Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2015

Ce qui suit n'est toujours pas une apologie d'un acte terroriste

Je n'ai aucun proche parmi les victimes des récents attentats et je souhaite qu'il en soit de même pour ceux qui passent par ici. Ceci étant dit je n'arrive pas à être ému par ce qui s'est passé. Je ne regarde pas la télévision mais la simple vue de bribes d'infos m'a suffit, entre embrassades de bobos pleurnichards, joueur de piano de rue et journalistes essayant de tenir l'antenne coûte que coûte, la voix étranglée, l'émotion est bien au-dessus de mes capacités. Mais la machine totalitaire est repartie : cette fois les drapeaux fleurissent et Facebook n'est évidemment pas en reste, on peut peinturlurer une de ses photos avec les trois couleurs dont tout le monde se contrefichait hier ; en janvier on applaudissait bien les policiers. Je pourrais au moins avoir peur. Je ne suis pas plus courageux qu'un autre mais quand on est persuadé qu'un événement va arriver on y est tout simplement mentalement préparé. Comment pouvait-on ne pas voir que le Plan Vigipirate n'est qu'une coûteuse mascarade et deviner que l'on ne peut jouer avec des allumettes au-dessus d'un tonneau de poudre sans qu'il n'arrive quelque chose de fâcheux sous peu ? Ce sont des Français me dirons certains, il y avait des innocents parmi eux. Mais la France n'est plus une nation, nous n'y avons plus de dessein commun sinon nous engraisser, ce n'est qu'une entité territoriale, comme la région PACA ou Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente. On nous a assez rabâché que nous étions tous frères par-dessus les méchantes frontières. Alors les attentats de Paris même avec des innocents ça ne m'émeut pas plus que ceux de Beyrouth. On devrait féliciter ceux qui comme moi ont bien assimilé leur leçon de citoyen du monde au lieu de vouloir leur expliquer qu'ici c'est différent. Désolé, mais aujourd'hui je ne suis pas plus parisien que beyrouthin.

 

Commentaires

Je te trouve de plus en plus intelligent. Je le dis hardiment.

Écrit par : Ivane | 16/11/2015

ha non , en janvier , on embrassait les CRS (SS)
il devait y avoir des greluses girondes qui devaient presser leurs tétous tremblottants ( enserrés dans des soustis soie et recouvert de pull cashmeere) contre les armures kevlar céramique des mainteneurs de l'ordre républicon
dire que si j'avais été plus feignasse à l'école , j'aurais pu être gratulé par ces petites salingues.....merde , j'ai vraiment loupé ma vie ( et pas pasque j'ai pas de rolex ,ça , ça m'est égal )

Écrit par : kobus van cleef | 16/11/2015

« Ils » jouent avec les allumettes et « ils » comptent bien profiter du massacre, tous sans exception – le jeu des jeux, la dispute au grand jour, le cynisme total.

Écrit par : Danny | 16/11/2015

Ivane > je vous remercie mais je prendrais plutôt ça pour du désabusement.

kobus van cleef > C'est trop tard mais vous savez sans doute que le doux bruit des billets extirpés du porte-feuilles a encore plus de charme que le joli son viril de la matraque contre le bouclier.

Danny > Oui, le spectacle de ces gens-là est à vomir.

Écrit par : Pharamond | 16/11/2015

j'aurais apprécié d'être aimé pour ce que je suis ....
non , oubliez

Écrit par : kobus van cleef | 16/11/2015

très bon post comme toujours

un texto reçu hier hihi :

"bobo : 0 - momo : 130"

il serait dérisoire pour nous de songer défendre la pourriture contre son pourrissement (ou l'inverse ;-)

PS : moi je vous le dis : tirez-vous de là si vous le pouvez. Si vous ne pouvez quitter ce pays et souhaitez continuer de payer des impôts, éloignez dumoins votre famille du théatre de opérations. Je ne sais pas moi : la montagne ? Barrez-vous !!!

Écrit par : Dia | 17/11/2015

kobus van cleef > C'est fait, j'ai oublié.

Dia > Merci.

Pas mal le texto.

S'en aller ? hum... pas encore. Au-delà des contingences matériels, il y un a un je ne sais quoi qui me retiens ici. Par contre, je ne finirai pas mes jours en ville, ça c'est sûr.

Écrit par : Pharamond | 17/11/2015

Les commentaires sont fermés.