Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2016

La haine et le mensonge

Quand on demande comment Adolf Hitler a pu convaincre tout un peuple à lui obéir et à lutter farouchement aussi longtemps contre le reste du monde, il est souvent répondu que les nazis, qui n'ont rien fait pour les Allemands comme chacun est sensé savoir, avaient simplement fanatisé le Teuton en l'amenant à haïr les autres peuples et notamment les Juifs en lui racontant moult bobards. Et hop ! Le prof répond à la question de son élève et le bouquin de vulgarisation sur la Seconde guerre clôt son chapitre. Le mensonge et la haine. En fait, même si j'ai de gros doutes en qui concerne l'Allemagne des années 30, mais ça c'est mon problème, le tandem peut être réellement efficace. Observons ce qui nous arrive en ce moment. Le pouvoir médiatico-politico-financier ne fait pas autrement en nous racontant des salades du matin au soir de la naissance à la mort et en s'appuyant sur des laquais qui haïssent l'ancien monde : gauchistes, féministes, antiracistes, écolos, antichrétiens, etc. Vous allez me répondre que c'est loin de faire tout un peuple et qu'on n'est pas prêt de voir tous ces nuisibles - même si l'on trouve d'authentiques fanatiques chez eux - risquer leur vie pour défendre leurs maîtres comme dans l'Allemagne hitlérienne fantasmée par nos historiens. Certes, mais les temps ont changés et l'immense majorité étant devenu égocentrique et attentiste cette minorité agissante et médiatisée suffit à devenir de facto représentative de tous. Il n'en faut pas plus pour prétendre que le peuple souhaite majoritairement ce qui lui arrive.

 

Commentaires

Faisons abstraction du reste.
Quant même un putain de charisme !
Cette façon de dire "und um dieses Volk.... und für dieses Volk... wollen wir kämpfen... und niemals etc...
Et le fond, sur ce point précis, est juste.... juste.

https://www.youtube.com/watch?v=YcQr2hnf1aU

Et je dis cela en étant parfaitement conscient de ce qui est criticable.

Écrit par : UnOurs | 05/11/2016

le peuple souhaite majoritairement ce qui lui arrive

comme eux par exemple:

http://www.egaliteetreconciliation.fr/500-personnes-favorables-a-l-accueil-de-migrants-devant-la-mairie-de-Saint-Martin-d-Heres-Isere-42389.html

Écrit par : Mistersmith | 05/11/2016

UnOurs > Il avait la lance de Longinus, ça aide !

Mistersmith > Ces abrutis représentent-ils le peuple ?

Écrit par : Pharamond | 06/11/2016

tout commentaire pouvant être retenu à "charge" en ce terrain miné je n' en dirai pas plus .. sauf que "Si nous les sudistes on avait été plus nombreux , les nordistes auraient bel et bien pris la pâtée !" et si les "sudistes" avaient gagné .. on n' en serait pas là . Dis comme ça ce n' est pas passible de la XVIIème Ch. correctionnelle .. j' apologise rien .. pour l' instant , "Sudiste" n' est pas encore un délit non ? :D

Écrit par : EQUALIZER | 06/11/2016

"Sudiste" ça parait OK, mais méfiance les lois changent si vite de nos jours.

Écrit par : Pharamond | 06/11/2016

un vieux sketch qui m' avait inspiré .. :d

https://www.youtube.com/watch?v=q2sHitopr0E

Écrit par : EQUALIZER | 06/11/2016

Je l'avais vu autrefois, mais je ne m'en souvenais plus. Un petit coup de nostalgie.

Écrit par : Pharamond | 07/11/2016

les révolutions sont toujours faites par des minorités.

Écrit par : Paul-Emic | 12/11/2016

Faut-il encore que la masse soit en état de basculer.

Écrit par : Pharamond | 12/11/2016

Ce n'est pas forcement le plus difficile. Si on prend le cas de la France actuelle, personne ne peut nier que la société n'est plus soudée, qu'il y a plusieurs forces centrifuges à l’œuvre, qu'il y a de la rancœurs à la fois chez les envahisseurs et les envahis, comme chez ceux d'en bas et ceux d'en haut. Le terrain est plus que favorable à une guerre civile ou une révolution, les deux n'étant pas fondamentalement différentes. Par contre il n'y a pas vraiment de minorité organisée capable pour l'instant de profiter de cette situation. Il n'est pas exclu que plusieurs minorités agissantes arrivent à maturité à peu près en même temps. Et là ...

Écrit par : Paul-Emic | 12/11/2016

Il est vrai que j'avais interprété ta phrase en lisant "révolution victorieuse", mais elles ne le sont pas toutes. Et dans notre cas cela risque d'être un joyeux foutoir où le gagnant, parce qu'il en faut un, le fera chèrement payer aux vaincus.

Écrit par : Pharamond | 12/11/2016

on est bien d'accord

Écrit par : Paul-Emic | 12/11/2016

Les commentaires sont fermés.