Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2016

Cinéma made in UE

Saint François des Assistés

S'il avait fallu attendre la fin d'un quart de siècle de pontificat riche en événements pour avoir des documentaires et des films sur Jean-Paul II, le Pape François a droit à un biopic à sa gloire après seulement trois années à la tête du Vatican ; peut-être grâce à son œuvre en faveur de l'invasion massive de l'Europe. Les voies de la production cinématographique sont impénétrables...

Le Pape François de Beda Docampo Feijóo

Hommage à Cologne

"Julien, trentenaire bonne pâte et modeste, créateur d’applications pour smartphone, est fou d’amour pour Eva, journaliste dans la presse professionnelle. Après avoir accepté la demande en mariage de Julien, Eva est obligée de le présenter à ses parents qui résident sur l’île de Ré. Au cours d’un week-end de folles péripéties, Julien va faire exploser sa future belle-famille qui ne tenait que par des mensonges et des faux-semblants."

Le résumé du distributeur nous permet en quelques lignes de cerner le sujet. Tout y est, le héros au boulot branché, le style de vie bobo, mais l'incontournable hypocrisie familiale, tout de même, etc.

Certains films ont plusieurs bandes-annonces ; la vidéo mise en lien ci-dessous en présente deux, on peut admirer la première, intitulée la Nounou sexy, destinée a attirer le chaland masculin. La nounou allemande - qui ne semble pas d'origine turque - engagée par la belle-famille passe son temps à se balader en toute ingénuité en très petite tenue. Et un cliché de plus, un. Ces Allemandes de souche ont décidément des mœurs très libérées ; après tout les migrants tripoteurs ont bien des circonstances atténuantes. Le pire c'est que je ne suis même pas sûr que ce soit intellectualisé par le cerveau vérolé des réalisateurs. Oui, parce qui faut être deux pour pondre ça !

Ma famille t'adore déjà  de Jérôme Commandeur et Alan Corno

Les commentaires sont fermés.