statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2022

La nuit tombée

crime.jpg

Pourcentage de la population qui ne se sent pas en sécurité en marchant seul la nuit tombée

Commentaires

J'aurais pensé plus forte l'inquiétude chez nous. Les moutons ne veulent donc rien [sa]voir. Abellio avait déjà signalé cette grâce faite aux krons que d'aller anesthésiés au massacre, les yeux fermés. Comme le démontre le site fdesouche[0], le quotidien pourtant ressemble de plus en plus, dans toute la France, à celui, terrifiant, évoqué par Aldo Sterone dans son témoignage autobiographique intitulé *Comme je parle*[1] Outre les actes de sauvagerie gratuite infra-humaine, je crois me souvenir d'une terrible formule : "Il y a l'humanité, et il y a les... Anglais/Suédois/Martiens/YouNameThem[2]".

[0] Qui ne pourra bientôt plus compter sur la presse régionale, laquelle se met à censurer *totalement* comme la grande. On avance à grands pas vers la Grande Occultation de la simple mention des faits, sans doute au nom de la fausse paix sociale qui protège criminels et collabos étatiques. C'est apparemment le cas à Dijon, si j'en crois quelques commentaires indignés (des candides s'étonnent du silence fait autour de crimes de notoriété publique). Faut admettre que c'est logique pour de faibles Q.I. à la Schwab ou foutriquet 2.0 : si ce n'est pas dans le journal, ça n'existe pas.
[1] https://www.babelio.com/livres/Sterone-Comme-je-parle/774780
[2] Le texte original *stigmatise* une autre catégorie de la grande famille humaine. Je censure la citation qui m'était restée en mémoire, ne tenant pas à être accusé d'utilisation malveillante (avec ce qui tient lieu de "justice", *tout* est possible dans le tordu du "droit").

Écrit par : Blumroch | 04/08/2022

Blumroch > Toutes les vérités ne semblent pas bonnes à dire.
Les Espagnols m'épatent.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2022

Depuis la plus haute antiquité, les nuits sont faites pour dormir. Elles sont pleines de bétail inopiné. Les meilleures marche en solitaire sont à l'aube, à la fraiche ou au serein, le soir, entre chien et loup (quand l'on voit déjà ou encore venir la fatalité). Bien à vous.

Écrit par : Martin-Lothar | 04/08/2022

Martin-Lothar > Je suis d'accord, mais quand on est amené à se déplacer la nuit tombée pour une quelconque raison il est ennuyeux d'être inquiet pour sa vie.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2022

@ Pharamond

Pour être souvent allé en Espagne, je ne suis pas surpris. C'est sans commune mesure avec chez nous.

@ Blumroch

Vivement le volume 2: Comme je parle depuis chez moi. Pour que les vaches et surtout les moutons soient bien gardés.

Écrit par : Sven | 05/08/2022

Sven > Je te fais confiance.

Écrit par : Pharamond | 11/08/2022

Écrire un commentaire