Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2016

Líder Máximo

Certes, Castro ne mérite évidemment pas les louanges entendues ici et là en guise d'hommage, mais était-il pour autant l'ordure intégrale que d'autres décrivent par le menu ? Bien sûr, sa révolution ne s'est pas faite sans tueries, bien sûr, enferrée dans une économie socialiste tributaire de l'URSS son île a végété pendant plus d'un demi-siècle et, bien sûr, la répression envers les opposants a été cruelle, mais les révolutions sont rarement fraîches et joyeuses surtout sous ces latitudes et le Cuba de Batista, immense lupanar pour touristes, n'était pas forcément un modèle de politique sociale. Ensuite, l’intransigeance de Washington vexé d'avoir perdu un allié aura grandement contribué à pousser de façon définitive et irrémédiable Castro dans le giron communiste avec les conséquences que l'on sait. Enfin, vivre dans l'ombre hostile du géant américain doit avoir eu une certaine influence sur la paranoïa du maître de Santiago. Je ne le défends pas, mais je m'autorise à ne pas cracher sur le corbillard.

 

Commentaires

Cuba du temps de Battista un lupanar ? sans doute ! Mais Cuba avec Castro : prostitution , drogue , corruption , pénurie . Oui , je sais il y a l' embargo US , et c' est bien dommage , on aurait aimé voir ce régime sombrer de ses propres mains . Mais la chute de l' URSS .. c' est à cause d' un embargo ?

Écrit par : EQUALIZER | 30/11/2016

Quelle misère ! Quelle déception !
Vous, si pertinent à certaines heures claires.
Jusqu'où allez-vous descendre Pharamond ?
Adieu !

Écrit par : Danny | 30/11/2016

A l'époque le cubain moyen devait choisir entre deux modèles : Meyer Lansky ou Fidel Castro - il ne faut pas oublier ce "détail".

Écrit par : téléphobe | 30/11/2016

Ooh y' a pas de couac se fâcher fâcheusement ! perso je ne soutiens pas -n'ai jamais soutenu- l' embargo US . Cette façon d' étrangler un pays , une spécialité US (dite de l'Anaconda) j' aurais souhaiter voir le régime cubain faire ses preuves sans entraves extérieure .. donc on ne saura pas vraiment la cause de ses échecs manifestes ni la part réelle de l' embargo . Cela étant on a vu ce qu' à donné le "communisme" et l' inespéré redressement de la Russie grâce à l' impulsion de Poutine .

l' embargo : se rappeler du blocus de la France napoléonienne par l' Angleterre ! déjà !

Écrit par : EQUALIZER | 30/11/2016

EQUALIZER > La misère oblige à bien des choses, mais le pays de Batista livré aux intérêts US et à sa mafia était censé vivre dans le monde libre, quelle ironie !

Danny > Je ne descends pas, je m'interroge, et je suis fort peiné de vous voir contrarié par mon billet. J'espère que votre adieu n'est qu'un au revoir.

téléphobe > Oui. N'oublions pas non plus que Castro était un marxiste réticent avant que les USA ne l'obligent à se donner corps et âme à l'URSS pour survivre.

EQUALIZER > Tout n'est pas la faute de l'embargo, mais il y est pour beaucoup sur la misère qui régnait à Cuba. Je 'aime pas le communisme et Castro était dans le camp ennemi, mais je trouve les condamnations catégoriques confortables et un peu suspectes.

Écrit par : Pharamond | 30/11/2016

A l' époque où Castro a pris le pouvoir j' étais de tout coeur avec les révolutionnaires contre le régime pourri de Battista -c' était écrit dans l' Huma- et l' impérialisme américain ! Finalement les communistes ont trahi l' espoir que les plus démunis avaient mis en lui .. et n' ont bâti qu' un état totalitaire criminel impitoyable , qui n' a apporté que misère et dévastation .. un "capitalisme d' état d' état policier" . On a vu le même scénario en ex-Indochine ! le communisme sous couvert d' émancipation des peuples , lutte anti-coloniale , y a établi une dictature féroce ! un Goulag de bambou .. actuellement au "Viet Nam" -république démocratique!- pas de syndicat , corruption généralisée .. etc .. tout ça pour "ça" !

Écrit par : EQUALIZER | 30/11/2016

Pour tout vous dire, j'ai un faible pour les dictatures militaires. Alors je n'apprécie pas du tout vos critiques envers le colonel Fulgencio Batista. Ce n'était pas un commandante d'opérette lui ! Et il avait de belles médailles et un superbe uniforme, pas une tenue de chasseur de bécasse.
(cassé le Pharamond)

Écrit par : Coach Berny | 30/11/2016

EQUALIZER > Le communisme est une idéologie fondée sur une vision utopique de l'humanité, elle peut sans doute apporter quelque chose, mais elle ne doit jamais prendre le pouvoir, un peu comme l'écologie aujourd’hui. Le problème, je crois, c'est que ceux qui l'ont mise en pratique en premiers ont persévéré au lieu de s'apercevoir qu'ils faisaient rapidement fausse route et que cela n'allait apporter que des calamités. Peut-être l'on-ils conservé en opposition au régime qu'ils avaient combattu, puis la tyrannie installée les nouveaux s’installaient dans les marques des anciens et peu importait le nom de leur régime, le système était déjà là et fonctionnait. Pour les autres pays, ou bien ils étaient occupés comme à l'est de l'Europe, ou bien ils cherchaient un allié contre les puissance occidentales pour la décolonisation. Où le trouver sinon du côté de l'URSS, et qui plus est, avec un projet, du moins sur le papier qui promettait la justice, l'égalité et la richesse ? Le socialisme marxiste est, à mon avis vicié au départ, et sa mise en oeuvre a été faussée dès le départ par une posture anticapitaliste guerrière et a continué en se fourvoyant aujourd'hui dans une autre posture non moins nuisible de l'internationalisme et de l'antifascisme. De ce fait elle n'est même pas utile en tant que simple idée.

Coach Berny > Au niveau dictateur d’opérette, Batista a droit à une place sur le podium au niveau de la tenue. C'est déjà ça.

Écrit par : Pharamond | 30/11/2016

-Quand Lénine a compris l'échec économique désastreux du "communisme" (famine!) , il a fait adopter la NEP ... donc fin de l' expérience . La suite est connue , en dignes héritiers de la "révolution française" -mère de tous les totalitarismes et de la terreur d' état- , les bolchéviques ont construit l' enfer sur terre .
-Batista ne mérite pas l' admiration avec ses médailles de pacotille et uniforme d' opérette . L 'ingérence néfaste des USA n' en demeure pas moins face aux velléités d' indépendance de Cuba .
sur Batista :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fulgencio_Batista

et l' ingérence américaine (dès 1895!) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d'ind%C3%A9pendance_cubaine

On comprend pourquoi Castro a pu enthousiasmer les cubains .. quant à la dérive totalitaire du régime ce n' est que la maladie génétique du communisme , même si la pression extérieure (US) à grandement influé .

Écrit par : EQUALIZER | 30/11/2016

Nous sommes d'accord.

Écrit par : Pharamond | 01/12/2016

Les commentaires sont fermés.