Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2016

Boucle temporelle

Saviez-vous que l'aviation allemande bombardait encore copieusement les îles Britanniques à la fin de l'été 43 ? Non ? et à juste raison puisque c'est totalement faux. Après l'échec de la bataille d'Angleterre (de juillet 40 à mai 41), la parenthèse de l'opération Steinbock, début 44, qui se solda par un désastre pour la Luftwaffe, et les V1 et V2 à l'efficacité stratégique très relative les seuls bombardements massifs qui eurent lieu sur les villes occidentales furent l’œuvre des forces anglo-américaines. Pourtant on peut voir dans Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton plusieurs Heinkel 111 survoler en formation une petite île galloise le 3 septembre 43 et, pour l'un d'entre eux, larguer une bombe marquée de l'indispensable svastika sur un pensionnat. Dans le film il est aussi question de grand-père juif ayant fui les nazis et d'enfants extraordinaires traqués par des méchants dont le chef est joué, curieusement, par Samuel L. Jackson. Sinon, le film est farci d'incohérences, bâclé et globalement médiocre.

 

Commentaires

C' est sans importance puisque ces films n' ont pas pour but de faire oeuvre d' Historien . Le martellement de la propagande tout simplement . "calomniez calomniez ! il en restera toujours quelque chose" ..

Écrit par : EQUALIZER | 20/12/2016

S'il est vrai que les bombardements de masse de la Luftwaffe sur l'Angleterre ont pris fin en déc 1940, il n'en est pas moins vrai que jusque juillet 1944, Londres a subi des bombardements de V1 & de V2 tirés depuis le nord pas de calais. Ces missiles étaient d'autant plus dangereux qu'ils étaient impossible à intercepter car il volaient plus vite que les avions et qu'on ne les entendait pas arriver et qu'il était impossible de donner l'alerte. Donc la population britannique a vécu dans la peur des bombardements assez longtemps. Vous pouvez visiter les bunkers de Eperlecques et de Helfaut construits à cet effet.
Enfin, pour ce qui concerne les bombardement de masse de l'aviation anglo-américaine, surtout à partir de mars 1944, ils sont bien sût critiquables. Toutefois Rotterdam ou Maubeuge peuvent témoigner de la rage destructrice des tudesques dès mai 1940. Ces deux villes ont été détruites par des bombes incendiaires pour faire peur et par vengeance, sans aucun objectif militaire.

Écrit par : VaeVictis | 20/12/2016

EQUALIZER > Exactement, en mettant ce genre d'idées même dans des films de distraction on agit de façon subliminale, en quelque sorte.

VaeVictis > Je cite les armes V dans mon billet. Elles n'agirent que de 44 (juin pour les 1 et septembre pour les 2) au printemps 45 et même si l'effet psychologique est non négligeable sur le plan stratégique ce fut un cuisant échec. Enfin seuls les V2 étaient indétectables, les V1 pouvaient être abattus par la DCA et la chasse alliées. Pour la destruction de Rotterdam et de Maubeuge j'aimerai beaucoup une contre-enquête sur le sujet, non pas pour disculper les Allemands, mais pour connaître les circonstances et les raisons précises. L'histoire de la Seconde guerre est souvent calquée sur la propagande alliée de l'époque.

Écrit par : Pharamond | 20/12/2016

Les commentaires sont fermés.