avais même oublié le contenu , cherchant une clé dispo pour enregistrer un film ... jet donc j' ai mis la clé juste pour vérifier .. et pan ! je tombe sur Casals et le chant des zozios .. que j' écoute jusqu' à la fin . Un hasard total de retrouver l' oeuvre ici le même jour ...

Écrit par : EQUALIZER | 21/12/2016

Effectivement, dans ces circonstances le hasard est total. Étonnant.

Écrit par : Pharamond | 23/12/2016

Les commentaires sont fermés.