statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2022

Réalisme progressiste

Les vieux fourneaux 2 : bons pour l'asile de Christophe Duthuron

Commentaires

Le meilleur de ce film-annonce, c'est à la fin, quand m'sieur ioutube propose d'enchaîner avec la présentation de John Wick 4.

Écrit par : Blumroch | 28/07/2022

La recette pour planquer le cadavre
Mais finalement, ils ne la donnent pas
Probablement faut il débourser les 18€ de l'entrée à la salle de Kino

Écrit par : Kobus van Cleef | 28/07/2022

Blumroch > Ce film est une allégorie : on y voit des vieillards heureux d'être grand remplacés.

Kobus van Cleef > Oui, c'est dommage parce que : pas de corps pas de crime.

Écrit par : Pharamond | 28/07/2022

@Pharamond : Ayant coupé l'audio pour éviter les énervements inévitables avec les films français de qualité, j'avions point les détails. ;-)

Écrit par : Blumroch | 28/07/2022

@Pharamond : "Pas de corps, pas de crime" : ce n'est que partiellement vrai, à en croire de nombreux auteurs de fictions criminelles ricains ou anglais qui soutiennent que de très fortes présomptions dispensent parfois d'avoir le cadavre. Le gauchiste OBS semble aussi de cet avis, en tout cas ici :
https://www.nouvelobs.com/justice/20140313.OBS9715/condamner-quelqu-un-pour-meurtre-sans-avoir-retrouve-de-cadavre-n-a-rien-d-extravagant.html

Écrit par : Blumroch | 28/07/2022

Blumroch > Je sais, un grand nombre de preuves indirectes peut conduire à une condamnation. Il n'en reste pas moins qu'avec les progrès de la criminalistique si le corps est retrouvé on est cuit, alors que la cas contraire on a une chance.

Écrit par : Pharamond | 28/07/2022

@Pharamond : Non, faut faire en sorte d'attribuer le crime à quelqu'un d'autre : les machoires de la Machine veulent une proie, innocente ou non ; on peut même penser que les dénégations d'un innocent sonnent moins bien que celles d'un coupable. Voir *Les habits noirs* de Féval.

Écrit par : Blumroch | 28/07/2022

Blumroch > Trop compliqué et l'histoire criminelle a montré à maintes reprises que des coupables se sont trahis en essayant d'aiguiller l'enquête vers une fausse piste.

Écrit par : Pharamond | 28/07/2022

Dernier épisode d'un homicide sans cadavre, cette pauvre Delphine jubilard
Et nouvelle erreur judiciaire en cours, l'incarcération de son mari, le simplet Cédric jubilard, ou cédrac jubilir ( j'aime bien ça, effectivement il y a trop de verbes du premier groupe,jubilir au lieu de jubiler ça retabli l'équilibre) au gnouf depuis pas loin d'un an
Y a du juge burgot dans l'air...

Écrit par : Kobus van Cleef | 28/07/2022

Kobus van Cleef > Je ne suis un spécialiste de l'affaire, mais le mari m'a tout de même l'air d'un curieux personnage.

Écrit par : Pharamond | 29/07/2022

Écrire un commentaire