Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2015

Histoire... (121)

"Le camp de Zgoda était un camp de concentration administré par les autorités communistes polonaises.

Il était à l'origine une section du camp d'Auschwitz, basé à Świętochłowice, ouvert en 1943. Son nom allemand était KZ Eintrachthütte.

En février 1945, après avoir été libéré par l'Armée rouge, le camp et ses infrastructures ont servi pour interner officiellement des prisonniers de la Wehrmacht, mais en réalité une forte proportion de civils allemands (y compris femmes et enfants) et de Polonais. Selon l'Institut de la mémoire nationale, entre 6 000 et 10 000 personnes y furent détenues jusqu'à sa fermeture en novembre 1945, systématiquement torturées, parfois par Salomon Morel lui-même, directeur du camp1. Les mêmes sources évaluent à 1 855 le nombre de morts tués personnellement par ce dernier et par sa maîtresse.

Il était administré par le Służba Bezpieczeństwa. Le directeur du camp, Salomon Morel, a fui à Tel Aviv à la chute du communisme. Les autorités polonaises ont depuis demandé son extradition, pour l'inculper pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, jusqu'à sa mort le 14 février 2007." 

Source : l'article Wikipédia sur Zgoda

 

Commentaires

Vilain garçon que ce Shlomo, heureusement pour lui, il avait des circonstances atténuantes...

Écrit par : Coach Berny | 02/06/2015

Et Israël tout en réclamant dans le monde entier l'extradition de méchants pas beaux, quitte à les enlever s'il le faut, garde ses brebis galeuses sans doute trop délicates pour la justice des goys.

Écrit par : Pharamond | 02/06/2015

Cette pourriture portait bien son prénom "Salomon" qui est l'anagramme de "mon salaud" ;o)

Écrit par : téléphobe | 03/06/2015

Effectivement, je n'avais jamais remarqué. Mais peut-être n'était-il pas coupable, la présomption d'innocence ça existe pour ces gens. Tout le monde, sauf les fachos, y a droit, mince !

Écrit par : Pharamond | 03/06/2015

"Les autorités polonaises ont depuis demandé son extradition, pour l'inculper pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, jusqu'à sa mort le 14 février 2007."
Comme disent (encore ?) les jeunes : mdr.

Écrit par : Nathanaël | 04/06/2015

Ils le disent encore me semble-t-il. Et oui c'est drôle à force d'être sinistre.

Écrit par : Pharamond | 04/06/2015

Les commentaires sont fermés.