statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2021

Le jeu des deux images (342)

Comme son nom l'indique il s'agit de deux images qui doivent vous permettre par analogie de deviner l'identité d'une personnalité vivante ou défunte. Cette énigme nous est aimablement proposée par Martin-Lothar.

342a.jpg

342b.jpg

Commentaires

fromage, bic?
fromage....bleu, donc moisi
bic comme stylo
stylo moisi?
c'est le papa de ma petite Anne?
hé oui!
c'est le papa de petite Anne, téléphobe sera d'accord avec moi

Écrit par : kobus van cleef | 17/10/2021

Damn, découvrant les images, j'allais suggérer moi aussi le papa de la petite Anne because a) fromage de Hollande et b) marque bien connue pour produire des stylographes permettant de ressusciter d'émouvants témoignages de l'après-guerre.
Quoi qu'il en soit, cette énigme tombe à pic : je me disais justement tout à l'heure que la rubrique n'avait pas été alimentée depuis longtemps, et je méditais le moyen de faire deviner... quelqu'un.
On me dit que ces fromages sont plutôt de brebis que de Hollande. Avec un briquet, susceptible d'allumer des brasiers, on obtient un holocauste de brebis et moutons. La solution est donc Dolfie.

Écrit par : Blumroch | 17/10/2021

Un certain Marcel Quercia a lancé Flaminaire, du temps que la France avait encore des entrepreneurs, une marque de briquets à gaz -- Bic viendrait plus tard sur ce même marché. Le personnage a lancé en France, si on en croit kikipédia, la fête des pères qui a longtemps été, avant la démasculinisation de la société, une manière de manne ou de fromage pour les commerçants. De même que 2 et 2 font 3 en tyrannie, briquet+fromage = Quercia. ;-)
La date probable du présentoir à briquets arc-en-ciel rend heureusement improbable une volonté de promouvoir les idées antiphysiques si répandues dans les réclames contemporaines.

Écrit par : Blumroch | 17/10/2021

je viens de tomber sur un artikeul du monde.fr
sur mon tilifone, je précise, et tronqué encore (pour des raisons de santé mentale je me suis abstenu de m'abonner à cette daube, la consultation des commentaires étant addictive ainsi que l'envie d'y répondre par une volée de bois vert)
on peut y lire le chapeau suivant
"au procès des attentats du 13 novembre, la colère d'un père haineux", l'homme de 68ans qui a perdu sa fille au Batacloche, suit le procès à distance avant d'être entendu à la barre, le 26 oktober. depuis le drame, il multiplie les discours vengeurs à l'égard de l'Islam

que dire?
qu'ajouter?
tout est dit , Habsolument tout
tout est dans ce chapeau
le procès "des attentats" alors qu'il s'agit du procès des survivants des auteurs de l'attentat ce qui fait quand même (merde!) une différence
un père "haineux" alors que ce que demande cet homme c'est la vengeance
l'homme "qui a perdu sa fille" au lieu de "l'homme dont la fille a été assassinée" car c'est de ça dont il s'agit , ou alors "dont la fille a été massacrée"
multiplie les discours vengeurs "à l'égard de l'islam" au lieu de "à l'égard de la populace agressive de remplacement à nous imposée par nos élites"

je me pense que cet homme finira sur le mur des cons (aussi connu comme mur des vulves alors que ça pourrait être le mur des révoltés, révoltés contre l'ordre judiciaire qu'on nous impose)
je me dit que souvent, la vérité échappe de la bouche de nos ennemis
ainsi de Stoléru qui dans ses jeunes années déclara "l'immigration est une chance pour la vronze" mais il ne précisait pas de quelle vronze il s'agissait, celle des bétonneurs, des avionneurs, des bagnoleurs, ou celle de Marcel et Ginette
ainsi d'un abolitionniste déclarant pour les 4 décennies de son oeuvre "nous ne sommes pas un peuple bienveillant" sans préciser de qui ce "nous" est le nom tout en oubliant d'ailleurs que son oeuvre n'a percolé que dans les couches vronzaises, dans les couches exogènes, par contre...tu m'as compris
pour le coup le diable porte pierre....
ça pourrait faire une rubrique , on la renommerai "la pétrophore" pour égarer you know whom et hop

Écrit par : kobus van cleef | 18/10/2021

Kobus et Blumroch : je savais bien qu'en exposant dans ce jeu une telle marque, les commentaires "téléphobistes" iraient bon train. Mais non, le personnage à deviner n'a rien à voir avec Anne F. ni avec Adolf (même s'il a côtoyé un autre "fureur", jeune français celui-là, pour "corser" la chose)
Cela étant, la marque n'est pas présente pour le "pheune" ou pour allumer le feu (koikeu...) et les fromages sont aussi vronzais (comme dit Kobus) et très, très orientaux, je le jure...

Écrit par : Martin-Lothar | 18/10/2021

@Kobus van Cleef : L'impérieux impératif "Lapide à Iéroushalaïm" (le nom a été modifié) pourrait aussi convenir, pour le nom de rubrique ; ou le descriptif "Pakistan Everywhere". Le prophétique "Sous ces pierres, tu seras détruit comme l'église" serait un peu trop long.
@Martin-Lothar : Les méchants, étant cohérents, sont prévisibles.
J'irais bien suggérer, pour le "pheune", Vivant Denon ou Lazlo Biro, mais sans la moindre raison.

Écrit par : Blumroch | 18/10/2021

@ kobus van cleef et Blumroch : vous êtes de ceux qui comprennent vite et ça fait plaisir. ;o)

Écrit par : téléphobe | 18/10/2021

Biro était deux, deux bro' inséparables

l'histoire ne dit pas s'ils ont vendu leur brevet ou s'il leur fut extorqué

Écrit par : kobus van cleef | 18/10/2021

Quoi qu'il en soit, même en ajoutant le complexe Bonaparte, l'Orient compliqué et le simple Bic[h] dans les paramètres de l'équation, la solution est toujours aussi lointaine. :-(
Grande leçon : ordinairement, c'est face à la sottise qu'on déclare forfait, parce que parler avec des krons est une perte de temps et d'énergie ; grâce à Martin-Lothar, on abandonne aussi, mais face à une intelligence trop subtile. ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/10/2021

Un plateau de fromages et un plateau de briquets "BIC" ... il manque un plateau de médecins covidiots ? A vue de nez nous avons du roquefort .. du cantal .. du morbier . Quelques fruits secs amandes , raisins . Humm un blanc pas trop sec sur le roquefort c' est bien ... Pour le personnage évoqué je sèche . Les fromages sentent bon le terroir bérêt-baguette .. les briquets arc-en-ciel , le Bic-Attali ?

Écrit par : EQUALIZER | 18/10/2021

Ah, avec Biró ça commence à chauffer ici, comme un briquet chauffe un aérostat (par exemple — une expérience de mes 11 ans), mais notre inconnu (que Biró et le baron Bich devaient inévitablement connaitre) vivait un siècle avant eux.
Les fromages sont bien français, presque suisses, et votre crémière si vous lui parlez de gruyère sera très "franche" avec vous ! (mais là, c'est un peu trop vous raconter...)

Écrit par : Martin-Lothar | 18/10/2021

De mon côté, je sèche complétement :-(

Écrit par : Pharamond | 18/10/2021

Allons, allons, mine de de rien, c'est pourtant élémentaire : avec quoi avez-vous appris à dessiner : du papier et un...?

Écrit par : Martin-Lothar | 18/10/2021

Crayon ?

Écrit par : PdL | 18/10/2021

PdL : oui, un crayon à papier que vous devez encore avoir dans un de vos tiroirs et dont la marque la plus vénérable porte le nom de notre inconnu…

Écrit par : Martin-Lothar | 18/10/2021

Caran d'Ache

Écrit par : realist | 18/10/2021

realist : non, Caran d'Ache était un dessinateur (et devenu une marque de fameux crayons de cire, notamment), mais ce n'est pas l'inventeur du crayon à papier (ou crayon mine...). [Ah si Versailles m'était...]

Écrit par : Martin-Lothar | 18/10/2021

Nicolas-Jacques Conté.

Écrit par : Blumroch | 18/10/2021

Bravo Blumroch !
Le Normand Nicolas-Jacques Conté (1755 -1805) a effet inventé notre bon vieux crayon à papier. Il fut peintre, ingénieur chimiste et physicien.
Pendant la campagne d’Égypte de Bonaparte, il conçut et fit fabriquer des aérostats (ballon gonflé à l’air chauffé — avec un brûleur (ou un briquet pour ma jeune expérience) servant notamment de vigie et qui furent ainsi les prémices de l’armée de l’air Vronzaise (comme dit Kobus). J’ai d’ailleurs encore (outre un crayon Conté avec gomme pour mes mots croisés) un ancêtre qui fut ballonnier en 1915 dans la Somme.
L’entreprise Conté développa plus tard le fameux porte-mine de marque Critérium et fut rachetée par Bic dans les années 1970.
La première image montre un assortiment de fromage du Jura (ou de Franche-Comté) avec au centre le vrai gruyère français sans trou ou « Comté ») et la seconde, un lot de briquets Bic (propriétaire de la marque Conté) pour chauffer une maquette d’aérostat.
Une petite précision enfin : Conté perdit un oeil lors d’un expérience (ratée) de chimie. Les Anglais fréquentant éventuellement ce blog pourraient dont surnommer Conté : Le Pen-cil ! (OK, je sors…]

Écrit par : Martin-Lothar | 18/10/2021

@Martin-Lothar : Je m'accorde une minuscule feuille de laurier. Vous avez donné la solution par mille indices aussi astucieux que l'énigme elle-même. Merci de nous avoir fait découvrir un étonnant personnage méritant plus qu'un simple paragraphe dans l'*Histoire des techniques et des inventions* de l'excellent Pierre Rousseau :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas-Jacques_Cont%C3%A9

Écrit par : Blumroch | 18/10/2021

P.S. : "Le Pen-cil" mérite d'entrer dans l'Almanach Wormword. ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/10/2021

Bravo donc à Blumroch pour avoir trouvé le personnage, à Martin-Lothar pour l'énigme et pour nous avoir faire découvrir ou redécouvrir cet inventeur français plutôt oublié et à tous pour la participation au jeu !

Écrit par : Pharamond | 18/10/2021

Écrire un commentaire