statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2020

Complotiste

Grâce à cette vidéo j'ai pu vérifier que je n'étais pas complotiste, au moins pour les cinq théories les plus véhiculées sur le net.

Je crois en effet que des hommes ont marché sur le Lune, que Lee Harvey Oswald a assassiné John Fitzgerald Kennedy sans l'aide de personne, que les prétendus chemtrails ne sont que des traînées de condensations, que les Juifs ne sont pas responsables de tous les maux qui ont affligé l'humanité à travers les siècles et que le 11 septembre 2001 il y a bien eu un avion crashé sur le Pentagone et que les attentats n'ont pas été organisés par les Américains.

Je me sens mieux ; merci Europe 1.

 

Commentaires

Le complotisme est comme la théologie : une branche de la littérature fantastique -- encore qu'à notre belle et grande époque, on devrait plutôt évoquer la littérature d'épouvante.

Je sais un certain Duballet-Daugias qui n'a pas encore écrit sa *Défense et illustration du complotisme*. En voici une assez fière préfiguration :
http://lidiotduvillage.org/2020/06/05/le-genie-du-complotisme/

Saint Littré ignore cette forgerie récente qu'est le complotiste, mais il connaît le comploteur et le complot : "Résolution concertée secrètement et pour un but le plus souvent coupable."
Pressentir des complots n'est donc pas un signe de folie, quand on a compris que les mafias au pouvoir, capables de toutes les saloperies imaginables, ne veulent pas le bien des moutons. Le complot contre les peuples n'est pas imaginaire.

On peut facilement ricaner des complotistes -- le mot a quand même été répandu par la C.I.A. pour discréditer les ceusses qui osaient ne pas croire les probables mensonges des maîtres. C'est une image devenue un poncif dans films et feuilletons, que le complotiste contemplant avec satisfaction un mur où il a épinglé coupures de presse et hypothèses reliées par des ficelles. On oublie d'une part qu'il peut avoir, au moins partiellement, raison ; et d'autre part qu'il a du mérite à mettre de l'ordre dans le chaos. Le plus grand obstacle à l'emploi et à la compréhension des indices et des connaissances, c'est leur abondance : avec une centaine d'informations, on peut construire un réseau de cohérences ; avec un millier, on obtient plus certainement un ensemble d'incohérences. Le complotiste voudrait voir clair dans le brouillard qui l'entoure : c'est une belle ambition.
Evidemment, il y a le bon complotiste et le mauvais complotiste... (air connu).

Écrit par : Blumroch | 03/08/2020

Blumroch > Merci pour le lien vers cet excellent site que je découvre. Le billet est juste, mais il ne prend en compte que les "complotistes" sérieux. Trop de théories sans le moindre début de preuve, sans arguments un tant soit peu construits se baladent sur le net relayées avec gourmandise par notre camp. Elles ne font que le discréditer grâce à l'amalgame en nous faisant passer pour des illuminés, des haineux, des crétins, alors que la simple réalité suffit à montrer l'étendu du mensonge du Système.

Écrit par : Pharamond | 03/08/2020

Ah ah !
vous niez donc les 6 millions de bébé phoques tués par les chemtrails nazis ? votre compte est bon espèce de facho. J'appelle la DILCRA dès que j'ai fini mon jus d'ananas.

Écrit par : Dia | 03/08/2020

Promouvoir des "vaches sacrées" pour reprocher de critiquer les mêmes "vaches sacrées" est une vieille technique de manipulation.
"Dites moi qui vous ne pouvez critiquer, et je vous dirais qui vous contrôle".
Voir des "complots" partout est un signe de bêtise, mais voir des "manipulations" nulle part est un signe de naïveté.
La problème se trouve dans l'intervalle entre "complots" et "manipulations"....

Écrit par : arthourr | 03/08/2020

Pour être complotiste c'est simple, j'ai transmis la vidéo de Hitler à un membre de la famille: Gagné!!!

Écrit par : realist | 03/08/2020

"Trop de théories sans le moindre début de preuve, sans arguments un tant soit peu construits se baladent sur le net relayées avec gourmandise"


vous voulez dire que 1 milliard de blanc "éduqués" (mais sans instruction nuance) se promènent en ce moment avec un slip sur la gueule pour éviter une soi-disant pandémie qui ne fait pas de morts ? Alors là oui je suis d'accord, les gens croient n'importe quoi. Déjà, en 2002 ils ont voté Chirac pour lutter contre le retour du nazisme. ça fait "pattern" chez les goyim la connerie délirante.

Écrit par : Dia | 03/08/2020

Le masque selon Francis Cousin

https://youtu.be/aFWQb8FEl58

Écrit par : Mistersmith | 04/08/2020

Dia > Minute ! Je ne conteste pas le drame subit par les bébés phoques je conteste juste le nombre de victimes et la réalité des chemtrails.

En 2002 d'autres on votait Chirac pour éviter la guerre civile si Le Pen passait...

arthourr > Je suis d'accord, dans le camp des complotistes certains se sentent obligés de prendre le pack premium complet avec chemtrails, ovnis et Illuminatis.

realist > J'espère que vous avez honte !

Mistersmith > Avec Cousin l'hyperbole n'est jamais loin.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2020

@ Mistersmith

Les conneries de Cousin me gonflent comme celles de tous les gauchiasses et assimilés. Tomber en pâmoison devant cet illuminé juste parce qu'il a dit deux choses qui iraient dans votre sens mais mettre sous le tapis, en échange, que "le port du masque est une stratégie du capital pour empêcher la convergence des luttes de tous les prolétaires de n'importe quelle couleur pour l'édification de la merveilleuse cité arc-en-ciel" et autres pitoyables bouffonneries de situ attardé que je n'ai pas écouté car j'ai arrêté la vidéo. Idem pour Michou Onfray et son front populaire qui veut s'opposer à "l'islamisation de la république" et à "l'ensauvagement de la société" ou le RuN avec les chers compatriotes muzz de MLP. Pour rester poli, il y a malheureusement des peuples qui cohabitent de moins en moins pacifiquement sur notre territoire.

Écrit par : Sven | 04/08/2020

@ Pharamond

Tu n'as pas écouté Laurent Guyenot sur l'assassinat des Kennedy.

Écrit par : Sven | 04/08/2020

Sven > Si, mais je n'ai pas été convaincu.

Écrit par : Pharamond | 04/08/2020

@Sven

Agacement compréhensible. On aimerait vous vois l'exprimer aussi lorsque notre (?) camp se pâme (?) devant des journalistes sepharades ou encore devant un "Nietzschéen de gauche".

Il y a une idéologie, un aveuglement, petite-bourgeois plus à craindre que tout les communismes. On est socialiste révolutionnaire ou bien bourgeois, il n'y a pas à tortiller.

Si c'est le retour de la France des années 80 que vous voulez, libre à vous de croire que c'est une position radicale.

Note camp n'a pas d'intellectuel. il est légitime d'écouter ce que disent les hommes de courage venus d'ailleurs.

Écrit par : Mistermith | 06/08/2020

@ Mistersmith

Je crois, que sur ce blog, je suis l'un des plus critiques envers mon compatriote nietzschéen de gauche, concept fumeux s'il en est (cf. mon commentaire précédent), envers les souverainistes de tout poil que je traite d'escrocs car ils se sentent plus proches d'un Malien que d'un Estonien et considèrent que pour être Français il suffit d'une CNI quand leurs électeurs, en France, UK, ... (qui n'ont pas lu leurs programmes) voient en eux des remparts contre l'immigration, et envers les "y en a des biens" que nous vend le système, Zemmour inclus. Tous ces guignols et vendus ne sont là que pour retarder la prise de conscience, pour la majorité de nos compatriotes, de la nécessaire remigration. Il me semble avoir dit au sujet de Zemmour que ses attaques sur les régions et l'Europe proviennent de son absence d'attaches sur notre continent hormis la langue française, que sa volonté d'imposer des prénoms français (je suis contre) sert à dissimuler le grand remplacement, et qu'accessoirement les attaques contre l'islam sont inutiles car nous ne sommes pas remplacés par une religion mais par des extra-Européens et par le contenu de leurs poussettes.
Puisque vous évoquez la France des années 1980 dont j'ai peu de souvenirs, les cousinades assimilationnistes étaient peut-être envisageables à l'époque, encore que j'en doute car il y avait déjà plusieurs millions d'extra-Européens. Pour moi, ce qu'il raconte c'est du verbiage creux, bons pour les nostalgiques de touche-toi mon pote, du shit qu'on achetait à son copain beur, et de la mitterranderie. Je préfère largement un intellectuel comme Dany Robert-Dufour, pas de notre bord, critique radical du capitalisme - je recommande la lecture du Divin marché (http://www.dany-robert-dufour.fr/?cat=3) ou les théoriciens de la décroissance et d'écologie radicale. Et, pour info, certains dirigeants de l'OSRE sont des amis.

Écrit par : Sven | 06/08/2020

@Sven

Eh bien nous sommes d'accord

Écrit par : Mistermsith | 06/08/2020

En marge du dialogue entre Mistersmith et le Kamerad Sven :
Depuis des décennies, notre camp n'a plus de *grands* penseurs, mais il a encore d'excellentes bibliothèques. Le temps est trop précieux pour le perdre à lire des *minores*, même estimables, au motif qu'ils sont nos contemporains. Au reste, à force de [prétendre] réfléchir, on en oublie d'agir. Certains luxes de civilisés ne sont plus de mise en temps de guerre.
Le camp d'en face, lui, ne peut se vanter d'aucune véritable cervelle capable de raisonner -- même sans avoir raison -- depuis bien plus longtemps encore.
Au passage, on notera que, trop honnêtes, nous sommes bien les seuls à reconnaître les qualités de l'ennemi... quand il en a. Eux ne nous rendent *jamais* cette politesse.
Ce n'est pas une raison pour croire que nous avons des découvertes essentielles à faire dans les livres du camp d'en face : dans le meilleur des cas, on y trouvera quelques réflexions qui ne sont pas entièrement sottes et qui, parfois, vont dans notre sens ; on découvrira vite qu'elles avaient déjà été formulées dans des livres de notre camp, et pour de bien meilleures raisons. Aucune leçon n'est admissible, qui viendrait d'un collectiviste ou assimilé.
La pauvreté (numérique et intellectuelle) des cervelles, chez les théoriciens comme chez les chefs, est d'ailleurs sans importance, dans tous les camps. Les gourous et autres escrocs le savent : les meneurs visibles ne doivent pas être trop supérieurs aux menés (les invisibles ne l'étant pas beaucoup plus, à en juger par leurs résultats et le choix de leurs marionnettes). Les crétins ont un mystérieux instinct pour savoir quand on feint une sottise comparable à la leur.

Dans un monde normal, Cousin et Onfray seraient des profs de terminale, et médiocres, enseignant mal le peu de philosophie qu'ils ont apprise et mal comprise, présentant leurs lubies personnelles comme autant d'éclairs subversifs à des élèves qu'ils qualifieraient sans doute de disciples pour se donner l'air d'être des maîtres -- faisant ainsi ricaner les collègues plus raisonnables et plus lucides.

Le premier problème à régler, c'est la présence en nombre de *parasites* qui sont *aussi* des destructeurs. Viendrait ensuite le juste châtiment, à la romaine, sans aucune douceur, des naufrageurs et de leurs complices locaux -- on pourra s'inspirer d'épisodes trouvés dans l'histoire antique. Et bien évidemment, le choix d'un régime spartiate et sévère privilégiant la responsabilité et la liberté. Dans une prochaine vie, j'en rédigerai le *Manifeste*. ;-)

Écrit par : Blumroch | 06/08/2020

Blumroch > Nos grands anciens, avec tout le respect que je leur dois, peuvent difficilement discuter des problèmes actuels étant trépassés. Ceci dit, la qualité de leurs propos et de leurs analyses ainsi que leur style sont, je te l’accorde, très variables et souvent perfectibles.

Le parasite est un "organisme vivant qui vit aux dépens d'un autre organisme" donc toujours nuisible et destructeur ;-)

Écrit par : Pharamond | 06/08/2020

@Pharamond : Le mot a évolué[0]. Vu par saint Littré[1], le parasite est aimable, qui certes vit aux dépens d'autrui, mais qui le divertit en retour : "Chez les anciens, sorte d'écornifleur qui faisait métier de manger à la table de quelque riche, en l'amusant par des flatteries et par des plaisanteries."
Le génial Lucien nous a donné un bel éloge paradoxal de cette profession avec *Le parasite, ou que le métier de parasite est un art*[2].
Evidemment, rien à voir avec les parasites que nous impose la mafia étatique, créatures venues des enfers pour nous épuiser et nous tuer.

http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/Lucien/parasite.htm

[0] https://ch.hypotheses.org/3285
[1] https://www.littre.org/definition/parasite
[2] http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/Lucien/parasite.htm

Écrit par : Blumroch | 06/08/2020

@Pharamond : A ma connaissance, la seule originalité de nos temps de profonde nuit, c'est que l'oligarchie veut notre peau, y oeuvre de toutes ses forces et ose le proclamer, assurée de l'impunité par la kronnerie des moutons qui refusent de les croire. Encore existe-t-il un précédent dans un antique et franc serment que j'ai déjà cité ici. Si les sciences et techniques permettent aujourd'hui un asservissement auquel les despotes d'avant ne pouvaient rêver, ils ne modifient en rien la nature de la tyrannie collectiviste technicienne, et les principes qui devraient guider chacun pour lutter contre elle. Rien n'est plus intemporel que le *Contr'un*. Pas un hasard si Bonnal peut faire de pertinentes chroniques d'actualité simplement en commentant de très vieux textes. Seuls les gauchistes croient au "progrès" : les situations ont toutes leurs modèles anciens, raison pour laquelle France et Schopenhauer étaient sages d'estimer qu'une bonne connaissance de l'histoire antique valait pour les siècles des siècles. Nous avons bien assez réfléchi ; serait temps de passer à l'action avant de passer à la casserole.

Écrit par : Blumroch | 06/08/2020

Blumroch > Que l'on passe à l'action (avec quels moyens ?) ou que l'on attende on passera à la casserole. Que le Système se maintienne ou qu'il s'effondre on passera à la casserole.

Écrit par : Pharamond | 07/08/2020

@Pharamond : Je sais bien que toute révolte individuelle ou anarchique (ni plans, ni chefs) est vouée à l'échec. :-( Mais personne n'a encore tenté le *coup* sous une forme intelligente.
Je ne suis pas une tête de bétail, et je me fais pas à l'idée d'être anéanti par la kronnerie et le mensonge. Tous les sophismes (stoïciens, cartésiens et autres) du monde sur l'adaptation au monde tel qu'il est n'y feront rien.

Incidemment, amusantes réflexions intemporelles dans cette vieille émission de Beketch et Bonnal (jusqu'à environ 35 mn) :
https://www.youtube.com/watch?&v=-2EK021QyEQ
2001 préfigurait bien 2020. Quand les Français auront plus mal que peur, ce sera trop tard, même pour un simple baroud d'honneur.

Écrit par : Blumroch | 07/08/2020

P.S. : Perdre au go face à un adversaire plus intelligent, ce n'est pas déshonorant ; céder aux coups d'une brute, ça l'est.
Je pourrais admettre qu'on se fasse remplacer par des extra-terrestres, mais pas par des nouveaux suédois.
Avis aux ovnultistes ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 07/08/2020

Blumroch > Moi non plus je ne m'y fais pas, sinon je ne tiendrais pas ce modeste blog ni ne continuais à penser ce que je pense. Mais il y autant de chance qu'il se passe quelque chose en notre faveur que de gagner au loto. Mais je n'ai pas trouvé la martingale.

Écrit par : Pharamond | 07/08/2020

Les parasites seraient donc des "ça profite" .. ?

Écrit par : EQUALIZER | 07/08/2020

Pour désigner les parasites qui profitent des guichets sociaux (une manière pour le régime de récompenser ses milichiens supplétifs), les entomologistes ont un mot qui est aussi, en l'occurrence, un jeu de mots. Je n'en dirai pas plus. Bonnal l'utilise dans l'émission de Beketch que j'ai mentionnée *supra* : comme ça date de 2001, y'a sans doute prescription pour la liste de proscription gouvernementale. Incidemment, on voit (on entend, plus exactement) que SdB avait devancé EZ reprenant Guilluy pour le phénomène de la France périphérique, en deux ou trois phrases. ;-)

Écrit par : Blumroch | 07/08/2020

EQUALIZER > :-)

Blumroch > depuis les années Mitterrand tous les éléments de notre effondrement ont été mis en place (valorisation des déviants, immigration massive et incontrôlée, laxisme devant les crimes et délits, antiracisme à sens unique, etc.) les choses n'ont fait que se précipiter selon les règles de la croissance l'exponentielle.

Écrit par : Pharamond | 07/08/2020

Écrire un commentaire