statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2021

L'évidence

Les Écuries de l'Occident – Traité de morale, La Table Ronde, 1973.jpg

Jean Cau

Les Écuries de l'Occident – Traité de morale (1973)

Commentaires

Sauf que plus rien ne sauvera qui que ce soit de la catastrophe. Les schwabiens seront incapables d'entretenir leur petite machinerie, faute de vraies cervelles formées par l'ancien monde.

Écrit par : Blumroch | 22/07/2021

Jean Cau écrivait mieux que ça dans mes souvenirs, **au niveau de la grammaire** je veux dire.

Si l'usage du verbe "broncher" est conforme au Littré, la formule "logiquement à leur (singulier) propos", elle, est parfaitement obscure. Est-ce que Sartre était son nègre !!

Écrit par : Dia | 22/07/2021

Blumroch > Simple constat, nous sommes toujours trop compatissants envers nos ennemis.

Dia > "Propos : Ce que l'on se propose de faire, but que l'on se fixe."
https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/propos/64400

Écrit par : Pharamond | 22/07/2021

« Au niveau de la grammaire, je veux dire. »
Au niveau du style, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

Écrit par : Brindamour | 24/07/2021

@ brindavoine
La phrase, comme toutes les phrases, peut être retournée
Ma préférée c'est "lorsque le sage montre la lune l'imbécile regarde le doigt"
Ce qui, en toute logique devrait entraîner la réplique suivante "lorsqu'on me parle de doigt et de lune, c'est pour me faire oublier de quel trou fangeux sort ce doigt"
Lorsque l'hôpital se fout de la charité ( qui est un autre hôpital, berlinois celui là, et édifié fin 17eme par des rescapés de l'exode protestoche, exode ordonné par un despote), la charité devrait convoquer foi et espérance, qu'on voie si à toutes les trois elles peuvent mieux faire

Écrit par : Kobus van Cleef | 26/07/2021

Écrire un commentaire