Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2015

Votez FN !

Gilles-William Goldnadel, franco-israélien membre du comité directeur du CRIF et proche de Sarkozy, sera l'avocat du numéro 2 du FN, Florian Filippot lors de son procès contre le Qatar. Je veux bien que le CRIF ait pris un virage à droite mais c'est une droite néo-conservatrice à l'Américaine chère à Nicolas et résolument anti-nationale. Il doit pourtant bien exister quelques avocats non franco-israéliens sur Paris. À moins qu'il ne s'agisse d'un gage de bonne conduite à qui vous savez...

 

Marion Maréchal-Le Pen avoue dans la revue Charles : « Je vais peut-être vous surprendre mais j'écoute du rap. Il y a un rappeur que j'aime bien, même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit sur le fond, mais je trouve qu'il a un talent d'écriture, c'est Youssoupha. J'aime beaucoup Sexion d'Assaut et Maître Gims aussi... » Talent d'écriture dont on peut goûter la finesse avec l'extrait suivant : « J'mélange mes fantasmes et mes peines comme dans c'rêve où ma semence de nègre fout en cloque cette chienne de Marine Le Pen ».

(Source : Planet.fr)

Commentaires

Je ne sais pas jusqu'où ils iront dans la fameuse et fumeuse "dédiabolisation".
Il n'y a guère d'espoir de ce côté-là non plus.
Ce qui ne va pas m'empêcher pour eux aux prochaines(quoi que j'aie contre cette dérive).
Mais bah...
Même Gollnish qui est un homme de consensus semble prendre quelques distances.

Écrit par : Carine | 25/06/2015

"Ce qui ne va pas m'empêcher pour eux aux prochaines"
J'oublie des mots : m'empêcher "de voter".

Mais j'ajoute que ce sera sans doute la dernière fois.
Il y a quand même de très grosses arêtes...

Écrit par : Carine | 25/06/2015

En toute chose il faut considérer la fin.

Consciemment ou inconsciemment – je pencherais davantage pour la première proposition – la « pôvrette », qui s'encanaille au rap comme toute bonne petite bourgeoise contemporaine, est acquise à la disparition des Blancs. La gueuse pratique furieusement l'aliénation... somme toute elle est de son époque.

Et la fin justifie les moyens.

Icelle se sent obligée de rendre hommage à Lucien Neuwirth (Voir la vidéo parue sur le site mal-pensant "La Flamme").

Sans vouloir vexer personne ici, je dirais qu'avec la foi du charbonnier tout est possible, certes, jusqu'à la bêtise la plus crasse, et là, c'est une certitude.

Cette sybaritique engeance n'est jamais passée et ne passera jamais par moi. Et inutile d'entretenir stupidement l'illusion, d'autres tâches plus essentielles que la participation au suffrage universel – love in vain – nous incombent désormais. Les plus affranchis le savent depuis lurette.

Écrit par : Danny | 25/06/2015

Danny

Pensez-vous que les deux démarches soient inconciliables ?
Il peut y avoir l'action que vous voulez au quotidien et le vote une fois par an ^^, à mon humble avis.
Au moins pour le moment, vu que pas grand chose d'autre ne semble se profiler, à part de belles analyses des uns et des autres. Mais quelle organisation ? Quel mouvement ?
Quel appel à Manif ? Quel futur Maïdan ?
Les Arméniens se bougent le luc contre une simple hausse des tarifs électriques. Nous, ça grimpe plusieurs fois par an, tous les prix. Et ça bouge ?

Boris Le Lay, Adinolfi, Abauzit ont souvent raison sur beaucoup d'apects (pas toujours les mêmes) , mais où est-ce qu'on avance ?

Qui surgit de la nuit, comme Zorro ?
J'ai beau scruter...

Écrit par : Carine | 25/06/2015

Carine > Non, plus de ce côté non plus. Démocratiquement c'est mort et différemment ça l'est presque autant même si cela reste du domaine du spéculatif. Paradoxalement, seule une crise majeur peut nous sauver.

J'hésite moi aussi à voter FN, car cela peut nous faire perdre du temps à espérer : 2017 puis le mandat suivant si ça ne passe pas et si ça passe (j'en doute) est-ce que le FN réussira ? Et pendant ce temps le pays s'effondre à vitesse grand V. Voter FN je suis d'accord si c'était la politique du moins pire mais cela n'est même pas évident.

Danny > A part tenir un blog et envoyer un peu d'argent à certains je ne fais rien. Disons-le franchement notre situation est devenu sans espoir. Il nous reste à demeurer un potentiel, aussi modeste soit-il, au cas où...

Écrit par : Pharamond | 25/06/2015

Moi, je suis d'accord avec ce que dit le monsieur à partir de 39,30.
Avant, c'est une bonne critique du FN.

https://www.youtube.com/watch?v=71Ej5NxEyDA

Écrit par : Coach Berny | 25/06/2015

J'explique brièvement dans mon précédent commentaire pourquoi ce que l'on prend pour la politique du moins pire ne l'est pas forcément. Et à supposer que Marine passe (je n'y crois pas), qu'elle fasse une politique pro-nationale comme promis (je n'y crois pas) le système qui a la main mise sur tous les rouages l'empêchera de mener le pays en bloquant à tous les niveaux et l'acculera très vite aux compromissions ou à la démission pour éviter le chaos.

Écrit par : Pharamond | 25/06/2015

Bien sûr Carine, voter n'est pas forcément inconciliable avec d'autres formes d'engagement... mais à condition de ne pas perdre de vue l'essentiel à mes yeux : la défense de la tradition et de l'identité blanche inscrite dans la longue histoire des peuples européens. Cela suppose de revoir la narration de notre Histoire depuis au moins 70 ans... voire depuis 226 ans en ce qui me concerne.

Et pas une larme pour les envahisseurs comme nous n'aurons aucune pitié pour les salopards qui les soutiennent, du pape François aux ONG, en passant par les gouvernements acquis à la liquidation des européens.

Il y en a, nombreux, que cela gêne. Tant pis, rien à faire avec eux, ils sont nos ennemis. Désigner ses ennemis implique que nous sommes en guerre, comme dit Stag. Du jamais vu certes, mais redoutablement mortel comme a pu être la longue agonie de l'Empire romain.

Dans ces conditions difficiles pour notre peuple, obéir absolument à soi-même, armé de cette conscience, devient vital, quitte à désobéir à la loi avec calme et résolution puisqu'il y va de notre survie. Par expérience, je ne crois pas au prétendu sauveur, je fais davantage confiance aux hommes et aux femmes d'honneur peu enclins à se laisser émouvoir et corrompre.

Qui commande le lourd char de l'État ? Les coteries, les lobbies, les groupes d'intérêt parasites aussi nombreux qu'inutiles, mais archinuisibles pour notre peuple. Que cela plaise ou non, il y a bien État dans l'État. Ce chancre devra être éradiqué prioritairement.

Les bretocs de BREIZ ATAO, attachés comme on sait à l'identité blanche de leur peuple, semblent s'acheminer vers un soutien à Marc Le Fur aux prochaines élections régionales destiné à contrer les manœuvres du maquignon à forte odeur de lisier, Troadec.

Comme quoi, hein !

Écrit par : Danny | 25/06/2015

Je rejoins Carine avec l'analyse suivante faut-il se laisser au désespoir ou au contraire cultiver un faux espoir ?
Ne pas voter c'est disparaitre de l’échiquier, voter pour des fantômes c'est gaspiller son énergie .
Dans les deux cas nous sommes perdants, mais sous la Cinquième ne vote-t-on pas en permanence pour le moins pire ?

Écrit par : Paul-Emic | 25/06/2015

Vous êtes un potentiel Pharamond, plus que vous l'imaginez sans doute.
Croyez-moi, je ressens aussi cette forme de désespoir que vous exprimez. Il n'empêche, nous devons agir en fonction de notre talent, une manière comme une autre de se rendre utile, et vous le faites très bien.

Écrit par : Danny | 25/06/2015

Paul-Emic > Le moins pire quand les choses vont à peu près bien ça va mais quand il y a une situation d'urgence c'est autre chose. Pour faire manœuvrer des troupes dans la cour de la caserne ou signer les permissions il n'y a pas besoin d'être un officier performant et n'importe quel soldat s'en contentera en temps de paix mais au combat il préférera l'officier compétant car il n'y aura souvent pas de seconde chance.

Danny > Merci, même si mon modeste blog et ma prose maladroite ne touchent pas grand monde. Mais peu importe, si j'ai un jour ne serait-ce qu'une fois fait réfléchir un visiteur, je m'estimerai déjà satisfait. Comme vous dites chacun fait ce qu'il peut à son niveau.

Écrit par : Pharamond | 25/06/2015

je suis d'accord mais je rejoins l'analyse de Lelay donnée en lien par Coach Berny : nous n'avons pour l'instant rien de mieux à nous mettre sous la dent et notre choix n'est en rien définitif, il préserve tout simplement l'avenir.

Écrit par : Paul-Emic | 25/06/2015

Je suis d'accord, nous n'avons rien de mieux et les scores du FN nous permettent de faire savoir que nous sommes encore là. Le problème, et c'en est un de taille, et de savoir si ce que l'on prend pour un mieux que rien n'est pas en fait radicalement contre-productif.

Écrit par : Pharamond | 25/06/2015

Ce que dit Lelay, et je pense qu'il a raison, c'est que l'espoir du FN ne réside pas dans le FN mais dans son électorat qui est le seul à receler un fort potentiel d'évolution, pour ne pas dire un fort potentiel détonnant. Ailleurs point de salut.
Il faut admettre que le Bleu Marine n'est qu'une étape transitoire, une espèce d'engrais destinée à permettre à d'autre fleurs de pousser. Pour les gens de ma génération cela signifie que nous ne verrons probablement pas le renouveau.

Écrit par : Paul-Emic | 25/06/2015

Vu dans cette perspective je comprends mais à notre échelle humaine ça m'ennuie beaucoup de ne pas voir le renouveau ou simplement une lueur d'espoir de mon vivant. Encore que je ne sois pas d'accord sur cette espérance dans l'avenir, le fait migratoire sonne notre glas à lui seul ; voyez comme le pays a changé en quelques années et c'est exponentielle. Les quelques années a venir seront décisives même si je comprends que l'on puisse se tourner vers le réconfort du vote FN. Il est difficile pour quiconque d'accepter une échéance funeste.

Écrit par : Pharamond | 25/06/2015

"Ce que dit Lelay, et je pense qu'il a raison, c'est que l'espoir du FN ne réside pas dans le FN mais dans son électorat qui est le seul à receler un fort potentiel d'évolution, pour ne pas dire un fort potentiel détonnant."
Abauzit dit à peu près la même chose : très critique sur le FN, mais pensant que ce sera un essai à transformer.
Si l'essai est marqué.

Écrit par : Carine | 25/06/2015

Je comprends tout cela : je me demande juste si cette option ne nous fait pas perdre un temps précieux remplaçant un choc salutaire par une agonie bercée d’illusions.

Écrit par : Pharamond | 26/06/2015

Effectivement l'horloge tourne et pas en notre faveur, mais qui suivre ?
J'ai cru un moment que les Identitaires émergeraient, mais je vois qu'il n'en est rien, les groupuscules que l'on classe généralement à l'extrême droite et qui couvrent en réalité un spectre bien plus large, passent plus de temps à se tirer dans les pattes qu'à bâtir une doctrine politique qui tienne debout, la monarchie relevée sur la base des branches pourries des Bourbons ou des Orléans n'est qu'une chimère, il suffit pour cela de voir les scandales politico-financiers au sein des familles royales qui nous entourent. et l'époque n'est pas à l'élection d'un Hugues Capet. Les temps ne sont pas encore assez troubles.
L'avenir ne nous chante pas.

Écrit par : Paul-Emic | 26/06/2015

Non, l'avenir ne nous chante guère. De toute façon le système est verrouillé et la clé se trouve dans les environ de Oświęcim en Pologne...

Écrit par : Pharamond | 26/06/2015

Merci pour le lien.

Jean-Yves Le Gallou fait une analyse avec laquelle je suis globalement d'accord mais il prend soit de ne pas conclure précisément et le peu qu'il en dit n'est pas de bonne augure.

(Voir aussi mon précédent commentaire.)

Écrit par : Pharamond | 26/06/2015

Les commentaires sont fermés.