statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2019

Tepa

Tepa n'est plus. J'ai hésité avant d'écrire quelque chose ; d'autres l'ont déjà fait et mieux que moi. Peu importe, juste dire que 48 ans c'est bien jeune et que Tepa était indiscutablement un homme d'un grand courage. Avoir des origines gabonaises, être né dans le 93, passer par le milieu du rap et finir par interviewer Conversano ou Faurisson : chapeau ! Même s'il faisait parfois preuve d'un peu de naïveté avec certains des hurluberlus invités dans ses émissions je n'en ai pas ratées beaucoup.

PS : Alain Soral de plus en plus minable aurait dit : « Bon débarras ! »

Commentaires

Il avait l'air d'être un gars bien. Il laissait parler ses invités, qualité rare chez les youtubeurs et même certains journalistes officiels.
Je me souviens du début de l'entretien avec Adinolfi où il commence par: "pour vous situer pour nos spectateurs, vous êtes néo-fasciste". Et Adinolfi le coupe: "Non, je suis fasciste". Il y avait eu un blanc :-)
Le petit bémol était sa tendance, sur MetaTV, à inviter des débilo-complotistes comme les adeptes de la Terre plate, du récentisme, des civilisations extra-terrestres... Sur sa chaîne, la reconnaissance venue, les invités étaient plus sérieux.
Qu'il repose en paix.

Écrit par : Sven | 20/11/2019

Soral et son babouchisme perd une occasion de se taire ! Tepa poursuivi par la Licrasse avait gagné ses galons ...

http://www.panamza.com/151119-tepa-soral/

https://www.conspiracywatch.info/deces-de-tepa-la-dissidence-en-deuil.html

Écrit par : EQUALIZER | 21/11/2019

un mec qui avait invité le professeur Faurisson mérite un peu de respect en effet.

Écrit par : Dia | 21/11/2019

Les camarades Pharamond, Sven, EQUALIZER et Dia ont bien parlé.
Méprisable Soral qui n'a pas encore compris que se rétracter en effaçant un message ne servait strictement à rien.
Quant à l'autre hypocrite gourou de sous-préfecture, savoir Asselineau, son compte, pour ceux qui avaient encore des illusions, a été réglé en deux vidéos :
https://www.youtube.com/watch?v=V83MV9f7izc
(indiquée par EQUALIZER chez La Mouette)
https://www.youtube.com/watch?v=9LZOHFSxE2g
A elle seule, la manière dont Asselineau, dans le probable espoir de reparaître sur les plateaux de télévision, tient à marquer ses distances avec les idées du méchant Zemmour, vaut dix. Cassen a fort bien relevé le babouchisme du triste personnage et ses étranges justifications électoralistes (attentats en France comme réponse aux guerres de bhl et de sarkozy, sentiment d'injustice éprouvé par ces pauvres Suédois de banlieue).

Écrit par : Blumroch | 21/11/2019

Sven > Avec une ouverture d'esprit peu commune de nos jours.

EQUALIZER > J'avais écrit il y a presque 6 ans (16/01/2014) dans un billet à propos de Soral : "Alain Soral, essayiste venu du communisme qui s'est trouvé la fibre patriote. Narcissique au point d'être courageux, il analyse, peut-être de manière un peu trop systématisée, le délitement de notre société capitaliste. Transfuge de l'ultra gauche, il en connaît parfaitement le fonctionnement." Je ne le renie pas il m'avait seulement échappé que du narcissique au pervers-narcissique la frontière est poreuse et que Soral avec le temps vire au gourou de secte qui voue une haine pathologique à tous ce qu'il considère comme dissident de sa dissidence.

Dia > C'est le minimum.

Blumroch > Je ne comprends pas que des gens sérieux puissent trouver crédible Asselineau. Sans doute constitue-t-il l'espoir de ceux qui veulent absolument espérer.

Écrit par : Pharamond | 21/11/2019

@Pharamond : Asselineau, comme Soral ou Méchancon, c'est pour ceux qui ne supportent pas la Raëlité. ;-)

Écrit par : Blumroch | 21/11/2019

Asselineau, l'avenir en noir!
Soral pourra fustiger le "ni pardon, ni oubli" après cela.

Écrit par : Sven | 21/11/2019

Blumroch > Vous ferez partie de l’almanach ;-)

Sven > C'est tout le problème de l'incohérence que ce soit Soral ou le Système : plus le temps passe plus le mensonge et l’intolérance grandissent jusqu'à l'absurde.

Écrit par : Pharamond | 21/11/2019

A trop fréquenter les babouches , Soral à attrapé le Melon !

Écrit par : EQUALIZER | 22/11/2019

:-)

Écrit par : Pharamond | 22/11/2019

Au début de cette émission fleuve[1], un rapide sondage montre que Lesquen rend hommage à Tepa (non sans quelques erreurs mineures si on en croit les commentaires), habille donc "Ali Soral" pour l'hiver, fait l'éloge de certains jeux vidéo, et déteste toujours Zemmour :
https://www.youtube.com/watch?v=cF3JjGRy18M
[1] Really too long, did not listen to it.

Écrit par : Blumroch | 23/11/2019

Soral est le chef de meute vieillissant qui a peur de perdre son influence face aux jeunes loups ; s'il peut leur briser la nuque ou les exiler très loin il n'hésite pas.

Écrit par : Pharamond | 24/11/2019

Autre spectacle pathétique : Lesquen courtisant la jeunesse, allant jusqu'à dire du bien des jeux vidéo (qu'il avoue pourtant ne pas pratiquer et dont il ignore manifestement presque tout), et se perdant dans les multiples sites et réseaux sociaux des jeunesses lesquinistes et autres cohortes de la Lesquenjugend.
Les vedettes de ce camp ne sont pas bien brillantes.

Écrit par : Blumroch | 24/11/2019

Certes, mais c'est aussi par manque de moyens, "chez nous" tout est bricolage. Ce qui fait d'autant plus ressortir la médiocrité du Système qui malgré toutes les ressources dont il dispose ne produit pas grand chose de mieux, sinon dans la forme bariolée.

Écrit par : Pharamond | 24/11/2019

Écrire un commentaire