statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2022

Lépidoptère cavernicole chantant

Bilan de Macron sur l’air de la Marche Turque (si vous arrivez à suivre) par la Mite dans la Caverne

Merci à Blumroch

 

Commentaires

Ah, les fourches, l'anéantissement de quelques lieux de pouvoir, la Grande Purge... "On peut toujours rêver". Le pire étant que pour au moins 95%, ce n'est même pas un rêve. :-(

Écrit par : Blumroch | 11/08/2022

Blumroch > Dans le cas où une espèce de révolution aurait lieu nous serions également broyés, mais peut-être avant cela aurions-nous la joie inavouable de voir quelques responsables pendus aux réverbères.

Écrit par : Pharamond | 11/08/2022

@Pharamond : Verrais-je un tel spectacle de justice rétributive que je manifesterais ma joie.
Blague à part, nous ne verrons *rien* : les seules annonces faites par les salauds au pouvoir auraient, dans un monde normal, jeté des foules dans les rues. Hélas, les infra-humains, incapables d'éprouver une saine colère, savent que la force et la vengeance sont des thèmes réservés aux films.
L'immonde foutriquet 2.0 aurait sans doute pu faire l'économie de ses tanks de maintien de l'ordre.

Écrit par : Blumroch | 11/08/2022

Blumroch > Nous ignorons l'ampleur de la crise à venir et quand une population a faim la multiplication des moyens de répression n'est peut-être pas superflu.

Écrit par : Pharamond | 12/08/2022

@Pharamond : Ce que j'ai appelé l'expérience planétaire d'ingénierie sociale a démontré que les populations accepteraient *tout* sans mot dire. Je compte pour rien les 1 à 5% qui ont sauvé l'honneur.
Les crises seront terribles ; la soumission du bétail sera pire encore.

Écrit par : Blumroch | 12/08/2022

Blumroch > Le bétail poussé à bout - effrayé, affamé, assoiffé,, etc. - casse parfois la clôture de l'enclos, les bêtes se bousculent, il y en a des piétinées, le troupeau se précipite parfois vers un précipice, mais au moins se passe-t-il quelque chose.

Écrit par : Pharamond | 14/08/2022

Écrire un commentaire