statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2022

Dix-huit bougies dans le yaourt

Aujourd'hui cela fait dix-huit ans que « Guerre civile et yaourt allégé » existe...

Commentaires

La vache !


.

Écrit par : bedeau | 28/04/2022

:-)

Écrit par : Pharamond | 28/04/2022

@Pharamond : Pas le bon jour pour souhaiter un "happy unbirthday" au site. ;-)

Many happy returns !

Écrit par : Blumroch | 28/04/2022

Blumroch > Un peu de patience il te reste 364 autres jours pour le faire ;-)

Écrit par : Pharamond | 28/04/2022

Déjà... j' ai découvert GCYA par le hasard d' un autre blog ... je ne sais plus quand .. Bon anniversaire , joyeux 364 non-anniversaires ! ;-)

Écrit par : EQUALIZER | 28/04/2022

EQUALIZER > Est-ce bien important ? ;-)

Merci

Écrit par : Pharamond | 28/04/2022

Pharamond un de mes premiers visiteurs (peut-être même le premier ?) du temps où mon blog s'appelait BlogBrailleur :-D

Écrit par : Paul.Emic | 29/04/2022

Paul.Emic > Je me souviens très bien des débuts de BlogBrailleur, il y a des années maintenant.

Écrit par : Pharamond | 29/04/2022

17 ans je pense

Écrit par : Paul.Emic | 29/04/2022

Paul.Emic > Le temps passe... Qui aurait imaginé la situation actuelle, même chez des pessimistes comme nous ?

Écrit par : Pharamond | 29/04/2022

honnêtement nous pensions que ça tournerait mal. Je me souviens que j'employais souvent l'expression "dictature molle" pour décrire la situation politique, mais c'est vrai que j'étais assez loin de m’imaginer que le peuple français se laisserait tuer aussi facilement. Quand même nous imaginions des scènes de guerre civile ... déjà.

Écrit par : Paul.Emic | 30/04/2022

@Pharamond : Pour ne prendre que des exemples contemporains ou presque : dans une mémorable chronique figaresque des années 70, Gaxotte, à partir d'un trajet dans le métro, avait annoncé la submersion de la France, laissant au lecteur le soin d'en développer les conséquences tragiques[1] ; au milieu des années 90, Thuiller décrivait avec la rigueur d'un Bainville la future *grande implosion* du système enivré par des possibilités despotiques de la technique ; à la fin des années 80, depuis l'enfance bon lecteur de *speculative fiction* et de méchants comme La Boétie et Spooner, je lassais mon entourage en annonçant un monde cauchemardesque fait de *1984*, *Brave New World*, *Nous autres* et quelques oeuvres ejusdem farinae -- monde dirigé par une mafia sans conscience morale, prête à tout, monde que je voyais survenir après ma mort, ayant sous-estimé, comme tous les augures, la vitesse du monstre.
Paul-Emic le dit bien : nous aurons été quelques-uns à prévoir, arguments à l'appui, que la situation allait empirer et même pour quelles raisons. Nous aurons aussi négligé les forces conjuguées de la kronnerie, de la servilité et de la malveillance. C'est l'ennui de n'avoir qu'une vie : immortels, nous aurions consacré quelques siècles à trouver des remèdes. ;-)

Écrit par : Blumroch | 30/04/2022

[1] Il avait aussi compris toutes les conséquences dramatiques de la réforme de l'édunat, des décennies avant les Brighelli et autres. A croire qu'existe une fatalité des menées de l'ombre, destinées à réussir même quand ses plans ont été exposés en pleine lumière. Au fond, si nous étions rationnels, nous irions adhérer au club de l'Ennemi : c'est toujours lui qui gagne. :-(

Écrit par : Blumroch | 30/04/2022

En retard, désolé, mais bon bloganniversaire Pharamond. Le mon mien misérable et moribond n'aura que 17 ans dans quelques jours et je me demanderai toujours quand et comment et par quel lien (nauséabond, oeuf corse) je suis arrivé sur le vôtre (ILIS ?).
Cela étant, je ne sais pas trop pourquoi j'en ai gardé la trace : votre avatar en haut à gauche sans doute, ou/et le titre rigolo et insolent ? Bonne continuation et bon courage surtout.

Écrit par : Martin-Lothar | 02/05/2022

Paul.Emic > C'est vrai, mais il est toujours difficile de déterminer la forme que le futur prendra même si l'on en devine l'orientation. Et j'avoue que la forme est plutôt inédite.

Blumroch > L'immortalité c'est trop long pour moi, j'en deviendrais cynique.
Oui, puisque le temps de chacun est compté quelque que soit son bord, il serait plus agréable d'aller bêler avec le troupeau. Mais pour une raison qui m'échappe je n'y arrive pas.

Martin-Lothar > ILIS était un blog incontournable avant de sombrer dans l'intolérance. Souvenirs...
Merci et bon courage à vous aussi, il va en falloir.

Écrit par : Pharamond | 02/05/2022

Un bon anniversaire tardif mais sincère à GCEYA, le blog le plus chaleureux de la "sphère", de quelque forme qu'elle soit ;-)

Un modéle de longévité et de ténacité, connu en ce qui me concerne aussi via ILYS...

Arrivé à sa majorité, le Yaourt ne semble pas assagi pour autant, il bouge encore, il mord toujours!

Merci Pharamond et le bonjour à tous les stratèges diététiciens.

Écrit par : Benway | 02/05/2022

ILIS ou ILYS : was war das ? Faudrait penser aux ceusses qui ne sont arrivés ici, par un miraculeux hasard, que le 30 décembre 2016.

Écrit par : Blumroch | 02/05/2022

Benway > Merci à vous pour ce commentaire fort aimable et qui m'encourage à continuer parce que la lassitude, parfois...

Blumroch > J'ai recopié sans réfléchir l'écriture fautive de ML, il s'agit bien de ILYS acronyme de "I Like Your Style" dont il reste une carcasse peu représentative sur le net.
http://web.archive.org/web/20120919203526/http://ilikeyourstyle.net/
A l'origine le blog avait un ton particulier, érudit, élégant et violent. Il a aussi fait de la pub pour le mien en reproduisant certains de mes billets et en me mettant dans ses favoris. Et puis le ton a changé, plus sectaire. J'ai eu quelques menus différents avec ses contributeurs dont celui-ci :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2011/06/30/ilys-helas.html
Ou celui-là :
http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2014/01/13/ole-5270787.html
Entre autres.

Écrit par : Pharamond | 02/05/2022

ILYS ... oui dommage qu'ils se la pétaient un peu trop

Écrit par : Paul.Emic | 02/05/2022

Paul.Emic > Pas au départ, mais ensuite c'était le cas.

Écrit par : Pharamond | 02/05/2022

L'archive de Wayback Machine n'est peut-être pas représentative, mais je ne suis pas certain que j'aurais trouvé grand intérêt à ce qui tenait lieu de style aux rédacteurs d'ILYS : j'ai l'impression d'un CGB en moins bien (vrai que pour ce dernier site aussi, j'arrive après leur acmé). "Nous ne voulons pas votre bien" était un slogan gouvernemental plutôt que dandy.
Dans la conversation sur la corrida, le taureau Pharamond a eu raison des peones et picadors. Par K.O. ;-)

Écrit par : Blumroch | 02/05/2022

Blumroch > Les blogs réacs étaient plus rares à l'époque, d'où mon indulgence peut-être, mais je maintiens qu'à ses débuts ça avait une certaine allure.
Tu es bien aimable, je ne sais pas si je les ai mis KO, mais ils ont ensuite continué à parler entre eux sans plus m'accorder aucun intérêt, m'ignorant totalement. J'ai la prétention de penser qu'ils n'avaient plus d'arguments. Ne voulant pas jouer les trolls j'ai laissé tomber. Je n'ai pas reproduit cette partie des commentaires dans le billet.

Écrit par : Pharamond | 03/05/2022

@Pharamond : J'ai bien précisé que j'en jugeais à partir de l'archive. Et puis, leurs pineupsses à prétentions esthétisantes ne sont pas très séduisantes. ;-)

La stratégie du silence soudain face aux arguments irréfutables, c'est typique de la gauche. ;-)

Écrit par : Blumroch | 03/05/2022

Blumroch > Moi non plus je partage leurs gouts en matière de pin-up ;-)

Tu es sévère, malgré leurs défauts et ils en avaient dans l'équipe qui étaient de droite, enfin ce qui me semble être la droite.

Écrit par : Pharamond | 03/05/2022

Écrire un commentaire