01/12/2013

Le salut par le composteur

En ce moment la Communauté Urbaine de Bordeaux nous bassine avec sa campagne "J'agis, je trie". Remarquez, vu que les affaires publiques nous ont été retirées au profit de la coterie bruxelloise, il faut bien donner l'impression au quidam qu'il interfère encore avec ce qui l'entoure. Et ici, il ne s'agit pas de vulgaires élections plus ou moins importantes mais d'un geste bien plus conséquent ; en tant qu'écocitoyen du monde il nous est demandé de faire le bon choix pour la planète en allant déposer notre bouteille en verre au conteneur tel un bulletin de vote dans l'urne avec la tranquille certitude que ce dernier sera toujours celui qui convient. Plus prosaïquement, reconnaissons aussi que c'est cohérent, puisque nous avons été transformés en consommateurs compulsifs et que nous ne sommes plus considérés qu'ainsi, la question de l'évacuation de nos déchets doit devenir la préoccupation numéro un de chacun. "On ne s'empiffre pas impunément !" pourrait être un autre slogan. Pour l'anecdote, le temps que notre trieur sélectif se rend au conteneur et en revient, les entreprises chinoises auront balancé dans l'atmosphère une quantité incalculable de résidus toxiques afin de fabriquer les produits plus ou moins superflus dont son appartement est rempli. On pourra toujours me rétorquer que ce n'est pas une raison. Pour moi, c'en est une : que ceux qui s'engraissent en entretenant ce système se débrouillent avec ses détritus. Je continuerai sans honte ni fierté à pratiquer le tri non sélectif : tout dans la même poubelle. Ma consommation me permet de croire que je ne suis pas un grand pollueur et je respecte autant que je puisse le faire la nature, alors qu'on ne vienne pas me culpabiliser à longueur d'année avec des problèmes que je subis et de fausses solutions libératrices. Et si je me trompe, tant pis, il arrive de mal voter.

Commentaires

Préfiguration de la campagne à venir : Le salut par le nettoyeur "j'agis, je tire"

Écrit par : Coach Berny | 02/12/2013

bouh ! le méchant pas écolo !

Tu as raison, mais chez moi ils ont trouvé une parade à ce comportement , ils ouvrent les poubelles des résidences et si ce n'est pas trié la facture augmente.
Big Brother est même dans les poubelles

Écrit par : Paul-Emic | 02/12/2013

Coach Berny > Encore un peu de patience...

Paul-Emic > Le retour de la faute collective.

Écrit par : Pharamond | 02/12/2013

Depuis Nuremberg c'est un classique.

Écrit par : Paul-Emic | 02/12/2013

Valable que dans un sens sinon : PAS D'AMALGAMES !

Écrit par : Pharamond | 02/12/2013

ben voyons

Écrit par : Paul-Emic | 02/12/2013

Écrire un commentaire