Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2016

Lumière(s)

Le doodle de Google d'aujourd'hui met à l'honneur Ole Rømer, scientifique danois qui a déterminé approximativement la vitesse de la lumière. Intéressé, je cherche quelques infos, et dans un article du site L'Internaute consacré au sujet on peut lire : « Entré à l'Observatoire de Paris en 1671, c'est en étudiant en 1676 le cycle des éclipses de l'un des quatre satellites de Jupiter, nommé lo, qu'Ole Christensen Rømer parvient à établir une première estimation de la vitesse de la lumière, confirmant par la même occasion les spéculations du grec Empédocle (vers 490-430 av. J.-C.), de l'arabo-musulman Alhazen (965-1039), du Britannique Roger Bacon (vers 1220-1294) ou encore de l'Italien Galilée (1564-1642), tous passés avant lui. »

Pourquoi diable l'arabo-musulman Alhazen et pas simplement l'Arabe Alhazen ou alors le Grec païen Empédocle, l'Anglais catholique Roger Bacon ou bien le catholique italien Galilée ?

Commentaires

parceque l' islam est une religion de lumière ? sinon je ne vois pas ..

Écrit par : EQUALIZER | 07/12/2016

Je ne sais pas, les gens ont tellement peur de faire un impair avec les races et les religions qui s'emmêlent un peu.

Écrit par : Pharamond | 07/12/2016

Je ne suis pas sûr que, né à Bassora, l'intéressé ait été proprement arabe, mais plutôt mésopotamien arabisé, même s'il était probablement d'origine sémite... et encore n'est-ce pas sûr a priori, la région ayant ressorti longtemps au monde perse.

Par ailleurs, un Anglais du XIIIe est encore nécessairement bon catholique, puisqu'antérieur au terrible Henri VIII, et même si avec le précédent de Thomas Becket, la persécution des archevêques de Cantorbéry était devenue une particularité de la politique religieuse des monarques locaux.

Écrit par : Nathanaël | 07/12/2016

L'arabité est à la musulmanie ce que les musulmans sont à l'arabitude. Ou un truc approchant mais mieux dit.

Écrit par : Coach Berny | 07/12/2016

Nathanaël > Vous avez raison pour l'un et pour l'autre, je n'ai pas lu les dates et je situais Bacon plus tardivement. De le dire britannique est aussi une erreur, je crois.
Je m'en vais réparer ma sottise.

Coach Berny > C'est une question d'exactitude de la probabilité ou de la probabilité de l'exactitude de vos dire. A moins que cela ne soit la probabilitude de l'exacteté... Je ne sais plus.

Écrit par : Pharamond | 07/12/2016

D'ailleurs, ils ont bouffé son nom, moins important que sa race qui n'existe pas et que sa religion de paix et d'amour.
Ou bien c'est toi qui l'a boudé ?
Acte manqué ?

Écrit par : Carine | 08/12/2016

Ph. : on confond souvent le franciscain médiéval avec Francis, le philosophe du XVIIe, lui authentique anglican, qui passe aussi pour avoir été cet inconnu appelé Shakespeare auteur de l'œuvre de Shakespeare, qui n'a jamais existé etc.

Je soupçonne - est-on pervers, quand même ! - l'inélégante expression "arabo-musulman" d'être une manipulation lexicale destinée à nier qu'on puisse être arabe sans être musulman, ce qui dispense de se trop pencher (e pericoloso) sur les chrétientés d'Orient.

Écrit par : Nathanaël | 08/12/2016

Carine > Je crois que c'est une bourde de ma part, j'ai écrit ce petit billet un peu rapidement et par paresse j'ai voulu copier/coller le nom d'Alhazen et j'ai en fait couper /coller. Acte manqué ? Mystère...

Nathanaël > C'est l'erreur que j'ai faite. C'est stupide parce qu'il y avait les dates dans l'article.
Vous êtes pervers, mais il faut se l'autoriser parfois. Pour moi, c'est plutôt un effet des nœuds que ce font nos contemporains quand ils ne veulent heurter aucunes "minorités" et Dieu sait comme on les heurte fréquemment de nos jours.

Écrit par : Pharamond | 08/12/2016

les ""minorités" cher Pharamond ? ... mais sur la planète terre il n' y a qu' UNE minorité .. la race blanche .

Écrit par : EQUALIZER | 08/12/2016

Tout à fait d'accord avec vous d'où mes guillemets ironiques. Oui, c'est vrai, on ne voit pas bien qu'elles sont ironiques, mais c'est le cas.

Écrit par : Pharamond | 11/12/2016

Les commentaires sont fermés.