statistiques web gratuite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2019

Musique (510)

Atis Freivalds

Floating

Alwayslovedafilm

LightHouse

Borrtex

Our Home

Commentaires

J'ai cru percevoir un écho du Vangelis de *Blade Runner* dans le premier morceau. Les acouphènes ? ;-)

[Musicalmar]
Référence trouvée sur le site d'un gauchiste avec l'inévitable attaque indirecte contre le sieur Trump, mais j'ai bien aimé le côté "They Live"[1] :
https://www.youtube.com/watch?v=_kYUf-Qncss
[1] Incidemment, j'ai pu jeter un oeil au FPS russe qui s'en inspire : c'est *très* mauvais.

Écrit par : Blumroch | 17/10/2019

Pour Vangelis, je ne sais pas. Les musiques "atmosphériques" ont des points communs...

Petit film bien fait même si le thème n'est pas très original (et mon mauvais anglais ne m'a pas permis de saisir tous les dialogues). Fou ou pas fou, c'est tout le suspense. Dans ce genre de film on se doute bien que le héros a levé un lièvre.

Écrit par : Pharamond | 18/10/2019

@Pharamond : Comme l'a écrit Maurras[1] je ne sais plus où et à quelques reprises, la bonne distinction, ce n'est pas entre les idées anciennes et les idées neuves[2], mais entre les idées vraies et les idées fausses.
Le réalisateur aurait pu faire un clin d'oeil à Carpenter.
Dans les paramètres de visionnage, on peut avoir une traduction automatique des sous-titres vers des langues mortes telles que le français. ;-)

[1] Ne l'oublions pas : le Maurras n'existe pas. Ou plus. Ou parfois -- on ne sait plus, à force.
[2] Censées être donc "originales", alors qu'une modiste citée par Pauwels aurait dit, fort justement : "Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié".

Écrit par : Blumroch | 18/10/2019

Il faut croire que je n'avais pas oublié Carpenter ;-)

Pour les sous-titrages il n'y a que l'anglais comme choix :-(

Écrit par : Pharamond | 18/10/2019

@Pharamond : Après avoir activé le sous-titrage, "Paramètres", "Sous-titres", et "Traduire automatiquement". Faut toujours perdre du temps à examiner toutes les options ! ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/10/2019

OK, merci.
J'ai essayé avec d'autres courts-métrages et la présence et la cohérence (je ne parle pas de qualité) des sous-titrages est assez aléatoire.

Écrit par : Pharamond | 18/10/2019

La traduction informatisée fait toujours rire. Heureusement que les traducteurs humains d'aujourd'hui ont à coeur d'être aussi peu compétents que les machines. ;-)

[Musicalmar]
La Mite et l{e|a} Nutella :
https://www.youtube.com/watch?v=51zcVxMKnY4

Écrit par : Blumroch | 18/10/2019

[Musicalmar]
Pas ce qu'elle a fait de mieux, mais deux ou trois plaisanteries pourraient faire sourire, à commencer par le détournement de "yes, we [are a] can [of worms]".

Écrit par : Blumroch | 18/10/2019

[Fixed musicalmar]
J'aurais été mieux inspiré de ne pas penser à la nouvelle ultra-courte "Science-Fiction for Telepaths". C'est mieux *avec* le lien :
https://www.youtube.com/watch?v=cXQplwwfDB0
A chaque ^C son ^V. ;-)

Écrit par : Blumroch | 18/10/2019

[Musicalmar de signalement]
Les méchants de NSP[1] traitent avec pertinence de kikipédia ici :
https://www.noussommespartout.fr/la-wiki-lyse-une-reconversion-de-wikipedia/zones-occupees/

[1] Ces lettres font presque "heures etc.". On devrait les faire disparaître de notre alphabet progressiste. Chacun deviendrait ainsi, pour sa plus grande fierté littéraire, auteur de lipogrammes à la Pérec.

Écrit par : Blumroch | 19/10/2019

[Simultanément non-musicalmar et musicalmar]
Comme de mauvais films sont parfois sauvés par leur scénario ou même par une seule scène mémorable (*La terre des pharaons*), de nombreux mauvais jeux sont parfois, partiellement, sauvés par leur musique. Ainsi de *Knights of Temple II* :
https://www.youtube.com/watch?v=pS_9Gb_yCiM
dont le titre permet de rappeler l'existence (c'est le musicalmar) d'un petit ouvrage intitulé *L'affaire des Templiers* par le même Guy Fau qui livrait un excellent *L'émancipation féminine dans la Rome antique* en forme de leçon pour toutes les imbéciles féministes misandres. *La fable de Jésus-Christ* ne pouvait évidemment être publiée que par les éditions "rationalistes" comme le premier ne pouvait l'être qu'aux Belles-Lettres. ;-)

Écrit par : Blumroch | 20/10/2019

Blumroch > Depuis qu'il n'a plus d'illusion sur notre avenir, La Mite est au top de sa forme.

La Bajon est un peu en dessous en qualité (elle ne veut pas franchir la ligne) mais c'est toujours plaisant et certaines piques sont assez acérées.

Pour Wikipedia, "1984" se met en marche, de façon plus subtile, avec l'assentiment de la population et sans trop de violence. Comment penser si l'on n'a ni les mots ni les références historiques ?

Musique joliment épique. Quant à ce Guy Fau je n'ai rien lu de ce qu'il a écrit, mais son oeuvre bibliographie semble éclectique d'après les titres.

Écrit par : Pharamond | 21/10/2019

@Pharamond : Le hasard ne m'a fait lire que les trois livres cités *supra*, d'une érudition solide.

Cette musique ne risque pas de se retrouver dans le jeu "Crusader Kings 3", si j'en juge par le grotesque cinéma de la bienpensance ici (et ailleurs) :
https://www.rockpapershotgun.com/2019/10/19/crusader-kings-3-is-happening-heres-ten-things-we-know-so-far/
Article et commentaires sont pathétiques autant que fastidieux. Dans le contexte des Croisades, "Deus vult" assimilé à un cri de guerre nazistowaciste, faut oser. Apparemment (j'ai simplement survolé, tant c'est crétin), personne n'a suggéré à l'éditeur de renoncer aux Croisades pour produire un jeu vivrensembliste consacré aux célèbres andalousies heureuses (avec leurs fameuses gay/LGBTIQXYZ/black/jew/buddhist/veggie/moron/YouNameIt "prides"), thème qui mettrait tous ces heureux abrutis d'accord.
Epoque de fous.

Écrit par : Blumroch | 21/10/2019

[Musicalmar]
Vu à l'instant chez les moutons enragés, cette conjugaison au présent du verbe élire :

Je m’abstiens
Tu votes
Il gagne
Nous pleurons
Vous recommencez
Ils se marrent

Ce n'est pas parfait, mais c'est un honnête brouillon.

Écrit par : Blumroch | 21/10/2019

Blumroch > " pathétiques autant que fastidieux." vous l'avez dit.

Bien trouvée tout de même la conjugaison du verbe élire.

Écrit par : Pharamond | 21/10/2019

[Musicalmar (rapporté par un) gaulliste[-1]]

A l'insu de son auteur, *La république[0] a bon dos* n'est pas simplement un très honnête mémento d'histoire de France, c'est aussi et surtout une manière de terrible pamphlet contre ce régime[1], des origines à nos jours. La page 230 reproduit[2] ce tract divertissant, rédigé et ronéotypé par un personnage qu'André Gillois qualifie de "plaisantin"[3] :
//
STATISTIQUES

Excédé par les perpétuelles exhortations au travail et les campagnes incessantes pour une politique de plein emploi et de productivité, dont la Presse, la Radio et les Affiches nous abreuvent, j'ai cru nécessaire de me poser la question :

"MAIS QUI, EN FIN DE COMPTE, DOIT TRAVAILLER ?"

Des statistiques officielles m'ont permis de constater ce qui suit :

Population de la république[0] française : 41000000
Habitants de 65 ans et plus : 13000000
== Reste pour faire le travail : 28000000

Habitants de moins de 18 ans : 17000000
== Reste pour faire le travail : 11000000

Fonctionnaires : 5800000
== Reste pour faire le travail : 5200000

Agents des entreprises nationalisées : 3500000
== Reste pour faire le travail : 1700000

Militaires : 1500000
== Reste pour faire le travail : 200000

Hospitalisés, aliénés[4], clochards, habitués des champs de courses et assimilés : 126000
== Reste pour faire le travail : 74000

Fainéants, détenus dans les prisons et députés : 73998
== Reste pour faire le travail : 2

Et qui sont ces deux-là ? VOUS ET MOI parbleu !
Ceci doit être pour nous deux un signal d'alarme, une leçon de virilité, un réveil d'énergie nouvelle.

NOUS DEVONS TRAVAILLER DAVANTAGE, surtout "VOUS", parce que "MOI", j'en ai marre de FAIRE MARCHER LE PAYS TOUT SEUL !
//

[-1] Pas moi ! Je plaide non-coupable !
[0] J'ai rétabli la minuscule, dans la mesure où la hauteur du personnel politique de ce régime maudit se mesure en ma^Hicrons.
[1] Je dois à la vérité d'admettre que si tel est mon avis, c'est *peut-être* simplement parce que je suis un lecteur *méchant*.
[2] La présentation a malheureusement été modifiée pour ce musicalmar, perdant au passage son apparence de bilan comptable.
[3] Un ancêtre de Jean-Marc Sylvestre ou de n'importe quel escroc "économiste" sévissant chez BFM ou chez Contrepoints ?
[4] L'absence de toute référence à des *dizikilibris* prouve au premier chartiste venu l'antiquité de cette page, qui n'a même pas été mise à jour.

Écrit par : Blumroch | 22/10/2019

Je connaissais cet amusant texte ou un de ses dérivés, mais je ne le croyais pas si ancien. Revu de nos jours il devrait finir dans le négatif quand on prend en compte les apports exogènes et le je-m'en-foutisme ambiant.

Écrit par : Pharamond | 22/10/2019

@Pharamond : Les nombres trahissaient une origine très ancienne. ;-)

[Musicalmar romain]

Dans le *Spartacus* de Koestler, Fulvius, avocat et homme de lettres, trouve cet excellent titre pour un chapitre du traité qu'il espère rédiger : "Des raisons qui incitent les hommes à agir contre les intérêts des autres quand ils sont seuls et contre leurs propres intérêts quand ils sont en groupe."
Exagérément optimiste, ce personnage estimable oublie que les hommes, même quand ils sont seuls, peuvent aussi agir contre leurs intérêts personnels, faute d'envisager toutes les conséquences de leurs décisions : faute de réflexion.

Écrit par : Blumroch | 22/10/2019

Je crois que le nombre importe peu sinon en créant une pression sociale, facteur, il est vrai, non négligeable. La question se situe plutôt entre la satisfaction immédiate et différée. Dépenser sa paye procure un plaisir rapide, mais comment tenir le reste du mois ? Emprunter c'est pratique, mais il faudra rembourser plus tard, etc. Le penchant naturel est à la satisfaction immédiate, mais le bon sens et les difficultés nous ont enseigné qu'il fallait garder une poire pour la soif. Malheureusement quelques décennies d'abondance, les illusions du progressisme et la propagande du Système ont changé la donne. Nous avons tout dilapidé, nation, culture, patrimoine, civilisation pour quelques promesses et quelques euros. La note sera salée.

Écrit par : Pharamond | 22/10/2019

[Musicalmar]
La Mite, médium du XXIe siècle, se met au rap, avec esprit :
https://www.youtube.com/watch?v=d7p1rTh1wYo

Écrit par : Blumroch | 25/10/2019

Écrire un commentaire