statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2019

Midway

Le cinéma guerrier hollywoodien affectionne particulièrement les situations où les braves GI sont en position d’infériorité face à l’ennemi, suspens et propagande obligent, ce qui n'est pourtant pas si aisé quand on connaît les moyens déployés par les États-Unis tant en hommes qu'en matériel pendant la Seconde guerre. Aussi chérit-il particulièrement les épisodes comme les parachutages en Normandie, la contre-offensive des Ardennes (ah, ce "siège" de Bastogne !) et les opérations commando. La dernière production du genre en date se nomme Midway et narre la bataille qui a marqué la fin de l’expansion japonaise dans le Pacifique en 41. Si l'on en croit le film les Américains auraient gagné la bataille face à une armada bien supérieure à leur flotte et empêché ainsi l'armée nippone de débarquer en Californie. Rappelons simplement que les forces étaient à peu près équivalentes, même si les Japonais avait un porte-avion en plus le cryptage de leurs communications n'avait plus aucun secret pour Washington ce qui leur donnait toujours un temps de retard, et que l'armée impériale n'avait ni les moyens ni l'intention d'envahir les États Unis.

Midway de Roland Emmerich

Commentaires

Je m'en tiendrai au film de 1976, avec des acteurs de légende

Écrit par : Philippe Dubois | 12/11/2019

Bah j'irai voir ce film, rien que pour la grosse caisse et les grosses lumières... on est colonisé par les yanks depuis 44.

Écrit par : Vonkamach | 12/11/2019

https://www.vip.de/cms/roland-emmerich-und-omar-de-soto-hochzeit-im-sommer-geplant-4103706.html
Rien de plus à dire ;o)

Écrit par : téléphobe | 13/11/2019

Philippe Dubois > Pour les acteurs, peut-être, mais l'usage maladroit des stock-shots est catastrophique : anachronismes des appareils (on y voit des Hellcat au lieu de Wildcat, un jet...), des modèles d'appareils changent d'un plan à l'autre, etc.

Vonkamach > Si on veut du grand spectacle, les Américains sont encore les plus doués dans le genre.

téléphobe > Moi non plus ;-)

Écrit par : Pharamond | 13/11/2019

Quelques phrases tirées de cette chronique sans doute exagérément élogieuse :
https://www.takimag.com/article/midway-effective-bang-bang-boom-boom/
//
"Emmerich, by the way, raised much of his $100 million budget (a fairly limited amount for a story of such scope) from the Chinese, a rare recent example of the mainland Chinese doing something amiable.
In return, the Chinese investors received a brief mention in the film of the horrific reprisals the Japanese army took upon Chinese civilians for helping Doolittle’s Raiders escape."
//
"Qui paie commande".

Écrit par : Blumroch | 04/12/2019

Je n'ai pas encore vu le film, mais c'est en effet très élogieux. Pour la déclaration de guerre d'Hitler aux USA si elle constitue une erreur elle était pourtant inévitable face au comportement ouvertement hostile de Washington envers les Allemands, Prêt-Bail...
Pour la participation de la Chine, il est logique qu’elle demande une contrepartie : "Qui paie commande", comme vous dites.

Écrit par : Pharamond | 04/12/2019

Écrire un commentaire