Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2016

Le nazisme pour les nuls

Ce film de 2010 avait échappé à mon radar de repérage pour films antinazis. Il n'est sorti en France qu'en DVD - malgré les ordres les distributeurs doivent bien sentir une usure chez le spectateur, et l'accueil n'a pas été très bon du côté du public.

Le synopsis d'après Allociné :

"Francfort, pendant les années 30. Le périple initiatique d'un professeur allemand à la vie privée désastreuse dans l'Allemagne nazie. Celui-ci se laisse séduire par le Nazisme, s'engouffre dans le tourbillon du Reich, et se met à trahir sa propre famille et son ami juif..."

D'après cette courte explication et mes minuscules connaissances en psychologie humaine, je crois que si le personnage de l'histoire avait eu une vie privée plus équilibrée il n'aurait jamais cédé aux sirènes nauséabondes du fachisme. Tous des perturbés ces nazis !

Par delà le bien et le mal de Vicente Amorim

Commentaires

dans le starring , y a que le nom des deux gus , mortensen et issac
et rien pour les greluches!
preuve supplémentaire qu'en plus d'être génocidaires , intolérants et pas sympa , ils sont sexistes!
et ça , bordel, ça c'est impardonnable!
que fait denis baupin ?
hein, à part se mettre du roujàlèvres , kes kil fait , contre ce sexisme ordinaire?
quelqu'un peut me dire?

Écrit par : kobus van cleef | 14/05/2016

Je crois qu'il cherche à se faire oublier, le temps que l'actualité fasse passer les gens à autre chose comme l'Euro de foot, la chaleur en été ou la monté de l’extrême droite en Terre Adélie.

Écrit par : Pharamond | 14/05/2016

On ne dira jamais assez que les manchots qui ne sont pourtant pas des pingouins sont de sacrés enc....

Écrit par : Paul-Emic | 15/05/2016

Les forces de progrès dans ces contrés reculées ont quelques difficultés à s'imposer. Pour la propagande ils ne sont pourtant pas manchots.

Écrit par : Pharamond | 16/05/2016

Les commentaires sont fermés.