Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2015

Progrès

« L'arrivée de plus en plus rapide des choses faisaient reculer le passé. Les gens ne s'intéressaient pas sur leur utilité, ils avaient simplement envie de les avoir et souffraient de ne pas gagner assez d'argent pour se les payer immédiatement. […] La profusion des choses cachait la rareté des idées et l'usure des croyances. »

Les années

Annie Ernaux

 

Commentaires

« L'arrivée de plus en plus rapide des choses faisaient reculer le passé."

Ah ouais ! D'accord ! Mais en ce moment faut courir vite !

Écrit par : Coach Berny | 14/11/2015

Sur le même thème, les Choses, de Georges Pérec.
La course à la conso des 30 Glorieuses.

Écrit par : Carine | 15/11/2015

C'est surtout le constat de la rareté des idées et de l'épuisement des croyances qui interpelle
Rareté des idées ,ouais, pourquoi pas, et encore.... non ,on continue de produire des idées surtout dans la reakosfere ,encore qu'elles ne soient pas débattues à fond ( et ça peut se comprendre ,les rezosociaux sont avant tout des moyens d'informer les forces de répression et de fliker les abjects mal pensants comme vouzemoi )
Épuisement des croyances, surtout pas !
Les diverses croyances n'ont jamais eu autant pignon sur rue ,moustache sur cramouille pourrait on dire
On croie ,non plus en une église sainte ,catholique et à pauvre slip ( comme on marmonait dans ma belle jeunesse) , on croie non plus en la crouasssanss indéfinie, mais on croie ,dur comme fer ,comme parol' d'évangile à ,par exemple, la rechauffance de la climature ,la bonté désintéressée des intelligences qui prétendent nous gouverner ,la misère consubstantielle des réfugiés du moyen orient, l'absolue suprématie de la democrature sur tous les autres régimes politrouks
Et ce ne sont QUE les premiers exemples qui me viennent à l'esprit
Tentez donc, autour de vous de débattre de ces questions.....
Vous serez pas déçus....

Écrit par : kobus van cleef | 15/11/2015

Rareté des idées et usure des croyances ? Ah bon ?
Je suggère de remplacer les religions "du Livre" par une religion basée sur un message hypothétique codé dans l'ADN, à décoder dans le futur. Décoder les commentaires de notre programme de construction, en somme. Car un bon programmeur met toujours des commentaires pour expliquer sa démarche.
Puisque les gens doivent croire en quelque chose (semble-t-il) ça leur donne un os à ronger, et un but, trouver et comprendre ce message "divin".
Cela me semble moins délirant que les divagations de prophètes auquels Dieu aurait parlé.

Écrit par : Jazzman | 15/11/2015

Coach Berny > Qu'entendre par là ?

Carine > Plusieurs auteurs ont relevé le danger et la vacuité de cette course.
Mais Georges Pérec n'est pas ma tasse de thé.

kobus van cleef > Ce que vous dites est vraie, la nature (humaine) a horreur du vide.

Jazzman > Bigre, en voilà un programme ! Mais les croyances doivent-elles être rationnelles ?

Écrit par : Pharamond | 15/11/2015

Et hop !

Écrit par : Jazzman | 16/11/2015

J'étudie le phénomène de fièvre commentatrice...

Écrit par : Jazzman | 17/11/2015

Et ça se passe comment ?

Écrit par : Pharamond | 17/11/2015

Eh bien il y a parfois des gens qui éprouvent le besoin de déposer suffisamment de commentaires pour qu'il n'y ait plus qu'eux dans la liste des commentaires récents.
On fait alors un commentaire "Et hop" et on regarde si ils en remettent une couche.

Écrit par : Jazzman | 17/11/2015

Je ne nie pas qu'il existe ce genre d'hurluberlus mais ici j'en doute.

Écrit par : Pharamond | 17/11/2015

ha , sur les bloguex de droûate libérale ( ékonomik , la libéralité ) y a un certain marchenoir qui parfois fait la chanson et la chante en même temps
très comique
et puis ici , le taulier veille, si y a un affreux , zag !

Écrit par : kobus van cleef | 17/11/2015

Moi je n'ai jamais censuré personne, seulement un mot ou deux trop susceptibles de heurter certaines communautés parfois. Mais mon modeste blog n'attire pas trop les pénibles, je ne suis pas assez connu pour cela, sans doute.

Écrit par : Pharamond | 17/11/2015

Les commentaires sont fermés.